Lutte contre les changements climatiques - Le Parti Québécois demande au gouvernement libéral de poursuivre le travail qu'il a entamé quant au financement prévisible des groupes environnementaux

QUÉBEC, le 10 juin 2014 /CNW Telbec/ - À l'occasion d'un événement tenu à Montréal et visant à souligner l'atteinte de la cible 2012 de baisse des émissions de gaz à effet de serre (GES), le Parti Québécois se dit plus que préoccupé par le manque de leadership du gouvernement libéral dans ce dossier et invite le ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel, à passer de la parole aux actes.

« L'atteinte des objectifs québécois en matière de baisse des émissions de GES de 1990 à 2012 est la preuve que la mobilisation citoyenne et celle des groupes environnementaux a permis de sensibiliser les élus à la réalité des changements climatiques », a affirmé Sylvain Gaudreault, porte-parole de l'opposition officielle en matière de développement durable et d'environnement.

Le Parti Québécois ne peut que constater que de nombreuses positions du gouvernement libéral de Jean Charest auraient menacé directement l'atteinte des cibles du Protocole de Kyoto, si cela n'avait été de cette mobilisation qui a freiné le gouvernement libéral. Pensons seulement aux projets avortés sous la pression des groupes environnementaux : le projet du Suroît de construction d'une centrale thermique au gaz naturel, le projet Rabaska de construction d'un terminal méthanier, de même que l'exploration et l'exploitation des gaz de schiste.

En ce sens, le Parti Québécois souhaite aujourd'hui que le ministre Heurtel poursuive le travail entamé par son prédécesseur Yves-François Blanchet pour en arriver à une reconnaissance accrue et balisée du travail des groupes environnementaux. Ceux-ci doivent également obtenir un meilleur financement pour mener à bien le travail de sensibilisation et d'action environnementale quant à la lutte contre les changements climatiques et à l'adaptation que ceux-ci commandent.

Par ailleurs, M. Gaudreault se dit préoccupé par la décision du gouvernement Couillard de réviser les objectifs de baisse des émissions de GES, les faisant passer de -25 % à -20 % par rapport à 1990. Il demande au ministre Heurtel de ne plus attendre et de dévoiler le plan de lutte contre les changements climatiques qui définira les actions à entreprendre d'ici 2020. « Le ministre Heurtel doit honorer l'engagement du Parti libéral de convoquer dans les 100 jours le comité aviseur sur la lutte contre les changements climatiques », a rappelé Sylvain Gaudreault.

SOURCE : Aile parlementaire du Parti Québécois

Renseignements : Antonine Yaccarini, Attachée de presse, Aile parlementaire du Parti Québécois, 418 643-2743


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.