Lyrtech inc. annonce ses résultats financiers du deuxième trimestre de 2010

QUÉBEC, le 31 août /CNW Telbec/ - Lyrtech inc. (Lyrtech ou la société) (Bourse de croissance TSX : LTK), une société qui se spécialise dans les technologies de traitement de signaux numériques, a annoncé ses résultats financiers pour le trimestre qui s'est terminé le 30 juin 2010. Le rapport trimestriel et le rapport de gestion sont disponibles à l'adresse www.sedar.com.

Faits marquants du deuxième trimestre de 2010

    
    - BAIIA positif de 0.5 million $ pour un deuxième trimestre consécutif.
    - Profits nets de 0,1 million $ pour un deuxième trimestre consécutif.
    - Carnet de commandes de plus de 4,8 millions $ livrables en 2010.
    - Obtention d'un important contrat de 24 mois d'une valeur de
      28 millions US$
    

"La crise économique mondiale nous a frappé dur en 2009. Il apparait, cependant, que l'économie dans notre secteur d'activité a fait volte-face. Un signe de ce virage est cet important contrat de 28 millions de dollars américains que nous avons récemment obtenu. Nous sommes aussi très fiers d'avoir tourné la page et enregistrés, pour un deuxième trimestre consécutif, un BAIIA positif de 0,5 million $ et des profits nets de 0,1 million $", a déclaré Louis Bélanger, président et chef de la direction chez Lyrtech.

Revue financière

Au cours du deuxième trimestre de 2010, les revenus totaux se sont élevées à 2,0 millions $, alors qu'ils étaient de 1,9 M $ à la même période de 2009, une augmentation non matérielle de 3 %. Au cours du premier semestre de 2010, les revenus totaux ont atteint 3,6 M $, alors qu'ils étaient de 3,8 M $ à la même période en 2009, ce qui représente une diminution non matérielle de 5 %.

La marge bénéficiaire brute s'élève à 54 % des revenus du deuxième trimestre de 2010, alors qu'elle était de 50 % à la même période de 2009. Cette légère hausse est le résultat de la composition du chiffre d'affaires, où la société a eu un plus grand volume de contrats clés en main et livré un plus grand volume de plateformes haut-de-gamme, résultant en de meilleures marges. Cette marge a atteint 48 % des revenus au cours du premier semestre de 2010, alors qu'elle était de 45 % à la même période en 2009, ce qui représente une augmentation non matérielle de 3 %, aussi le résultat de la composition du chiffre d'affaires.

Les dépenses de ventes et marketing ont augmenté de 37 % jusqu'à 0,2 M $ par rapport à la même période de 2009, principalement attribuable au transfert vers les ventes d'un employé, de l'augmentation des commissions à payer et d'un volume accru de voyages. Ces mêmes dépenses ont atteint 0,4 M $ au cours du premier semestre de 2010, ce qui est similaire à la même période en 2009.

Les dépenses administratives se chiffrent à 0,5 M $ au cours du deuxième trimestre de 2009, une augmentation de 50 % par rapport à la même période de 2009. Elles se chiffrent à 0,8 M $ au premier semestre de 2010, une augmentation de 30 % par rapport à la même période de 2009. Ces augmentations sont en grande partie attribuables à l'embauche de nouveaux employés et une vérification annuelle plus dispendieuse. De surcroît, un volume accru de travail a eu pour effet d'augmenter les frais administratifs généraux.

Les dépenses engendrées par les activités de recherche et de développement, après crédits d'impôt, au deuxième trimestre de 2010 sont comparables à celles de la même période de 2009, soient 0,3 M $. Plus spécifiquement, la société a capitalisé 0,1 M $ de dépenses de recherche et de développement au cours du deuxième trimestre de 2010, prenant pour acquis que le travail sur un nouveau projet allait générer des revenus dans les années à venir. À l'opposé, la société s'est vue imposée 0,2 M $ en crédits d'impôts de l'année 2009; ce frais a été complètement enregistré au cours du deuxième trimestre. Donc, les dépenses de recherche et de développement nettes auraient augmenté si ce n'était de cette imposition.

Les dépenses financières ont atteint 0,4 M $ au cours du deuxième trimestre et 0,7 M $ au cours du premier semestre de 2010, une variation non matérielle par rapport à 2009. La composition du chiffre d'affaires a, cependant, varié puisque les frais d'affacturage ont augmenté de 0,2 M $ parce que les soldes affacturés et les activités de change ont rapporté très peu au deuxième trimestre de 2010, comparés à une perte de 0,2 M $ à la même période de 2009. Les dépenses financières ont atteint 0,7 M $ au cours du premier semestre de 2010, une augmentation non matérielle de 3 % par rapport à la même période de 2009. La composition du chiffre d'affaires a, cependant, varié pour les mêmes raisons que ci-dessus.

