Malgré la stagnation de la contribution scientifique du Japon dans la dernière décennie, l'impact des citations à l'extrémité supérieure demeure robuste : Constatation de Web of Science

L'informatique, la biologie moléculaire et l'immunologie affichent les déclins les plus marqués, mais les spécialités désignées disposent toujours de chercheurs et de travaux de recherche de renommée mondiale

PHILADELPHIE, le 23 mars 2017 /CNW/ -- Une récente analyse des données de Web of Science™ de Clarivate Analytics, qui a sondé la performance du Japon en matière de recherche dans la dernière décennie, démontre un déclin marqué de la contribution scientifique de ce pays et une incapacité à suivre le rythme des autres nations de tête. Cette constatation, qui est divulguée dans le Nature Index, explore les conséquences de la faible performance du Japon et s'intéresse aux mesures que prennent actuellement les bailleurs de fonds et les décideurs politiques gouvernementaux afin de renverser la tendance.

En 2015, les chercheurs japonais ont publié 600 articles de moins qu'en 2005 dans les journaux influents à l'international qui sont indexés par le Web of Science. Bien que cette baisse corresponde à moins de 1 %, la proportion des articles mondiaux du pays est passée de 8,4 % pour chuter à 5,2 %. Alors que le nombre de publications s'accélère en Chine et en Corée du Sud dans les journaux du Web of Science à un rythme de progression plus grand que les autres nations disposant d'une base scientifique mature, la part mondiale attribuable aux États-Unis, au Royaume-Uni, à l'Allemagne et au Japon va probablement s'amenuiser, puisque la somme du pourcentage de contribution mondiale est nulle.

« Le Japon est un cas spécial puisqu'en termes absolus, il n'affiche pas non plus de croissance », soutient David Pendlebury, analyste principal de citations à Clarivate Analytics. « Dans 11 champs de compétence, le Japon a publié moins d'articles en 2015 qu'il ne l'a fait en 2005. Du côté de la science des matériaux et de l'ingénierie, des secteurs où le Japon brille historiquement, ses publications ont chuté de plus de 10 %. Les déclins les plus brutaux visent la biochimie et la biologie moléculaire, l'informatique ainsi que l'immunologie, un autre des secteurs où le Japon brille historiquement. » Le seul domaine où le Japon affiche une surperformance est l'astronomie.

Pendlebury remarque cependant que le Japon dispose encore de nombreux scientifiques de calibre mondial, et qu'il est à l'avant-garde dans une variété de secteurs spécialisés de pointe. « Il y a différentes constatations à dégager à l'égard de la performance et de la vigueur de la recherche lorsqu'on se penche sur les données; c'est un peu comme peler un oignon. »

À titre d'exemple, les données de InCites™, un outil d'analyse qui fait partie du Web of Science, indiquent que la contribution du Japon pour les articles qui se classent parmi les 10 premiers pour cent sur le plan des citations est demeurée dans une proportion stable pendant la dernière décennie. Les articles qui se classent parmi le premier pour cent sur le plan de l'impact des citations ont bondi d'environ 25 %. Même un secteur comme l'immunologie, dont la part de publication a fondu du tiers depuis 10 ans, a vu sa production d'articles se classant parmi le premier pour cent croître à titre proportionnel à sa production, passant de 19 % à 26 % de plus que prévu.

Pendlebury cite des membres précis de l'élite scientifique japonaise : Susumu Kitagawa de la Kyoto University, qui crée des cadres souples de métal-organique; Yoshinori Tokura de l'University of Tokyo, qui est à l'avant-garde de la recherche sur les multiferroiques et les systèmes d'électrons hautement corrélés; ainsi que Masatake Haruta de la Tokyo Metropolitan University, le pionnier d'un catalyseur par l'or. « Clarivate Analytics a nommé ces trois professionnels -- et bien d'autres provenant du Japon -- à titre de Citation Laureates, c'est-à-dire des chercheurs dont les publications ont été citées si fréquemment qu'ils pourraient être en lice pour recevoir un prix Nobel », ajoute-t-il.

« Une analyse rigoureuse des données relatives aux publications et aux citations est une approche méthodique du financement et du processus de décision politique de la science, et peut être une importante stratégie pour combler les lacunes et tirer parti des forces », affirme Pendlebury.

« Nous reconnaissons l'importance d'utiliser des données scientifiques précises et impartiales et des références citées, lesquelles permettent de dégager des constatations significatives sur le plan de la performance de la recherche, de la progression d'une idée ou d'une découverte scientifique, et de l'influence d'idées novatrices au fil des ans », précise Jessica Turner, directrice mondiale de la recherche scientifique et universitaire à Clarivate Analytics. « Depuis plus de 50 ans, nous desservons les collectivités de la recherche universitaire et scientifique en leur fournissant des données réputées en matière de citations et des analyses approfondies de celles-ci, sans compter que nous possédons plus de 30 ans d'expertise bibliométrique. Nous nous réjouissons que le Nature Index se serve des données de citations de Web of Science et d'analyses personnalisées pour dégager d'importantes constatations en vue de compiler ce rapport spécial sur le Japon. »

Apprenez-en plus sur le Web of Science.

Clarivate Analytics
Clarivate™ Analytics accélère le rythme de l'innovation en fournissant des données et des analyses fiables aux client de partout dans le monde, leur permettant de découvrir, de protéger et de commercialiser leurs nouvelles idées plus rapidement. Étant anciennement une division de propriété intellectuelle et de sciences de Thomson Reuters, notre entreprise détient et exploite des activités commerciales d'importance fonctionnant par abonnement qui se concentrent sur la recherche universitaire et scientifique, l'analyse de brevets et les normes réglementaires, la connaissance de pointe dans les domaines pharmaceutique et intellectuel, la protection des marques de commerce, la protection des marques de domaines, et la gestion de la propriété intellectuelle. Clarivate™ Analytics est désormais une société indépendante comptant plus de 4 000 employés et exerçant ses activités dans plus de 100 pays autour du monde. Elle détient des marques bien connues comme Web of Science™, Cortellis™, Thomson Innovation™, Derwent World Patents Index™, CompuMark™, MarkMonitor® et Techstreet™, entre autres. Pour obtenir plus d'information, veuillez visiter clarivate.com.

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/455613/clarivate_logo_for_press_release_Logo.jpg

SOURCE Clarivate Analytics

Renseignements : CONTACT : Médias; Heidi Siegel, Clarivate Analytics, directrice des relations extérieures, +1 215 823 5646 (bur.), +1 215 356 4504 (cell.), heidi.siegel@clarivate.com; ou Pamela Lim, Clarivate Analytics, gestionnaire des communications régionales, Asie-Pacifique, +6 568 703 212 (bur.), pamela.lim@clarivate.com


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.