Manifestation des taxis - « Protégez notre gagne-pain et la valeur de nos permis », disent les chauffeurs et propriétaires de taxis et limousines à Philippe Couillard

MONTRÉAL, le 16 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Unis derrière le Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM), plusieurs centaines de chauffeurs et propriétaires de taxis et limousines de toutes les bannières ont manifesté aujourd'hui à Montréal et Québec afin de demander au premier ministre Philippe Couillard de contrer UberX. Ils lui demandent également de protéger leurs revenus ainsi que le patrimoine qu'ils ont investi de bonne foi dans le système mis en place par le gouvernement du Québec en 2001.

« Québec a tous les outils pour contrer le transport illégal», lance Benoit Jugand, porte-parole du RTAM. « Mais, à l'heure actuelle, le gouvernement n'a toujours pas décidé et aucune mesure n'a été mise en place. Le dossier n'est toujours pas réglé. » Le RTAM reste insatisfait d'une rencontre récente avec le ministre des Transports, Robert Poëti. « Le système québécois de gestion de l'offre de transport par taxi est dilué par l'offre illégale d'UberX. Au nom de l'économie du partage, le gouvernement du Québec tolère officiellement une économie parallèle. Il a beau demander à l'industrie de se moderniser, ce n'est pas en tolérant une activité économique parallèle que cela va aider. »

DE MONTRÉAL À BRUXELLES

À Montréal, pour protester contre UberX, les travailleurs du taxi ont formé un cortège à vitesse réduite jusqu'au débarcadère qu'UberX utilise illégalement à l'aéroport Montréal-Trudeau. À Québec, ils ont manifesté devant l'Assemblée nationale et dans différents lieux de la Capitale. À Bruxelles, des travailleurs du taxi de toutes les grandes villes d'Europe se sont réunis aujourd'hui devant le Parlement européen. « Ces travailleurs ont dit non au capitalisme sauvage. Philippe Couillard est-il à l'écoute? »

De l'avis du RTAM, il devient urgent que le premier ministre prenne officiellement position contre UberX. « Nous connaissons les ravages que fait UberX à Montréal et Québec », reprend Benoit Jugand. « Mais ce qu'on connaît moins, c'est la recrudescence de personnes qui dans nos régions, en raison de l'inaction du gouvernement, s'improvisent chauffeurs de taxi, comme à Sept-Îles. »

UNE VALEUR À LA BAISSE

« Les propriétaires et chauffeurs de taxis et limousines et leurs familles subissent chaque jour l'inaction du gouvernement dans ce dossier », affirme le porte-parole du RTAM. « Ainsi, le patrimoine investi par de nombreuses familles et institutions financières du Québec est en baisse du fait de cette inaction. » Le RTAM demande au premier ministre Philippe Couillard de corriger cela par des déclarations sans équivoque, de même que par un projet de loi ou une politique publique ferme et une lutte acharnée contre les transporteurs illégaux.

Dans un mémoire déposé le 14 août, le RTAM demande entre autres au gouvernement du Québec de protéger le patrimoine investi de bonne foi par les propriétaires dans le système de permis qu'il a lui-même mis en place et de reconnaître le RTAM en tant qu'association professionnelle des chauffeurs et propriétaires de taxis et limousines du Québec.

À propos du RTAM
Le Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM) est l'organisation la plus représentative de l'industrie du taxi. Elle compte près de 5000 membres, issus principalement de l'industrie du taxi, mais aussi du camionnage et de l'immobilier, affilié au Syndicat des Métallos. Le RTAM représente les chauffeurs et propriétaires de taxis et limousines de toutes les bannières de l'ensemble du Québec. En plus d'offrir plusieurs services à ses membres, le RTAM intervient régulièrement sur les enjeux économiques et sociaux ainsi que sur des projets de politiques publiques liés à l'amélioration des professions.

 

SOURCE Regroupement des travailleurs autonomes Métallos (RTAM)

Renseignements : Jocelyn Desjardins (RTAM) , 514-604-6273, communications@rtam-metallos.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.