Manuvie se porte acquéreur des activités canadiennes de Standard Life plc

La transaction accroît la présence de Manuvie au Québec ainsi que ses capacités de gestion des placements à l'échelle mondiale

En dollars canadiens, sauf indication contraire TSX/NYSE/PSE : MFC SEHK : 945

TORONTO, le 3 sept. 2014 /CNW/ - La Société Financière Manuvie (la « SFM ») a annoncé aujourd'hui que La Compagnie d'Assurance-Vie Manufacturers (« Manufacturers ») et Standard Life Oversea Holdings limited, une filiale de Standard Life plc, ont conclu une entente selon laquelle Manufacturers se portera acquéreur des activités canadiennes de Standard Life plc en contrepartie d'environ 4 milliards de dollars au comptant lors de la conclusion de la transaction, un montant qui pourrait faire l'objet de certains rajustements.

« Il y a plusieurs mois, la Standard Life a décidé d'envisager la vente de ses activités canadiennes au moyen d'un processus concurrentiel, a déclaré Donald A. Guloien, président et chef de la direction, Manuvie1. Nous sommes ravis d'annoncer que notre soumission a été choisie. »

Cette transaction augmente de manière importante notre capacité à servir des clients de tout le Canada, et du monde entier, à partir du Québec. Ceci s'applique notamment à l'assurance collective, aux régimes de retraite, à plusieurs activités de gestion d'actifs, à la surveillance des risques des placements ainsi qu'aux placements axés sur le passif, qui est un important secteur en croissance.

« Exclusion faite des coûts de transition et d'intégration, nous prévoyons qu'après la première année, la transaction ajoutera environ 0,03 $ au résultat par action chaque année pendant les trois prochaines années, a ajouté M. Guloien. Elle nous donnera aussi la capacité de dégager un résultat tiré des activités de base supérieur à celui de 4 milliards de dollars que nous visions pour 2016. Cette transaction, et son financement, nous permettent de conserver un niveau élevé de fonds propres et n'affectent pas notre capacité à verser un dividende. En fait, ils accroissent notre capacité à augmenter le dividende à plus long terme. De plus, la transaction contribuera à l'amélioration du résultat tiré des activités de base, mais les coûts d'intégration, qui en font partie, nuiront temporairement et modestement à l'atteinte de l'objectif de rendement des capitaux propres tiré des activités de base, fixé à 13 %. »2

En ce qui concerne les actiivtés de la Standard Life au Québec, M. Guloien a souligné que « le personnel de cette société au Québec est l'une des principales raisons pour lesquelles cette société nous intéressait : nous voulons accroître notre présence au Québec et utiliser ses talentueux employés pour croître et étendre nos activités au Québec, au Canada et dans le monde entier. »

« Cette acquisition nous permet de tirer parti de la forte présence de la Standard Life au Québec et de sa connaissance approfondie des particularités du marché québécois, a expliqué Marianne Harrison, vice-présidente directrice principale et directrice générale, Division canadienne, Manuvie. Nous bénéficierons de l'expertise nationalement reconnue de la Standard Life dans plusieurs secteurs des services financiers. »

______________________________

1 La SFM et ses filiales, y compris Manfuacturers, sont ci-après appelées « Manuvie ». Toute mention de « nous », « notre » et « nos » se rapporte à Manuvie.
2 Voir les sections « Mise en garde au sujet des declarations prospectives » et « Note destinée aux utilisateurs - Rendement et mesures financières non conformes aux PCGR » ci-après.

Manuvie voit Montréal comme un centre financier international et s'engage en ce sens. Elle conservera au Québec des emplois de grande qualité, des emplois spécialisés ainsi que des postes de haute direction dans tous les secteurs de nos activités. Nous espérons ajouter une équipe de haute direction québécoise qui participera à la prise de décisions touchant non seulement les activités du Québec, mais aussi celles de l'ensemble du Canada.

Nous comprenons à quel point il est important de bien servir notre clientèle francophone sur place, et c'est pourquoi nous la servirons presque exclusivement à partir du Québec.

Les pertes d'emploi seront limitées à court terme, car nous croyons que l'intégration prendra de 18 à 24 mois. Même une fois celle-ci terminée, la très grande majorité des emplois au Québec seront maintenus et nous prévoyons que l'effectif québécois sera plus élevé que celui de la Standard Life à l'heure actuelle. Conformément à la façon de faire de Manuvie lors de transactions de ce genre, nous choisirons les personnes les plus compétentes dans les deux entreprises.

