Manifestation devant la Commission scolaire de Laval - Rejet des offres patronales et déni du droit à l'information

LAVAL, QC, le 27 sept. 2012 /CNW Telbec/ - Réunis en assemblée générale hier soir, 59 membres du Syndicat des travailleuses et travailleurs des autobus Duplessis-CSN (STTAD-CSN) ont rejeté les offres patronales dans une proportion de 92 %. Ils ont également décidé à l'unanimité d'entreprendre une tournée des députés de Laval afin de leur décrire leurs conditions de travail, de réclamer le comité d'évaluation de leur emploi attendu depuis près d'un an, de dénoncer le manque de transparence de la Commission scolaire de Laval (CSDL) et de manifester ce matin devant les bureaux de cette dernière.

Rappelons que l'employeur refuse toujours de dévoiler les éléments du contrat le liant à la commission scolaire et que celle-ci a rejeté une demande syndicale en ce sens en vertu de la Loi sur l'accès à l'information. La cause devait être entendue hier, mais a été remise au 7 novembre. « En conformité avec la position de l'employeur, qui refuse de nous donner accès au contrat que le lie à la CSDL, cette dernière utilise des fonds publics en retenant les services d'un avocat pour empêcher le syndicat d'avoir légitimement accès à des documents publics. Ironiquement, la remise d'hier, qui nous prive de l'information à laquelle nous avons droit, arrive en pleine semaine du droit à l'information », de dénoncer Micheline Bastien, présidente du syndicat.

«  Comme bien des membres du Secteur transport scolaire (STS) de la Fédération des employées et employés de services publics-CSN (FEESP-CSN), les travailleuses et les travailleurs ici présents se sont syndiqués afin d'obtenir de meilleures conditions de travail. Or, pour y arriver, nous avons toujours demandé accès à ces contrats. Ceux-ci nous permettent de vérifier les allégations des employeurs relativement à leur situation financière, en plus de pouvoir exposer le sous-financement chronique du secteur au sein duquel nous travaillons », de préciser Jacques Forgues, président du STS.

« Ce matin, nous sommes venus appuyer les membres du STTAD-CSN qui ont décidé de manifester leur colère devant les bureaux de la CSDL. Nous savons très bien que leurs demandes salariales sont légitimes et c'est en ce sens que nous poursuivons notre lutte pour obtenir le comité qui procédera à l'évaluation de l'emploi de conductrice et de conducteur de transport scolaire », de conclure Yvon Godin, vice-président de la FEESP-CSN.

Rappelons également que le syndicat représentant le groupe de travailleurs est accrédité depuis avril 2011. Le 18 septembre dernier, le syndicat a reçu le mandat de mettre en œuvre tous les moyens de pression nécessaires, y compris la grève à exercer au moment jugé opportun, pour arriver à conclure une première convention collective avec leur employeur. Les syndiqués desservent le territoire de la Commission scolaire de Laval et ils transportent environ 4000 élèves chaque jour. Advenant une grève, le syndicat s'engage à avertir les parents au moins 72 heures à l'avance.

Le STTAD-CSN regroupe 80 salarié-es membres de la Fédération des employées et employés de services publics-CSN, qui compte plus de 400 syndicats affiliés, représentant environ 55 000 membres œuvrant dans le domaine des services publics et parapublics.

SOURCE : Fédération des employées et employés de services publics (FEESP-CSN)

Renseignements :

Martin Petit, Service des communications de la CSN
Téléphone : 514 894-1326
martin.petit@csn.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.