Lutte contre l'intimidation - Lancement de l'appel de candidatures pour la deuxième édition du prix Ensemble contre l'intimidation

QUÉBEC, le 7 mars 2016 /CNW Telbec/ - La ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation et ministre responsable de la région de Laval, Mme Francine Charbonneau, donne aujourd'hui le coup d'envoi à l'appel de candidatures pour la deuxième édition du prix Ensemble contre l'intimidation avec la collaboration de collègues de l'opposition, soit le député de Richelieu, M. Sylvain Rochon, la députée de Repentigny, Mme Lise Lavallée, et la députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Mme Manon Massé. Ce prix vise à honorer une personne, une organisation et une école ou une commission scolaire qui se sont distinguées par la nature et la qualité de leurs interventions en matière de prévention de l'intimidation ou de lutte contre celle-ci. Les candidats intéressés ont jusqu'au 29 avril 2016 pour déposer leur dossier.

« En décernant ce prix, le gouvernement veut rendre hommage à ceux qui, grâce à leur engagement et à leurs actions, favorisent le civisme, le respect de la différence ainsi que le soutien aux personnes intimidées et à leurs proches, et encouragent les témoins à dénoncer l'intimidation sous toutes ses formes.En reconnaissant et en mettant en lumière des initiatives exemplaires, nous espérons créer un effet d'entraînement qui contribuera à prévenir l'intimidation et à lutter contre celle-ci », a indiqué la ministre Francine Charbonneau

L'an dernier, à la première édition, 84 candidatures ont été déposées, soit 15 candidatures dans la catégorie Individu et 69 candidatures dans la catégorie Organisation, dont une trentaine en provenance du milieu scolaire.

« On ne déploiera jamais trop d'efforts pour prévenir l'intimidation ni pour sensibiliser à la souffrance vive et dévastatrice qu'elle peut provoquer, particulièrement chez les jeunes et les personnes vulnérables. Ce prix nous rappelle l'importance d'agir ensemble pour se donner un monde plus juste, plus respectueux », a mentionné le député de Richelieu et porte-parole de l'opposition officielle pour les aînés et en matière de lutte contre l'intimidation, le député Sylvain Rochon.

« J'invite le plus grand nombre de personnes à poser leur candidature! C'est important de saluer les efforts de ceux qui travaillent ensemble à prévenir et à contrer l'intimidation dans toutes les sphères de la société, afin d'en assurer un développement plus harmonieux », a souligné la députée de Repentigny et porte-parole du deuxième groupe d'opposition pour la famille et lutte contre l'intimidation, la députée Lise Lavallée.

« Je souhaite que la portée des actions soulignées soit significative et serve d'exemple pour que d'autres emboîtent le pas. Cette nouvelle édition est l'expression d'une collaboration sociétale continue pour lutter contre l'intimidation et la souffrance qu'elle entraîne dans son sillage. Je salue cet effort commun vers une collectivité où tous pourront s'épanouir dans leurs différences », a affirmé la députée de Sainte-Marie-Saint-Jacques, Manon Massé.

Une nouvelle catégorie pour le milieu scolaire

Les écoles publiques et privées ont l'obligation, en vertu de la Loi sur l'instruction publique et de la Loi sur l'enseignement privé, d'élaborer et de mettre en place un plan de lutte contre l'intimidation. Il apparaissait donc naturel de créer cette année une catégorie regroupant les commissions scolaires et les écoles primaires et secondaires des secteurs public et privé. Mentionnons que le nombre élevé de candidatures en provenance du milieu scolaire lors de la première édition du prix témoigne de la mobilisation du monde de l'éducation.  

La sélection des candidats

Un jury composé de cinq personnes évaluera les candidatures. Trois représentants d'organisations qui se consacrent à la lutte contre l'intimidation en font partie, soit M. Jasmin Roy de la Fondation Jasmin Roy, Mme Cathy Tétreault du Centre Cyber-aide et Mme Shirlane Day de l'Institut Pacifique. À ces personnes s'ajoutent Mme Paule Mercier et Mme Anne Roberge, respectivement du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur et du ministère de la Famille.

Rappelons que ce prix remis annuellement est l'une des mesures du plan d'action concerté pour prévenir et contrer l'intimidation Ensemble contre l'intimidation, une responsabilité partagée, lancé en novembre 2015.

Les conditions d'admissibilité

Pour connaître les conditions d'admissibilité et pour présenter une candidature, consultez le site intimidation.gouv.qc.ca.

 

SOURCE Cabinet du ministre de la Famille

Renseignements : Renseignements : Direction des communications, Ministère de la Famille, Tél. : 418 643-7695; Source : Marie-Pier Richard, Cabinet de la ministre responsable des Aînés et de la Lutte contre l'intimidation, Tél. : 418 643-2181


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.