Cette transaction s'appuie sur un partenariat fructueux déjà en place avec la Standard Life dans les secteurs de la gestion de patrimoine et de la gestion d'actifs. Nous avons conclu une entente de collaboration qui s'appuie sur la relation fructueuse déjà en place entre Investissements Standard Life et John Hancock en vue de distribuer à l'échelle mondiale des produits de placement qui bonifient l'offre de produits de chaque entreprise dans les régions où l'une des entités de placement n'a pas de réseau de distribution.

« En plus de renforcer et de diversifier nos activités de gestion de patrimoine et d'assurance, l'acquisition des activités canadiennes d'Investissements Standard Life accroîtra nos capacités de gestion des placements. Elle élargira la gamme de produits et de solutions de gestion d'actifs que nous mettons à la disposition de nos clients au Canada et dans le monde entier », a souligné Kai Sotorp, vice-président directeur, Gestion de patrimoine et d'actifs, Monde.

La Standard Life est aujourd'hui le 5e assureur en importance au Canada et compte plus de 2 000 employés et 1,4 million de clients. Elle fournit des solutions d'épargne à long terme, de placement et d'assurance sur le marché canadien et gère un actif de 52 milliards de dollars3.

« La vente de nos activités canadiennes à Manuvie, et l'officialisation d'une entente de collaboraiton en vue de la distribution des produits d'Investissements Standard Life par l'intermédiaire du réseau de Manuvie au Canada, aux États-Unis et en Asie marquent des jalons importants dans l'histoire des deux organisations, a souligné David Nish, chef de la direction, Standard Life plc. Je suis très heureux de savoir que, grâce à ce partenariat, de nouvelles pages s'ajouteront à la riche histoire de Standard Life sur le marché canadien. Manuvie est en excellente position pour soutenir nos clients, intermédiaires et partenaires au Canada. Au cours des dernières années, nos deux entreprises et nos clients des États-Unis ont bénéficié de notre partenariat avec John Hancock, sur lequel nous saurons assurément capitaliser dans l'avenir. Je souhaite particulièrement remercier les employés de la Standard Life du Canada et d'Investissements Standard Life, qui nous ont permis de créer de telles entreprises solides et florissantes. »

La conclusion de l'entente est conditionnelle à son approbation par les organismes de réglementation pertinents et les actionnaires de Standard Life plc. La transaction devrait être conclue au premier trimestre de 2015, sous réserve que toutes les approbations requises aient été reçues.

______________________________
3
Source : Standard Life

Financement de la transaction

Manuvie prévoit financer une partie du coût d'acquisition des activités canadiennes de la Standard Life au moyen d'une offre publique d'achat et d'un placement privé, ainsi que de sources internes et d'émissions éventuelles de titres de créance ou d'actions privilégiées. Des renseignements détaillés sur le financement de cette transaction figurent dans un communiqué distinct.

Faits saillants de la transaction4

  • Exclusion faite des coûts de transition et d'intégration, nous prévoyons qu'après la première année, la transaction ajoutera environ 0,03 $ au résultat par action chaque année pendant les trois prochaines années. Elle nous donnera aussi la capacité de dégager un résultat tiré des activités de base supérieur à celui de 4 milliards de dollars que nous visions pour 2016.
  • Toujours exclusion faite des coûts de transition et d'intégration, nous nous attendons à ce que la transaction contribue modestement au résultat par action au cours de la première année.
  • La transaction fera progresser nos résultats tirés d'activités nécessitant peu de capitaux et axées sur les honoraires.
  • Selon les données du Fraser Group et de l'Institut des fonds d'investissement du Canada, sur une base pro forma au 31 décembre 2013, après avoir pris en compte l'effet de la transacion, celle-ci aurait généré une augmentation de 19,0 milliards de dollars de l'actif administré dans notre secteur des régimes de retraite au Canada, ce qui aurait porté l'actif administré total dans ce secteur à 40,9 milliards de dollars au 31 décembre 2013, et notre secteur des fonds communs au Canada aurait vu son actif géré augmenter de 5,4 milliards de dollars, ce qui aurait porté l'actif géré dans ce secteur à 33,0 milliards de dollars au 31 décembre 2013. Selon l'information fournie par le Fraser Group, la transaction ferait également passer les primes et dépôts4 annuels d'asssurance collective au Canada de 7,5 milliards de dollars à 8,3 milliards de dollars, sur une base pro forma, selon les données au 31 décembre 20135.
  • Des coûts d'intégration totalisant 150 millions de dollars sont à prévoir au cours des trois premières années suivant l'acquisition.
  • Des économies annuelles de 100 millions de dollars devraient être réalisées d'ici la troisième année suivant l'acquisition.

