Mars, Mois de la sensibilisation au cancer colorectal - Mythes, faits, et ce que vos ministres de la santé ont à dire

MONTRÉAL, le 1er mars 2013 /CNW/ - Mars est le Mois de la sensibilisation au cancer colorectal.

Voici un message qui pourrait sauver des vies! L'Association canadienne du cancer colorectal (ACCC) vous invite à rappeler aux hommes et aux femmes de votre entourage qui atteignent l'âge de 50 ans cette année qu'ils doivent se soumettre au dépistage du cancer colorectal. Ce rappel sera peut-être le plus beau cadeau de leur vie, car il pourrait leur éviter le pire, et ce, pour les raisons qui suivent.

Le cancer colorectal est la deuxième cause de décès par cancer au Canada, tant chez les hommes que chez les femmes. Cette année seulement, au Canada, il sera diagnostiqué  23 300 personnes (hommes et femmes) et, malheureusement, 9 200 personnes en mourront. Au Québec, il sera diagnostiqué   6 200 personnes (hommes et femmes) et, malheureusement,  2 450 personnes en mourront.

    « L'adoption de saines habitudes de vie constitue le meilleur moyen de prévenir le cancer colorectal. Une alimentation riche en fruits, en légumes et en fibres, combinée à une consommation raisonnable d'alcool, permet de réduire le risque de développer cette maladie. Éviter le tabagisme et pratiquer trente minutes d'exercice physique par jour jouent également un rôle important dans la prévention de ce cancer », souligne le ministre de la Santé et des Services sociaux, le Dr. Réjean Hébert.

Un simple test de dépistage peut également contribuer à prévenir cette maladie. En fait, le cancer colorectal est évitable traitable et guérissable dans plus de 90 % des cas lorsqu'il est diagnostiqué à un stade précoce. Malheureusement, bien des gens croient à tort que s'ils n'ont pas de symptômes, ils n'ont pas besoin de se soumettre au dépistage. En réalité, attendre d'avoir des symptômes avant de passer un test de dépistage est une erreur qui peut être fatale. 

    « N'attendez pas d'avoir des symptômes pour passer un test de dépistage; commencez tout simplement à le faire à partir de l'âge de 50 ans, explique Barry D. Stein, président de l'ACCC. Trop de gens pensent qu'il faut avoir des symptômes pour se soumettre au dépistage, mais c'est exactement le contraire : plus de la moitié des personnes qui reçoivent un diagnostic de cancer colorectal ne présentent aucun symptôme. Le dépistage est un moyen simple d'éviter cette maladie ou de s'assurer un diagnostic précoce. »
     
    « Des symptômes tels que des changements dans les selles, des saignements rectaux, des douleurs abdominales, une perte de poids inexpliquée, de l'anémie ou une fatigue constante peuvent être des signes de cancer colorectal. Quand les symptômes se manifestent, la maladie a parfois déjà atteint un stade avancé », ajoute M. Stein.

Mythes et faits

Mythe Le cancer colorectal est une maladie d'homme.
Fait Le cancer colorectal frappe aussi bien les femmes que les hommes.
   
Mythe Quand on reçoit un diagnostic de cancer colorectal, il n'y a plus rien à faire.
Fait Le cancer colorectal est évitable et bien souvent guérissable quand il est diagnostiqué à     temps. Les gens qui reçoivent un diagnostic précoce ont de fortes chances de guérir.
   
Mythe Le dépistage n'est pas nécessaire quand on n'a pas d'antécédents de cancer colorectal dans la famille.
Fait  Si vous avez des antécédents familiaux, vous devrez peut-être commencer à passer des tests de dépistage avant l'âge de 50 ans.
   
Mythe La coloscopie est le seul test de dépistage pour le cancer colorectal.
Fait Il existe plusieurs tests de dépistage du cancer colorectal, par exemple la recherche de   sang occulte dans les selles (RSOS) et le test immunochimique de recherche de sang   occulte dans les selles (TIRSOS).
   
Mythe Si on me découvre un polype, c'est que j'ai le cancer colorectal.
Fait Les polypes sont des excroissances bénignes qui peuvent devenir cancéreuses si on ne   s'en occupe pas. Ils s'enlèvent facilement lors d'une coloscopie, et comme ils peuvent   prendre plusieurs années avant de devenir cancéreux, on peut éviter le cancer en les   enlevant dès qu'on les découvre.
   
Mythe Un diagnostic de cancer colorectal équivaut à un verdict de mort.
Fait   Quand le cancer colorectal est diagnostiqué à un stade précoce, le taux de survie est de   plus 90 %; c'est pourquoi le dépistage est si important.
   