Lyrtech a réussi à négocier des remboursements aux fournisseurs d'activités abandonnées sous leurs valeurs nominales selon des conditions que la société pouvait payer et dans le respect desdits fournisseurs. Cet effort a résulté en un gain de 0,4 M $ sur remise de dette au cours du deuxième trimestre et 0,7 M $ au cours du premier trimestre de 2010.

Les profits nets de la société au cours du deuxième trimestre de 2010 sont de 0,1 M $ (ou 0,0031 $ par action de base et diluée), alors qu'elle enregistrait une perte nette de 0,3 M $ (ou 0,0116 $ par action de base et diluée) à la même période de 2009. Les profits nets du premier semestre de 2010 se chiffrent à 0,2 M $ (ou 0,0063 $ par action de base et diluée), alors que la même période de 2009 enregistrait une perte de 0,4 M $ (ou 0,0158 $ par action de base et diluée).

Au 31 août 2010, la société a 25 405 935 actions de classe A en circulation et payées, 17 726 569 bons de souscription et 1 931 042 options non exercées, pour un total de 45 063 546 actions sur une base complètement diluée.

Mesure financière non conforme aux PCGR

Lyrtech utilise une seule mesure financière qui n'est pas conforme aux principes comptables généralement reconnus (PCGR) au Canada, soit le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) parce que la direction croit que le BAIIA offre des informations importantes sur les performances de la société et ses résultats d'exploitation. Cette mesure n'a aucune interprétation standardisée telle que prescrite par les PCGR, alors il se peut qu'elle ne soit pas comparable à une mesure du même nom dans d'autres entreprises. C'est pour cette raison qu'elle ne devrait pas être prise à part. Consultez le tableau ci-dessous :

    
    Réconciliation des BAIIA                           30 juin     30 juin
    En milliers de dollars                             (3 mois)    (6 mois)
                                                          2010        2010
    ------------------------------------------------------------------------
    Profits nets et profits directeurs
     pour la période                                      76,3       154,9

    Amortissement                                         35,6        71,1

    Dépenses financières                                 411,0       655,3
    ------------------------------------------------------------------------

    BAIIA                                                522,9       881,3
    

Attribution d'options d'achat d'actions

Lyrtech annonce aussi aujourd'hui qu'elle accordera à des employés un total de 249 000 options d'achat d'action et 25 000 options d'achat d'actions à un de ses directeurs, M. Richard L. Rumpf. Toutes les options ont un prix d'exercice de 0,16 $. Les droits sur ces options d'achat sont acquis sur une période de deux ans et demi, plus exactement un sixième par semestre, à partir de la date d'octroi et elles ont une maturité de dix ans.

Énoncés prévisionnels

Certains énoncés du présent communiqué portant sur les activités futures de Lyrtech. Ces énoncés comportent, de par leur nature, des risques et des incertitudes pouvant entraîner un écart considérable entre les résultats réels et ceux envisagés dans le présent communiqué. Lyrtech décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser ses énoncés prévisionnels.

À propos de Lyrtech

Lyrtech, fière membre du Design House Network de Texas Instruments, développe et livre des solutions de traitement de signaux numériques de par le monde, une technologie indispensable aux réseaux numériques et à la communication sans fil, au traitement des signaux audio et vidéo, ainsi qu'aux systèmes électroniques dans tous les secteurs d'activités. Lyrtech offre une gamme complète de plateformes de développement DSP-FPGA et des services de conception, de prototypage et d'assemblage de produits électroniques. Lyrtech travaille étroitement avec des chefs de file de l'industrie comme Texas Instruments, The MathWorks et Xilinx. La société compte parmi ses clients les grands noms mondiaux des industries des produits électroniques de consommation, des télécommunications, de l'aérospatiale et de la défense. Pour plus de détails, visitez www.lyrtech.com.

La Bourse de croissance TSX n'accepte aucune responsabilité quant au bien-fondé ou à l'exactitude du présent communiqué de presse.

%SEDAR: 00014715EF c6286

SOURCE LYRTECH INC.

Renseignements : Renseignements: Louis Bélanger, président et chef de la direction, Lyrtech, (1) 418-877-4644, louis.belanger@lyrtech.com

Profil de l'entreprise

LYRTECH INC.

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.