Prix d'acquisition : 4,0 milliards de dollars payables à la conclusion de la transaction
Entités acquises : Financière Standard Life inc., Investissements Standard Life inc.

Incidence prévue sur le capital et l'endettement6

  • Ratio du MMPRCE cible variant de 235 % à 240 % lors de la conclusion de la transaction
  • Ratio d'endettement cible d'environ 28 % lors de la conclusion de la transaction

Moment prévu de la conclusion de la transaction et approbations requises

  • Conclusion prévue au premier trimestre de 2015
  • Achat d'actions soumis à l'approbation des actionnaires de Standard Life plc, du ministre canadien des Finances, du Bureau de la concurrence du Canada et de certains organismes de réglementation du secteur des valeurs mobilières

Conseillers

Morgan Stanley et la Banque Scotia ont agi comme conseillers financiers, et les cabinets Osler, Hoskin & Harcourt S.E.N.C.R.L./s.r.l. et Torys LLP ont agi comme conseillers juridiques de Manuvie. Le cabinet Blake, Cassels & Graydon S.E.N.C.R.L./s.r.l. a agi comme conseiller juridique de la Standard Life.

______________________________
4
Voir les sections « Mise en garde au sujet des déclarations prospectives » et « Note destinée aux utilisateurs - Rendement et mesures financières non conformes aux PCGR ».
5 Source : Source : Fraser Group, « Pension Universe Report », données au 31 décembre 2013, comprend les régimes de capitalisation seulement.
6 Voir la section « Mise en garde au sujet des declarations prospectives » .

Conférences téléphoniques
Manuvie tiendra une conférence téléphonique à l'intention exclusive des représentants des médias le 3 septembre 2014 à 16 h 30 (HE). Y participeront Donald A. Guloien, président et chef de la direction, ainsi que Marianne Harrison, vice-présidente directrice principale et directrice générale, Division canadienne. Pour y participer, veuillez composer le 1 888 789-9572 (numéro sans frais) s'il s'agit d'un appel en provenance de l'Amérique du Nord, ou le 416 340-2217, s'il s'agit d'un appel local (Toronto) ou international. Veuillez téléphoner dix minutes avant le début de la conférence et entrer le code correspodnant à la langue ou à la combinaison de langues dans laquelle vous souhaitez écouter la conférence. Les représentants autorisés des médias devront donner leur nom ainsi que le nom de l'organisation qu'ils représentent. Les réponses seront en anglais, mais si vous avez choisi le français, vous entendrez leur traduction simultanée dans cette langue.
Français : code 3924665
Anglais : code 5365986
Bilingue : code 7544376

Cette conférence de presse sera suivie d'une conférence téléphonique à l'intention des analystes, qui se déroulera également le 3 septembre 2014, mais à 17 h (HE). Pour y participer, veuillez composer le 1 888 789-8320 (numéro sans frais) s'il s'agit d'un appel en provenance de l'Amérique du Nord, ou le 416 340-8530, s'il s'agit d'un appel local (Toronto) ou international. Veuillez téléphoner dix minutes avant le début de la conférence. Vous devrez donner votre nom ainsi que le nom de l'organisation que vous représentez. Il sera aussi possible d'écouter l'enregistrement de la conférence téléphonique à partir de 21 heures (HE), le 3 septembre 2014, jusqu'au 17 septembre 2014 en appelant au 905 694 9451 ou au 1 800 408‑3053 (code 3387611).

La conférence téléphonique sera aussi diffusée en direct sur le site Web de la Financière Manuvie à compter de 17 heures (HE) le 3 septembre 2014, à l'adresse www.manuvie.com/exposes. Il sera également possible d'en écouter un enregistrement à la même adresse à compter du 3 septembre à 20 h (HE).