Mythe L'activité physique est bonne seulement pour le cœur.
Fait   L'activité physique est associée à une réduction du risque de cancer colorectal. Même   modérée, elle peut être bénéfique. Faire de l'exercice peut réduire d'autant que 40 % le   risque de cancer colorectal.
   
Mythe Ce que je consomme n'influence pas mon risque d'avoir le cancer colorectal.
Fait   La consommation de fruits, de légumes et de fibres est associée à une réduction du   risque. Des informations probantes indiquent un lien entre le cancer colorectal et la   consommation de viande rouge. Le tabagisme et la consommation d'alcool est associée   à une risque élevé de cancer colorectal. On a établi une association entre la   consommation d'aspirine et de vitamine D et un risque réduit de développer cette   maladie. Assurez-vous de parler à votre médecin avant de prendre tout supplément.

Comment aider à prévenir le cancer colorectal

    1) Si vous avez 50 ans ou plus, commencez à passer des tests de dépistage!
       
    2) Allez voir le médecin si vous avez l'un des symptômes mentionnés ci-dessus.
       
    3) Ayez une alimentation équilibrée riche en fibres, en fruits et en légumes.
       
    4) Maintenez un poids santé.
       
    5) Soyez actif et faites de l'exercice régulièrement.
       
    6) Ne fumez pas et réduisez votre consommation d'alcool.
       
    7) Consultez un médecin au sujet de vos antécédents médicaux personnels et familiaux.

L'ACCC fait la promotion de programmes de dépistage du cancer colorectal visant toute la population dans toutes les provinces. Pionnière en la matière, elle a été la première à encourager les gens à passer des tests de dépistage au moyen de campagnes menées à la radio, à la télévision et dans la presse écrite, ainsi que par des initiatives de terrain telles que la Tournée du côlon géant, une exposition itinérante présentée dans tout le pays.

Pour la deuxième année consécutive, l'ACCC organise l'événement annuel de la Journée tout en bleu afin d'attirer l'attention sur le cancer colorectal et de souligner le courage des gens qui sont touchés par cette maladie. L'ACCC demande au public d'y participer en s'habillant de bleu le 1 mars 2013 et en faisant un don à son profit pour l'aider à sensibiliser la population.

Au sujet du cancer colorectal

Le cancer colorectal (ou cancer du côlon ou du rectum) occupe le deuxième rang des causes de décès par cancer dans notre pays, même s'il est évitable et guérissable quand on le diagnostique à un stade précoce. Malgré cela, on estime que, cette année au Canada, 23 300 personnes (Québec 6 200)  apprendront qu'elles sont atteintes de cette maladie et environ 9 200 personnes (Québec 2 450)  y succomberont malheureusement.

Le cancer colorectal frappe les hommes et les femmes en nombre à peu près égal. Selon les estimations,  un homme sur 13 et une femme sur 16 l'auront au cours de leur vie, et un homme sur 28 ainsi qu'une femme sur 32 en mourront.

À propos de l'ACCC

L'Association canadienne du cancer colorectal (ACCC) est la principale organisation sans but lucrative vouée à la sensibilisation au cancer colorectal, au soutien des personnes atteintes de cette maladie et à la défense de leurs intérêts, ainsi qu'à la promotion de son dépistage à l'échelle nationale et d'un accès égal en temps opportun à des traitements efficaces susceptibles d'améliorer le pronostic.

Pour avoir de l'information à jour sur le cancer colorectal, visitez le site Web de l'ACCC (www.colorectal-cancer.ca/fr/). Si vous voulez de la documentation gratuite, appelez notre ligne sans frais [1.877.50.COLON (26566)]. Vous pouvez vous renseigner sur les campagnes de l'ACCC en allant sur les sites www.sauvezdesfesses.ca. Pour participer à notre « Journée en bleu », visitez www.colorectal-cancer.ca/dressblue.

SOURCE : Colorectal Cancer Association of Canada

Renseignements :

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le cancer colorectal ou sur la Tournée du côlon géant, ou encore pour demander une entrevue, communiquez avec l'une des personnes suivantes :

Alexandra Apkarian
Administration
alexandraa@colorectal-cancer.ca
Tél : 514 875 7745 poste 227

Barry D. Stein
Président, ACCC
barrys@colorectal-cancer.ca
Bur : 514 875 7899
Cél : 514 944 0200

Profil de l'entreprise

Colorectal Cancer Association of Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.