M. Réal Ménard, maire de l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve annonce la tenue d'assises sur la gentrification en mai 2017

En marge du dévoilement des conclusions d'une étude sur le dénombrement, la localisation et l'évolution de la copropriété dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve

MONTRÉAL, le 5 juill. 2016 /CNW Telbec/ - M. Réal Ménard, maire de l'arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve et responsable de l'environnement, du développement durable, des grands parcs et des espaces verts au comité exécutif de la Ville de Montréal, a dévoilé en conférence de presse les grandes conclusions de l'étude réalisée par l'Institut national de recherche scientifique (INRS) et intitulée « Dénombrement, localisation et évolution de la copropriété dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve ».

C'est donc en présence de M. Éric Alan Caldwell, conseiller municipal d'Hochelaga, mais aussi appuyé de Mesdames Carole Poirier, députée provinciale d'Hochelaga-Maisonneuve et Marjolaine Boutin-Sweet, députée fédérale d'Hochelaga, de M. Jimmy Vigneux directeur général de la SDC Hochelaga-Maisonneuve et de M. Michel Roy, directeur général de la Table de quartier Hochelaga-Maisonneuve que M. Ménard a expliqué la teneur du mandat qui avait été confié aux chercheurs Gilles Sénécal et Nathalie Vachon de l'INRS.

Ce mandat portait donc spécifiquement sur le dénombrement et la localisation des copropriétés divises et indivises situées dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve et leurs effets sur le parc locatif existant. Toutes les données présentes dans l'étude ont été recueillies à partir des rôles fonciers de 2003, 2010 et 2014 du quartier Hochelaga-Maisonneuve.

Rappelons que le 29 novembre 2013, citoyens, commerçants, représentants d'organismes communautaires et de développement, élus d'Hochelaga-Maisonneuve se sont réunis en réaction aux actes de vandalisme commis dans le quartier à l'initiative de la députée Carole Poirier. « La réalisation de cette étude est une action concrète entreprise par ce regroupement et fait écho à la prise de position dans la déclaration de quartier qui venait réaffirmer notre engagement à faire d'Hochelaga-Maisonneuve un milieu de vie où vivre ensemble veut dire quelque chose» a énoncé Carole Poirier, députée d'Hochelaga-Maisonneuve, lors de la conférence de presse.

Les chercheurs en viennent donc aux conclusions que de 2003 à 2014, au total et pour toutes propriétés confondues (divise ou indivise avec propriétaires multi occupants) que 835 logements ont été soustraits au marché locatif. « Il s'agit là d'un chiffre relativement marginal considérant les 27 000 logements existants sur le territoire. Toutefois, les chercheurs laissent clairement voir que le phénomène de la copropriété indivise comme mode d'accession à la propriété dans un premier temps et de la conversion en copropriété divise par la suite est assez préoccupant », a déclaré le maire de l'arrondissement, Réal Ménard.

« La présente étude confirme une tendance de perte de logements locatifs qui pourraient s'accentuer dans un avenir proche. Je pense qu'une des meilleures manières de préserver un parc de logements locatifs abordables est de miser sur la construction de plus de logements sociaux » a tenu à préciser Mme Marjolaine Boutin-Sweet, députée fédérale d'Hochelaga.

M. Éric Alan Caldwell, conseiller municipal d'Hochelaga a par la suite affirmé que « l'arrondissement, en collaboration avec ses partenaires, se doit d'être proactif dans l'analyse des constats soulevés par cette étude et d'agir comme coordonnateur des débats autour de l'enjeu du logement pour notre quartier».

«Les conclusions de l'étude ne nous permettant pas non plus d'avancer des postulats concernant les contours de la gentrification dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve, c'est avec ces constats en tête que j'annonce que je présiderai, en concertation avec la table du quartier Hochelaga-Maisonneuve, des assises sur la gentrification qui auront lieu en mai 2017 et dont les détails quant à la composition du comité organisateur et les modalités de fonctionnement seront dévoilés à la fin de cet été », a conclu M. Ménard.

 

SOURCE Ville de Montréal - Arrondissement Mercier - Hochelaga-Maisonneuve

Renseignements : Annick Charest, Chef de division | Relations avec les citoyens et communications, Arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, T. 514 280.2977 / C., 514 219.1959, annick.charest@ville.montreal.qc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.