À propos de Standard Life plc
La Standard Life s'est donnée comme mission d'aider à bâtir un monde plus prospère. Dans toutes ses activités, elle veille à aider ses clients à épargner et à investir pour leur avenir, à aider son secteur à s'améliorer et à aider la collectivité à progresser. Ce sont des valeurs qui lui tiennent à cœur depuis la fondation de la Standard Life à Édimbourg en 1825.

Depuis, elle s'est développée dans le monde entier. Aujourd'hui, le groupe Standard Life emploie mondialement environ 8 500 personnes - dans ses entreprises du Royaume-Uni, d'Europe, d'Amérique du Nord et d'Asie. Son chiffre d'affaires la place au rang des plus grandes entreprises d'après le Fortune Global 500. Cotée à la Bourse de Londres, Standard Life plc compte près de 1,3 million d'actionnaires individuels dans plus de 50 pays.

Environ 6 millions de clients dans le monde lui confient leur avenir financier - et la gestion de leur actif, soit plus 254 milliards £. L'entreprise sert aussi 16 millions de clients par l'intermédiaire de nos coentreprises en Chine et en Inde. Sous la marque Standard Life Investments, elle offre une expertise vraiment mondiale en gestion d'actif et de solides compétences en placements.

Partout où elle exerce ses activités dans le monde, elle est guidée par son sens des responsabilités, ce qui lui assure une croissance durable. Elle est fière d'être parmi les sociétés chefs de file en matière de développement durable dans son secteur selon les indices de durabilité Dow Jones (DJSI World et DJSI Europe).

À propos de Manuvie
Manuvie, groupe canadien et chef de file des services financiers, exerce ses activités principalement en Asie, au Canada et aux États‑Unis. Les clients se tournent vers les solutions solides, fiables, sûres et avant-gardistes qu'offre Manuvie pour prendre leurs décisions financières les plus importantes. Son réseau international d'employés, d'agents et de partenaires de distribution offre des produits et services de protection financière et de gestion de patrimoine à des millions de clients. Elle propose aussi des services de gestion d'actifs à des institutions. Au 30 juin 2014, les fonds gérés par Manuvie et ses filiales se chiffraient à environ 637 milliards de dollars canadiens (597 milliards de dollars américains). Nous exerçons nos activités sous les noms John Hancock aux É.-U. et Manuvie ailleurs dans le monde.

La Société Financière Manuvie est inscrite aux bourses de Toronto (TSX), de New York (NYSE) et des Philippines (PSE) sous le symbole « MFC », et à la Bourse de Hong Kong (SEHK) sous le symbole « 945 ». Elle est présente sur le Web, à l'adresse manuvie.com.

Mise en garde au sujet des déclarations prospectives
De temps à autre, Manuvie fait des déclarations prospectives verbalement ou par écrit, y compris dans le présent document. En outre, nos représentants peuvent faire des déclarations prospectives verbalement notamment à des analystes, à des investisseurs, à des médias et à d'autres parties. Toutes ces déclarations sont faites au sens des règles d'exonération des lois provinciales canadiennes sur les valeurs mobilières et de la Private Securities Litigation Reform Act of 1995 des États-Unis.

Les déclarations prospectives du présent document portent notamment sur les avantages et coûts prévus de la transaction; l'incidence de la transaction sur la stratégie, les activités et le rendement financier de Manuvie, ce qui touche son résultat par action, sa capacité à dégager des résultats, son capital et son ratio du montant minimal permanent requis pour le capital et l'excédent (« MMPRCE »), ses dividendes, son levier financier, les objectifs de la direction pour 2016 relatifs au résultat tiré des activités de base et au rendement des capitaux propres tiré des actiivtés de base, les produits, les services et les capacités de Manuvie, l'apport aux résultats, les économies et les coûts de transition et d'intégration et les revenus issus de synergies; la structure du financement de la transaction; et la conclusion de la transaction et le moment auquel la conclusion se produira.

