Manif-action de l'OPDS-RM: parlons-en, des vraies affaires !

MONTRÉAL, le 8 mai 2014 /CNW Telbec/ - Dans le cadre de la Semaine des Personnes Assistées Sociales, l'Organisation Populaire des Droits Sociaux (OPDS-RM) prend la rue afin d'exiger un véritable partage des richesses collectives. Quelques centaines de personnes en colère assiègent le bureau du ministre de l'Économie Jacques Daoust pour y dénoncer vigoureusement les conditions de vie intolérables d'une grande majorité de la population.

Le capitalisme se nourrit de la misère de la majorité, pendant qu'une minorité de bien-nantis font bonne chère, opprimant joyeusement tous ceux nuisant à leur quête de profit. « Pendant que le ministre Daoust dit que son job est de « créer de la richesse », les personnes à l'aide sociale survivent actuellement avec 610 dollars par mois pour combler théoriquement l'ensemble de leurs besoins ! De la richesse pour qui ? Visiblement pas pour ceux dans la misère ! » s'exclame Marie-Christine Latte, porte-parole de l'OPDS-RM. Il y a actuellement 450 888 personnes qui reçoivent de l'aide financière de dernier recours au Québec, tous programmes confondus.

Péquistes ou Libéraux, nous assistons à une véritable coupe à blanc dans les programmes publics. La quête du déficit zéro est un leurre, un prétexte pour consolider les inégalités sociales et permettre à une poignée de privilégiés de conserver leurs acquis: salaires faramineux, retraites dorées, etc. En 2013, le Parti québécois a coupé 19 millions dans les prestations d'aide sociale, visant directement des groupes de personnes déjà marginalisées, tout en parlant sans vergogne de « solidarité durable ». En 2014, à peine au pouvoir, le premier ministre Couillard indique vouloir instaurer un « dialogue social » préalable aux coupures dans les services publics. Dix jours plus tard, des coupures de 2,4 milliards sont annoncées, notamment 110 millions cette année au Ministère de l'Emploi et de la solidarité sociale. « Les libéraux déchiraient leur chemise à propos des coupures péquistes à l'aide sociale, l'année dernière. Pourtant, leurs méthodes sont les mêmes ! Cette vision centrée sur la quête de capital au détriment des besoins fondamentaux des personnes est révoltante ! » ajoute la porte-parole.

Prenons notre dû ! Exigeons un revenu de citoyenneté universel et inconditionnel, atteignant le seuil de faible revenu (en 2012, ce seuil était de 23 647 $ selon Statistique Canada) !

L'OPDS-RM est un organisme de défense des droits des personnes assistées sociales qui rejoint plus d'une vingtaine de milliers de personnes par année dans la grande région de Montréal depuis 34 ans.

Rendez-vous: 11h15, le 8 mai 2014, au bureau de comté du ministre Jacques Daoust (4110 Wellington, bureau 301, Verdun)

SOURCE : Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ)

Renseignements : Marie-Christine Latte, (514) 596-3823 (cellulaire) ou (514) 524-6996 (bureau)


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.