Malgré la période de difficultés économiques actuelle, les frais de scolarité augmentent plus vite que l'inflation

OTTAWA, le 12 sept. 2012 /CNW/ - Le taux d'augmentation des frais de scolarité des universités et collèges cette année est près de quatre fois celui de l'inflation. Selon des données diffusées aujourd'hui par Statistique Canada, les frais de scolarité au Canada ont augmenté de 5 pour cent de 2011 à 2012, par comparaison au taux d'inflation de 1,3 pour cent au cours de la même période.

« Les gouvernements continuent de transférer aux étudiantes et étudiants et à leurs familles le coût de l'éducation publique », dit Adam Awad, président national de la Fédération canadienne des étudiantes et étudiants. « En augmentant les frais de scolarité pendant une période d'incertitude économique, les gouvernements provinciaux réduisent encore davantage l'accessibilité à l'éducation et à la formation professionnelle. »

Au cours des vingt dernières années, les frais de scolarité ont augmenté de 206,9 pour cent et le taux d'inflation, de 70,1 pour cent. Pour la plupart des étudiantes et étudiants des collèges et des universités, les frais de scolarité représentent actuellement leur dépense la plus élevée, et celle-ci augmente plus rapidement que tous les autres coûts qu'ils doivent assumer. En plus, les frais de scolarité varient énormément d'une province à l'autre. Les étudiantes et étudiants de Terre-Neuve et Labrador paient moins d'un tiers des frais de scolarité que doivent payer les étudiantes et étudiants de l'Ontario.

« La volonté d'apprendre et non la situation géographique devrait être le facteur déterminant dans la décision d'une étudiante ou d'un étudiant de faire des études au collège ou à l'université », ajoute Awad. « En l'absence d'une vision nationale de l'éducation postsecondaire, il est impossible pour le gouvernement fédéral de s'assurer que tous les étudiants et étudiantes du pays ont un accès comparable à l'enseignement supérieur. »

La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants revendique la création d'une loi sur l'éducation postsecondaire qui établirait des lignes directrices pour le transfert aux provinces des fonds destinés à l'éducation postsecondaire. Cette loi fédérale responsabiliserait les provinces et établirait des normes nationales de qualité et d'accessibilité pour les universités et collèges du Canada.

La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants est l'organisation étudiante la plus importante du Canada, unissant plus d'un demi-million d'étudiantes et d'étudiants dans les dix provinces. La Fédération canadienne des étudiantes et étudiants et les organisations qui ont été ses prédécesseurs représentent les étudiantes et étudiants du Canada depuis 1927.

SOURCE : Fédération canadienne des étudiant(e)s

Renseignements :

Adam Awad, président national, 613-232-7394


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.