Mars, mois de la prévention de la fraude - Des sentinelles en Mauricie pour lutter contre la fraude (maltraitance) envers les aînés

TROIS-RIVIÈRES, QC, le 10 mars 2016 /CNW Telbec/ - Chaque semaine du mois de mars cible tantôt un groupe de personnes, tantôt une stratégie particulière pour prévenir la fraude. C'est ainsi que la semaine du  14 au 18 mars 2016 vise particulièrement les personnes aînées. La Table de concertation « Abus auprès des aînés » de la Mauricie désire attirer l'attention de toutes les personnes de notre région envers ce type de maltraitance qu'est la fraude. On sait que la maltraitance peut prendre plusieurs formes: physique, psychologique, sexuelle, négligence, financière et violation des droits de la personne. La fraude dont il est question ici s'inscrit dans ce que l'on nomme la maltraitance financière. Elle revêt un caractère souvent pernicieux et sournois. Dans ce cas, la fraude se présente de multiples façons: elle va du simple vol d'argent ou de bijoux, jusqu'à se servir d'une procuration bancaire à des fins autres que celles prévues, en passant par l'utilisation inappropriée de cartes bancaires. Dans ce cas, il ne faut surtout pas donner des renseignements personnels. La fraude s'accompagne aussi d'une dimension psychologique.  Des grands-parents sont victimes de cette tactique: « Si tu ne me donnes pas un certain montant d'argent, je ne viendrai plus te voir ».

Quelque soit son statut, toute personne aînée est susceptible de devenir une cible pour les fraudeurs. Des stratagèmes amoureux sont aussi utilisés pour attirer des personnes en situation de vulnérabilité.

Soucieuse d'accroître la pertinence de ses actions, la table de concertation « Abus auprès des aînés » de la Mauricie a doté l'ensemble des territoires de la Mauricie de plus de 150 sentinelles, c'est-à-dire de personnes qui sont susceptibles de repérer des aînés vulnérables et de les référer aux organismes compétents ou encore au travailleur de milieu mis en place par la Table afin de les appuyer dans leurs actions. À cet effet, les sentinelles ont reçu une formation pour repérer des situations de maltraitance pouvant se présenter dans leur environnement; elles sont en quelque sorte des yeux pour repérer et référer.

Forte de ses 39 associations et organismes Membres, la table de concertation « Abus auprès des aînés » de la Mauricie travaille depuis plus de 25 ans à prévenir la maltraitance sous toutes ses formes envers les personnes aînées. Afin d'éviter des situations de fraude, des rencontres ont eu lieu avec des représentants d'institutions de crédit (caisses et banques), des professionnels du droit (notaires) afin de les sensibiliser aux risques de maltraitance financière. Nous entendons répéter ces rencontres.

 

SOURCE Table de concertation Abus auprès des aînés de la Mauricie (TCAAM)

Renseignements : André Lecomte, président, Table de concertation « Abus auprès des aînés » de la Mauricie, Tél. : 819-697-3146

RELATED LINKS
http://abusainesmauricie.org/

Profil de l'entreprise

Table de concertation Abus auprès des aînés de la Mauricie (TCAAM)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.