Mars est le Mois de la prévention de la fraude

TORONTO, Le 9 mars 2015 /CNW/ - Cyberattaques, atteintes à la sécurité des données et pertes de renseignements sur les consommateurs dominent les manchettes; c'est dire toute la pertinence du Mois de la prévention de la fraude. Ces attaques et autres menaces informatiques constituent un risque grandissant pour les entreprises canadiennes de toutes tailles. La question n'est plus de savoir « si » une attaque surviendra, mais plutôt « quand » elle se produira. À preuve, 60 % des cadres dirigeants sondés par KPMG ont indiqué avoir augmenté récemment leur budget lié à la protection des données.

KPMG amorce le Mois de la prévention de la fraude en présentant trois thèmes qui intéresseront tout particulièrement les entreprises canadiennes.

L'usurpation d'identité des dirigeants

Dans ce type d'escroquerie, un criminel adresse un courriel à l'équipe des finances d'une société en se faisant passer pour un dirigeant de celle-ci, et lui demande de transférer de l'argent dans un faux compte. Dans bien des cas, le criminel étudie les habitudes du dirigeant, et profite de circonstances exceptionnelles pour faire des transactions inhabituelles et demander des fonds d'urgence.

La fraude touchant les institutions financières

Les banques et autres institutions financières doivent composer avec une multitude de défis complexes liés à la cybersécurité; que l'on pense seulement aux contraintes de la conformité, aux menaces émergentes et aux risques matériels. À ces défis s'ajoute le risque grandissant de la perte de données tierces qui oblige les institutions à assumer les coûts de l'annulation et du remplacement des cartes de crédit ou de débit.

La fraude touchant les PME

Habituellement, les PME s'en tiennent au strict minimum en matière de conformité et de sécurité informatique, bien qu'elles soient tout aussi vulnérables aux pirates informatiques et aux cyberattaques que les grandes entreprises. Mais contrairement à ces dernières, les PME sont souvent incapables de se remettre des conséquences de tels incidents sur leur situation financière et sur leur réputation.

Professionnels de la cybersécurité chez KPMG, Kevvie Fowler et Paul Hanley sont disponibles pour discuter de ces nouveaux enjeux et de la sécurité informatique au Canada. Pour organiser un entretien, veuillez communiquer avec Niklaus Schwenker, directeur, Service national des communications.

Pour en savoir plus sur le Mois de la prévention de la fraude, et plus précisément sur les dangers qui guettent les particuliers, visitez le site du Bureau de la concurrence.

INFORMATION SUPPLÉMENTAIRE
Site Web de KPMG
@KPMG_Canada
@KevvieFowler 
KPMG sur LinkedIn

À propos de KPMG
KPMG s.r.l./S.E.N.C.R.L., cabinet d'audit, de fiscalité et de services-conseils (kpmg.ca) et société canadienne à responsabilité limitée constituée en vertu des lois de l'Ontario, est le cabinet canadien membre de KPMG International Cooperative (« KPMG International »). Les cabinets membres de KPMG comptent 162 000 professionnels dans 155 pays.

Les cabinets indépendants membres du réseau KPMG sont affiliés à KPMG International, entité suisse. Chaque cabinet membre est une personne morale distincte et indépendante, et se décrit comme tel.

 

SOURCE KPMG LLP

Renseignements : Personne-ressource, Niklaus Schwenker, Directeur, Service national des communications, KPMG au Canada, 416-777-3155, nschwenker@kpmg.ca

LIENS CONNEXES
http://www.kpmg.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.