Manon Massé en Abitibi-Témiscamingue - « M. Couillard, sortez de votre colloque et allez sur le terrain ! »

VAL D'OR, QC, le 20 mars 2015 /CNW Telbec/ -  À quelques heures de l'ouverture du quatrième colloque thématique du Parti libéral, à Val-d'Or, Manon Massé a exhorté le premier ministre Philippe Couillard d'aller à la rencontre des Abitibiens et des Abitibiennes. « S'il sortait de son colloque, sans doute bien gardé par crainte des mobilisations citoyennes, il verrait bien que l'austérité n'est pas une vue de l'esprit, particulièrement à l'extérieur de Montréal. L'austérité, c'est un cul-de-sac qui coupe les jambes du développement régional et condamne des pans entiers de la carte du Québec ».

La députée solidaire de Sainte-Marie-Saint-Jacques entame aujourd'hui une visite de trois jours en Abitibi-Témiscamingue sous les signes de l'écoute et de l'échange. Elle rencontrera des organismes et participera à des activités partisanes à Amos et à Rouyn-Noranda.

Deux enjeux préoccupent particulièrement Mme Massé : la crise du logement et le démantèlement des institutions régionales en éducation et en santé et services sociaux. « L'Abitibi-Témiscamingue connaît la pire crise de logement en Amérique du Nord ! Un toit pour tout le monde, est-ce que c'est vraiment trop demander? Les compressions libérales dans la SHQ ont ralenti la construction de trois projets de logement social à Val-d'Or. Ce sont plus de 100 personnes qui ne trouvent pas de logement ! Voilà pourquoi Québec solidaire propose la construction de 50 000 logements sociaux partout à travers le Québec » lance Manon Massé.

« Il faut bâtir des logements, mais aussi reconstruire les institutions de développement régionales, mises à mal par le gouvernement. Si on veut retenir les jeunes en Abitibi-Témiscamingue, on ne peut pas se permettre de mettre la hache dans le financement collégial et universitaire alors que la région souffre d'un taux de diplomation plus faible que la moyenne québécoise. En santé, le bilan libéral n'est pas plus reluisant. Certains pharmaciens songent à quitter la région ! Il est urgent de mettre un frein aux réformes mal pensées des ministres libéraux » déclare la députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques.

Manon Massé est encouragée par la croissance de Québec solidaire dans la région.

« Le sondage CROP - La Presse d'aujourd'hui indique que les gens déçus par l'austérité libérale se tourne en bonne proportion vers Québec solidaire. Cette confiance, nous la prenons au sérieux. Nous savons que nous avons beaucoup de pain sur planche, particulièrement en région. Heureusement, Françoise, Amir et moi pouvons compter sur des équipes de terrain formidables dans chacune des trois circonscriptions de l'Abitibi-Témiscamingue », conclut la députée. 

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Josiane Brochu, Attachée politique de Manon Massé, Josiane.brochu@assnat.qc.ca ou 514 449-3239; Valérie Dufour, Responsable officielle pour Québec solidaire Abitibi-Est, 819 856-1757

LIENS CONNEXES
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.