Lutte contre l'évitement et l'évasion fiscale - Blocage de bureaux à Montréal

MONTRÉAL, le 21 févr. 2017 /CNW Telbec/ - À l'appel de la Coalition Main rouge, plus de 200 personnes ont pris d'assaut les quatre grandes firmes internationales qui dominent le lucratif secteur de l'évasion fiscale : PricewaterhouseCoopers (PwC), KPMG, Deloitte et Ernst & Young. La mobilisation a débuté tôt ce matin par un blocage complet des bureaux montréalais de PwC. À quelques semaines du prochain budget Leitão, la Coalition demande au ministre des Finances de lutter plus efficacement contre l'évitement et l'évasion fiscale afin que les entreprises et les plus riches contribuent davantage au financement des services publics, des programmes sociaux et de l'action communautaire autonome. En luttant plus sérieusement contre ce phénomène, l'État pourrait récupérer 740 millions $ qui lui échappent chaque année.

Alors que les surplus budgétaires de Québec pour l'année 2015-2016 ont été de 3,6 milliards, incluant les sommes versées au Fonds des générations, les membres de la Coalition Main rouge, qui regroupe des syndicats, des groupes communautaires, des associations étudiantes et des groupes de femmes, préviennent le gouvernement Couillard qu'elle ne se contentera pas des maigres investissements annoncés en santé et en éducation. La Coalition rappelle que les conséquences des politiques néolibérales continuent de se faire sentir dans l'ensemble des services publics, notamment dans la protection de l'environnement et les services gouvernementaux de proximité en région, et dans les programmes sociaux. « Le gouvernement s'attaque aux plus vulnérables, notamment les personnes en situation de pauvreté et les personnes âgées », dénonce Véronique Laflamme, organisatrice communautaire au FRAPRU et co-porte-parole de la Coalition. « Pendant qu'on coupe dans les CPE, dans le logement social et l'aide sociale, les inégalités sociales s'accroissent, mais les grandes entreprises financières, elles, continuent de s'enrichir sans contribuer leur juste part pour la collectivité », contraste-t-elle.

« Les sommes annoncées par le ministre des Finances sont insuffisantes pour réparer les dégâts causés par les coupes des dernières années dans les écoles publiques et dans l'ensemble du système d'éducation », lance Alain Marois, vice-président de la Fédération autonome de l'enseignement et co-porte-parole de la Coalition. « Si les profs se mobilisent pour une action de désobéissance civile, c'est qu'ils en ont le ras-le-bol du peu de moyens avec lesquels ils et elles doivent enseigner et du manque de services pour leurs élèves, jeunes et adultes », poursuit-il. « Dans le réseau de la santé et des services sociaux, les coupes font mal et c'est la mission même des services publics qui est en danger », ajoute Dominique Daigneault, présidente du Conseil central du Montréal métropolitain de la CSN et également co-porte-parole de la Coalition. « Le manque à gagner pour la santé et les services sociaux est d'au moins 1 milliard $ » rappelle-t-elle, réclamant du même souffle un réinvestissement adéquat pour améliorer l'accessibilité et la qualité des services à la population dès le prochain budget.

Outre la lutte contre l'évasion fiscale, la Coalition a identifié d'autres mesures fiscales à mettre en place pour mieux financer les services publics, les programmes sociaux et l'action communautaire autonome : réinstaurer la taxe sur le capital pour les banques ; augmenter le nombre de paliers d'imposition ; imposer davantage les dividendes et les gains en capital, au même titre que les revenus de travail ; et augmenter les impôts des grandes entreprises plutôt que de les diminuer encore. La Coalition demande au gouvernement de mettre en place ces mesures, totalisant 4 milliards $, dès 2017.

En plus des actions de blocage à Montréal, des mobilisations régionales auront également lieu en Estrie et au Saguenay-Lac-Saint-Jean plus tard en matinée.

www.nonauxhausses.org

 

SOURCE Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics

Renseignements : Véronique Laflamme, 418 956-3403

Profil de l'entreprise

Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.