Ces déclarations prospectives portent aussi notamment sur les objectifs, buts, stratégies, intentions, projets, convictions, attentes et estimations de Manuvie. Elles se caractérisent habituellement par l'emploi de termes tels « pouvoir », « devoir », « probable », « soupçonner », « perspectives », « s'attendre à », « entendre », « estimer », « prévoir », « croire », « projeter », « objectif », « chercher à », « viser », « continuer », « but », « restituer », « entreprendre » ou « s'efforcer » (ou de leur forme négative) et de mots et expressions semblables, aisni que par l'emploi du conditionnel, et elles peuvent inclure des déclarations relatives aux résultats futurs possibles ou présumés. Bien que, selon Manuvie, les attentes ainsi exprimées soient raisonnables, le lecteur ne devrait pas s'appuyer indûment sur les déclarations prospectives en raison des incertitudes et des risques inhérents qu'elles supposent, ni les interpréter comme une quelconque confirmation des attentes des marchés ou des analystes.

Les déclarations prospectives étant fondées sur des facteurs ou des hypothèses importants, comme les hypothèses selon lesquelles le montage du financement de l'acquisition se réalisera comme il est indiqué dans le présent document et la transaction sera conclue au cours du premier trimestre de 2015; les estimations du résultat par action pour 2015 et 2016 formulées par Bloomberg; les économies estimatives après impôts, y compris celles qui découlent de synergies sur le plan des technologies de l'information, de l'immobilier et du personnel; les coûts d'intégration estimés; l'augmentation des revenus issus de synergies au fil du temps; et dans le cas des objectifs de la direction pour 2016 relatifs au résultat tiré des activités de base et au rendement des capitaux propres tirés des activités de base, les hypothèses décrites à la rubrique « Principales hypothèses et incertitudes liées à la planification » du rapport de gestion se trouvant dans notre dernier rapport annuel et notre dernier rapport financier intermédiaire, les résultats réels peuvent être très différents des résultats qu'elles expriment explicitement ou implicitement.

Parmi les principaux facteurs susceptibles d'entraîner un écart important entre les résultats réels et les attentes, notons les facteurs figurant à la rubrique « Principales hypothèses et incertitudes liées à la planification » du rapport de gestion se trouvant dans notre dernier rapport annuel et dans notre dernier rapport financier intermédiaire; la conjoncture commerciale et économique (notamment le rendement et la volatilité des marchés des actions ainsi que les corrélations entre ces derniers; les écarts de taux d'intérêt, de titres de créance et de swaps; les taux de change; les pertes sur placements et les défaillances; la liquidité du marché et la solvabilité des garants, des réassureurs et des contreparties); les changements apportés aux lois et à la réglementation; les modifications apportées aux normes comptables; la capacité à mettre en œuvre et à modifier des plans stratégiques; la baisse des notes de solidité financière ou de crédit de Manuvie, de la Financière Standard Life inc. ou d'Investissements Standard Life inc.; notre capacité à préserver notre réputation; la dépréciation du goodwill ou d'immobilisations incorporelles ou la constitution de provisions à l'égard d'actifs d'impôt différé; l'exactitude des estimations relatives à la morbidité, à la mortalité et aux comportements des titulaires de contrats; l'exactitude des autres estimations utilisées dans l'application des méthodes comptables et actuarielles; notre capacité à mettre à exécution des stratégies de couverture efficaces et à faire face aux conséquences imprévues découlant de ces stratégies; notre capacité d'obtenir des actifs appropriés au soutien de nos passifs à long terme; le niveau de concurrence et les regroupements; notre capacité de mettre en marché et de distribuer des produits par l'intermédiaire de réseaux de distribution existants et futurs, y compris ceux découlant des ententes de collaboration dont la conclusion est prévue avec Standard Life plc; les passifs imprévus ou les dépréciations d'actifs découlant d'acquisitions et de cessions d'activités, y compris ceux découlant de la transaction; la réalisation de pertes découlant de la vente de placements classés comme disponibles à la vente; notre liquidité, y compris la disponibilité du financement nécessaire pour satisfaire aux obligations financières existantes aux dates d'échéance prévues, le cas échéant; les obligations de nantissement de garanties additionnelles; la disponibilité de lettres de crédit afin d'assurer une gestion souple du capital; l'exactitude de l'information reçue de contreparties et la capacité des contreparties à respecter leurs engagements; la disponibilité et le caractère abordable et approprié de la réassurance; les instances judiciaires et réglementaires, y compris les audits fiscaux, les litiges fiscaux ou d'autres instances semblables; notre capacité à adapter les produits et services pour suivre l'évolution du marché; notre capacité à attirer et à maintenir en poste les principaux membres de la direction, employés et agents; l'utilisation et l'interprétation appropriées de modèles complexes ou les défaillances des modèles utilisés; les risques politiques, juridiques, opérationnels et autres liés à nos activités à l'extérieur de l'Amérique du Nord; les acquisitions et notre capacité à les mener à terme, y compris à obtenir le financement par emprunt ou par actions nécessaire, notamment dans le cas de l'acquisition de la Financière Standard Life inc. ou d'Investissements Standard Life inc.; l'incapacité à obtenir les avantages prévus découlant de la transaction, en tout ou en partie; les perturbations et les changements touchant des éléments essentiels des systèmes de Manuvie ou les infrastructures publiques; les préoccupations environnementales; notre capacité à protéger notre propriété intellectuelle et l'exposition aux recours pour violation; l'incapacité de la SFM à retirer des sommes au comptant de ses filiales, les risques liés à la nature des actions ordinaires; ainsi que le marché des reçus de souscription et des actions ordinaires et le prix des reçus de souscription et des actions ordinaires.

