Maintien de l'équité salariale dans le secteur de la santé et des services sociaux

Le gouvernement Couillard doit assumer ses responsabilités et mettre un terme à la discrimination salariale

MONTRÉAL, le 14 déc. 2016 /CNW Telbec/ - La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) réclame que le gouvernement Couillard assume ses responsabilités envers les travailleuses et travailleurs du réseau de la santé et des services sociaux. Pour la FSSS-CSN, le gouvernement doit sauter sur l'occasion qui lui est offerte de mettre un terme à la discrimination salariale envers le personnel du réseau.

La patience du personnel du réseau de la santé et des services sociaux a ses limites

Le 21 novembre dernier, la FSSS-CSN profitait du 20e anniversaire de l'adoption de la Loi sur l'équité salariale, pour appeler le gouvernement Couillard à respecter cette loi et à éliminer la discrimination qu'il exerce à l'endroit des femmes qui travaillent dans le réseau de la santé et des services sociaux. Plusieurs semaines plus tard, le gouvernement n'a toujours pas donné de signes qu'il entend agir en faveur des femmes et des hommes qui donnent des services à la population jour après jour.

« Notre patience a des limites. Le gouvernement doit respecter ses propres lois! Il ne peut tolérer qu'existe encore en 2016 une discrimination salariale envers les femmes. Tout porte à croire que le Conseil du Trésor laisse traîner les choses actuellement. Nous ne resterons pas les bras croisés à attendre après ce gouvernement encore longtemps. Le personnel du réseau a assez patienté! », lance Josée Marcotte, vice-présidente de la FSSS-CSN.

Le Conseil du trésor doit arrêter de mépriser le personnel du réseau

La FSSS-CSN a déposé plusieurs plaintes de maintien de l'équité salariale suite à l'exercice du Conseil du trésor effectué en décembre 2010 et celui de 2015. Aux deux occasions, le Conseil du trésor a procédé à un affichage de façon unilatérale. En conciliation depuis 2013, la FSSS-CSN a présenté des solutions aux problèmes dénotés. Cependant, la FSSS-CSN se demande si elle devra faire trancher les litiges par la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail; à moins que le gouvernement donne des indications rapidement qu'il entend avancer dans ce dossier.

« Les litiges sont en cours depuis assez longtemps. Comment le gouvernement peut-il expliquer aux femmes et aux hommes qui travaillent dans le réseau de la santé et des services sociaux qu'il laisse volontairement perdurer de la discrimination à leur égard? Faut-il lui rappeler que le réseau est composé majoritairement de femmes? Pour un gouvernement qui prétend avoir littéralement sauvé le Québec, c'est assez difficile à accepter! », de conclure Josée Marcotte.

À propos de la FSSS-CSN

La Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN) compte près de 130 000 membres dans les secteurs publics et privés. La FSSS est la plus grande organisation syndicale dans le secteur de la santé et des services sociaux et dans les services de garde. La FSSS-CSN agit en faveur d'une société plus équitable, plus démocratique et plus solidaire.

 

SOURCE Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS-CSN)

Renseignements : Hubert Forcier, Conseiller à l'information, FSSS-CSN, 514-209-3311


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.