Lutte contre l'intimidation au Québec - Dépôt du rapport du Comité d'experts sur la cyberintimidation

QUÉBEC, le 23 sept. 2015 /CNW Telbec/ - La ministre de la Famille, ministre responsable des Aînés et ministre responsable de la Lutte contre l'intimidation, Mme Francine Charbonneau, et la vice-première ministre et ministre responsable de la Sécurité publique, Mme Lise Thériault,ont déposé aujourd'hui à l'Assemblée nationale le rapport du Comité d'experts sur la cyberintimidation, avec la collaboration de la députée de Charlevoix─Côte-de-Beaupré et adjointe parlementaire du premier ministre pour la jeunesse, la petite enfance et la lutte contre l'intimidation, Mme Caroline Simard, et les collègues de l'opposition, soit le député de Richelieu, M. Sylvain Rochon, la députée de Repentigny, Mme Lise Lavallée, et la députée de Sainte-Marie─Saint-Jacques, Mme Manon Massé.

Rappelons que la mise en place de ce comité, en février 2015, est l'un des engagements pris par le premier ministre du Québec, M. Philippe Couillard, dans la foulée du Forum sur la lutte contre l'intimidation. Le comité avait pour mandat de formuler des recommandations afin d'orienter les actions du gouvernement, tant en matière de prévention de la cyberintimidation qu'en matière d'intervention.

Les 23 recommandations du comité s'articulent autour de quatre axes :

  1. La promotion des comportements empreints de respect et de civisme;
  2. L'engagement de tous les acteurs de la société québécoise pour que les efforts soient collectifs, les conséquences amoindries et les interventions optimisées;
  3. La préparation et l'accompagnement des intervenants en offrant de la formation et un soutien adéquat;
  4. La promotion de la recherche.

« Ce rapport apporte un éclairage pertinent sur le phénomène de la cyberintimidation et propose des pistes d'action qui nous concernent toutes et tous. Il fait appel à la responsabilité individuelle et collective et il témoigne de l'importance d'agir ensemble pour prévenir et contrer ce phénomène. Je tiens à remercier les membres du comité qui ont donné généreusement de leur temps et mis en commun leur expertise dans la réalisation de ce rapport », a déclaré la ministre Francine Charbonneau.

« Tout au long de ses travaux, le comité a choisi d'adopter une perspective positive axée sur le mieux-vivre ensemble. C'est pourquoi nous saurons nous inspirer de cette approche afin que les Québécoises et Québécois adoptent des comportements respectueux, tant dans la vie quotidienne que dans l'usage des technologies de l'information et de la communication », a indiqué, pour sa part, la ministre Lise Thériault.

Coprésidé par la sous-ministre adjointe de la Direction générale des politiques du ministère de la Famille, Mme Brigitte Thériault, et par la sous-ministre associée de la Direction générale des affaires policières du ministère de la Sécurité publique, Mme Marie Gagnon, le comité était composé de sept personnes reconnues dans leur champ d'expertise :

  • Mme Claire Beaumont, psychologue et professeure titulaire en adaptation scolaire à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université Laval, titulaire de la Chaire de recherche sur la sécurité et la violence en milieu éducatif;
  • M. Emmanuel Blondin, intervenant psychosocial et chargé de projet à l'organisme de justice alternative Volteface;
  • Mme Sophie Bourque, conseillère pédagogique en coordination et en développement des services éducatifs complémentaires à la Commission scolaire de Montréal;
  • M. Patrice Corriveau, sociologue, criminologue et professeur titulaire au Département de criminologie de l'Université d'Ottawa et auteur de plusieurs livres touchant la violence et la jeunesse;
  • Capitaine Frédérick Gaudreau, responsable du Centre stratégique sur la cybercriminalité à la Sûreté du Québec;
  • M. Alain Johnson, directeur des services cliniques en français chez Jeunesse, j'écoute;
  • Mme Shaheen Shariff, professeure agrégée au Département d'études intégrées en éducation de la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université McGill, chercheuse affiliée au Centre de recherche sur l'Internet et sur la société de l'École de droit de l'Université de Stanford et membre associée au Centre de recherche sur les droits de l'homme et sur la pluralité légale de la Faculté de droit de l'Université McGill.

Le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, le ministère de la Justice ainsi que le ministère de la Santé et des Services sociaux étaient également représentés au sein du comité.

Pour consulter le rapport du Comité d'experts sur la cyberintimidation et pour en savoir plus sur les grands constats, visitez la page www.mfa.gouv.qc.ca/comite-cyberintimidation.

 

SOURCE Cabinet de la ministre de la Famille

Renseignements : Renseignements : Direction des communications, Ministère de la Famille, Tél. : 418 643-7695; Sources : Léa Nadeau, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de la Famille, ministre responsable des Aînés et ministre responsable de la Lutte contre l'intimidation, Tél. : 418 643-2181; Émilie Simard, Attachée de presse, Cabinet de la vice-première ministreet ministre de la Sécurité publique, Tél. : 418 643-2112

Profil de l'entreprise

Cabinet de la ministre de la Famille

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.