Des renseignements supplémentaires à l'égard des facteurs importants susceptibles d'entraîner un écart notable entre les résultats réels et les attentes exprimées ainsi qu'à l'égard des facteurs et hypothèses importants sur lesquels sont fondées les déclarations prospectives sont présentés dans le supplément de prospectus qui sera déposé relativement à l'offre publique d'achat de reçus de souscription, à la section intitulée « Facteurs de risque » de notre notice annuelle la plus récente, aux sections intitulées « Gestion du risque et facteurs de risque » et « Principales méthodes comptables et actuarielles » du rapport de gestion figurant dans notre dernier rapport annuel, aux sections « Mise à jour de la gestion du risque et des facteurs de risque » et « Principales méthodes comptables et actuarielles » du rapport de gestion figurant dans notre dernier rapport intermédiaire, à la note des états financiers consolidés intitulée « Gestion des risques » de nos plus récents rapports annuel et intermédiaire et dans d'autres documents que nous avons publiés et déposés auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières du Canada.

Il est impossible de garantir que la transaction proposée se réalisera ni que les avantages et incidences prévus de la transaction se réaliseront.  La transacton est conditionnelle à de nombreuses approbations, notamment celles des actionnaires de Standard Life plc, du ministre canadien des Finances, , du Bureau de la concurrence du Canada et de certains organismes de réglementation des valeurs mobilières, ainsi qu'à la satisfaction de certaines conditions; il est impossible de garantir l'obtention de ces approbations et la satisfaction des conditions. La transaction proposée pourrait être modifiée, restructurée ou annulée.

Les déclarations prospectives figurant dans le présent document sont, sauf indication contraire, énoncées à la date des présentes et présentées dans le but d'aider les investisseurs et les autres personnes à comprendre la transaction, la structure de son financement, nos activités futures si la transaction était conclue, notre situation financière et nos résultats opérationnels de même que nos objectifs et nos priorités stratégiques, et elles pourraient ne pas se prêter à d'autres fins. Nous ne nous engageons pas à réviser nos déclarations prospectives, sauf si la loi l'exige.

L'information financière pro forma donnée dans le présent document ne doit pas être considérée comme si elle reflétait la réelle position financière ou les autres résultats qu'auraient obtenus la SFM, la Financière Standard Life inc. et Investissements Standard Life inc. si ces sociétés avaient exercé leurs activités conjointement aux dates et durant les périodes indiquées.

Note destinée aux utilisateurs - Rendement et mesures financières non conformes aux PCGR

Nous utilisons diverses mesures non conformes aux PCGR pour évaluer le rendement de Manuvie dans son ensemble et celui de chacun de ses secteurs. Une mesure financière est jugée être une mesure non conforme aux PCGR aux fins des lois régissant les valeurs mobilières au Canada si sa présentation n'est pas conforme aux principes comptables généralement reconnus utilisés pour les états financiers audités de Manuvie.

Les mesures financières non conformes aux PCGR employées dans le présent document sont les suivantes : résutat tiré des activités de base; rendement des capitaux propres attribuables aux porteurs d'actions ordinaires tiré des activités de base; résultat par action exclusion faite des coûts de transition et d'intégration; primes et dépôts; actif géré et actif administré.

