Lutte contre l'exploitation sexuelle - Québec souligne la Journée mondiale de lutte contre l'exploitation sexuelle

QUÉBEC, le 4 mars 2017 /CNW Telbec/ - Le gouvernement du Québec marque la Journée mondiale de lutte contre l'exploitation sexuelle en réitérant son engagement à lutter contre cette forme de violence. Pour la première fois, cette problématique fait l'objet d'un ensemble de mesures gouvernementales spécifiques, inscrites au sein de la Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles 2016-2021, rendue publique en octobre dernier.

La vice-première ministre et ministre responsable de la Condition féminine, Mme Lise Thériault, la ministre de la Justice, Mme Stéphanie Vallée, et le ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire et ministre de la Sécurité publique, M. Martin Coiteux, ont profité de cette journée pour rappeler les priorités découlant de la Stratégie soit :

  • la prévention du recrutement des mineures par les réseaux de prostitution. À ce titre, le Secrétariat à la condition féminine soutient à hauteur de 93 000 $, pour l'année en cours, la mise en œuvre, par des organismes du milieu, de deux projets de prévention auprès de jeunes filles à risque;
  • la lutte contre la criminalité associée à l'exploitation sexuelle. À cet égard, plusieurs actions de la Stratégie, sous la responsabilité du ministère de la Sécurité publique, du ministère de la Justice ou encore du Directeur des poursuites criminelles et pénales, seront mises en œuvre au cours des prochains mois;
  • l'appui aux femmes et aux filles qui souhaitent sortir du milieu prostitutionnel, au moyen de personnes-ressources qui les accompagneront dans leurs efforts en ce sens. Des subventions totalisant plus de 144 000 $ ont été versées pour l'année financière en cours à deux organismes, l'un à Québec et l'autre à Montréal.

Citations :

« Chaque année, le 4 mars se veut une journée de sensibilisation et un rappel qu'il faut poursuivre nos efforts et nos actions pour dénoncer et contrer l'exploitation sexuelle. Si nous voulons venir en aide aux victimes, il est essentiel de collaborer avec nos partenaires des milieux communautaires et de la société civile afin d'améliorer la vie de ces victimes. La lutte contre l'exploitation sexuelle, qui est d'ailleurs au cœur de la Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles 2016‑2021, doit être une priorité incontournable dans une société comme la nôtre. »

Lise Thériault, vice‑première ministre et ministre responsable de la Condition féminine

« Nous avons une responsabilité collective d'aider, d'accompagner et de guider les victimes de violences sexuelles en leur offrant le soutien et les outils nécessaires qui sauront répondre à leurs besoins spécifiques. Le respect des droits et libertés de tout un chacun, dans tous les milieux de vie, demeure une préoccupation pour notre gouvernement. »

Stéphanie Vallée, ministre de la Justice et ministre responsable de la région de l'Outaouais

« Le gouvernement du Québec dénonce toutes formes de violence sexuelle. Chaque Québécoise et Québécois, particulièrement nos jeunes filles et garçons, doivent se sentir en pleine sécurité dans leur milieu de vie. L'information, la vigilance et la prévention sont des actions qui doivent être maintenues, et des gestes concrets sont accomplis à cet effet. Assurément, nous nous sommes engagés, entre autres, à lutter contre la criminalité liée à l'exploitation sexuelle. »

Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal

Fait saillant :

  • La Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles 2016-2021 a été lancée le 28 octobre 2016. Cette stratégie sera appuyée, au cours des cinq prochaines années, par un investissement gouvernemental de 200 millions de dollars, dont 44 millions de dollars serviront à la mise en œuvre de 55 nouvelles actions.

Pour recevoir en temps réel les communiqués de presse du ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, inscrivez-vous au fil RSS approprié au www.economie.gouv.qc.ca/rss.

 

SOURCE Cabinet de la ministre responsable des Petites et Moyennes Entreprises, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional et ministre responsable de la Condition féminine

Renseignements : Sources : Karl W. Sasseville, Directeur des communications et attaché de presse, Cabinet de la vice-première ministre, ministre responsable des PME, de l'Allègement réglementaire et du Développement économique régional, ministre responsable de la Condition féminine et ministre responsable de la région de Lanaudière, Tél. : 418 691-5650; Isabelle Marier St-Onge, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de la Justice et ministre responsable de la région de l'Outaouais, Tél. : 418 643-4210; Marie-Ève Pelletier, Attachée de presse, Cabinet du ministre des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal, Tél. : 418 643-2112; Information : Jean-Pierre D'Auteuil, Responsable des relations médias, Direction des communications, Ministère de l'Économie, de la Science et de l'Innovation, Tél. : 418 691-5698, poste 4868, Cell. : 418 559-0710


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.