Les mesures financières non conformes aux PCGR ne sont pas définies dans les PCGR; on ne peut donc généralement pas les comparer aux mesures semblables utilisées par d'autres émetteurs. Par conséquent, ces mesures ne doivent pas être utilisées seules ou en remplacement d'autres données financières préparées selon les PCGR.

Le résultat tiré des activités de base est une mesure non conforme aux PCGR que nous utilisons pour mieux comprendre la capacité de l'entreprise à dégager un résultat positif à long terme et mieux évaluer la valeur de l'entreprise. Le résultat tiré des activités de base ne tient pas compte de l'incidence directe des marchés des actions et des taux d'intérêt ni d'un certain nombre d'autres éléments qui sont considérés comme importants et exceptionnels. Bien que cette mesure soit pertinente quant à la façon de gérer notre entreprise et qu'elle offre une méthodologie cohérente, elle n'est pas isolée des facteurs macroéconomiques qui peuvent avoir une incidence importante.

Le rendement des capitaux propres tiré des activités de base est une mesure de la rentabilité non conforme aux PCGR qui présente le résultat tiré des activités de base disponible pour les porteurs d'actions ordinaires en pourcentage du capital déployé pour réaliser le résultat tiré des activités de base. Manuvie le rendement des capitaux propres tiré des activités de base au moyen de la moyenne des capitaux propres attribuables aux porteurs d'actions ordinaires.

Le résultat par action exclusion faite des coûts de transition et d'intégration est une mesure non conforme aux PCGR de la rentabilité de Manuvie. Il montre ce qu'aurait été le résultat par action ordinaire compte non tenu des coûts de transition et d'intégration, qui sont des coûts pnctuels.

Les primes et dépôts, mesure non conforme aux PCGR, servent à mesurer la croissance du chiffre d'affaires.  Dans le cas de l'assurance collective au Canada, Manuvie calcule les primes et dépôts en additionnant les primes du fonds général, nettes des cessions en réassurance, présentées au poste « Primes et dépôts » du compte de résultat consolidé, les équivalents primes pour les contrats d'assurance collective de type « services administratifs seulement » et les primes de l'entente de cession en réassurance de risques liés à l'unité Assurance collective de la Division canadienne.

L'actif géré, mesure non conforme aux PCGR, constitue une mesure de l'envergure des activités de Manuvie dans le secteur des fonds communs au Canada. Il correspond à l'actif que gère Manuvie de façon discrétionnaire, pour le compte de clients ayant souscrit des fonds communs de placement, service pour lequel elle touche des honoraires de gestion des palcements.

L'actif administré, mesure non conforme aux PCGR, constitue une mesure de l'envergure des activités de Manuvie dans le secteur des régimes de retraite au Canada. Il correspond aux actifs pour lesquels Manuvie fournit des services administratifs comme la tenue de livres, la garde d'actifs et la production de rapports destinés aux clients.

Pour obtenir de plus amples renseignements au ce sujet de ce qui précède, veuillez consulter notre rapport annuel de 2013 et notre dernier rapport intermédiaire aux actionnaires.

Bas de vignette : "Donald Guloien, président et chef de la direction, Manuvie (à gauche), et David Nish, chef de la direction de Standard Life plc, se rencontrent à Montréal à l’occasion de l’annonce de l’acquisition par Manuvie des activités canadiennes de Standard Life plc. (Groupe CNW/Société Financière Manuvie)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20140903_C1104_PHOTO_FR_5315.jpg

Bas de vignette : "Des cadres supérieurs de Manuvie et de la Standard Life se réunissent à Montréal à l’occasion de l’annonce de l’acquisition par Manuvie des activités canadiennes de Standard Life plc. (Groupe CNW/Société Financière Manuvie)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20140903_C1104_PHOTO_FR_5316.jpg

SOURCE : Société Financière Manuvie

Renseignements : Communications avec les médias, Sean B. Pasternak, 416 852‑2745, sean_pasternak@manuvie.com; Relations avec les investisseurs, Steven Moore, 416 926‑6495, steven_moore@manuvie.com; Anique Asher, 416 852‑9580, anique_asher@manuvie.com

LIENS CONNEXES
http://www.manulife.com

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.