Lutte contre la tordeuse des bourgeons de l'épinette - Le ministre Laurent Lessard augmente les superficies forestières qui feront l'objet d'arrosages aériens

QUÉBEC, le 6 mai 2016 /CNW Telbec/ - Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, M. Laurent Lessard, annonce qu'il autorise les superficies qui feront l'objet de pulvérisations aériennes pour lutter contre la tordeuse des bourgeons de l'épinette (TBE). Dans le but de suivre l'évolution de l'épidémie de TBE au Québec, les superficies prévues en 2016 sont de l'ordre de 220 000 hectares, comparativement à 177 610 hectares en 2015. Un budget estimé à 16,3 M$ sera requis et assumé à  environ 77 % par le Gouvernement du Québec et 23 % par l'industrie.

« À titre de gestionnaire des forêts publiques, le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a pour mission d'assurer la préservation du patrimoine forestier du Québec et de mettre en place les moyens nécessaires pour réduire les pertes éventuelles de bois. Nos forêts jouent un rôle de premier plan, tant dans le domaine économique et social qu'environnemental et permettent à des milliers de travailleurs du Québec de gagner leur vie. L'importance de nos forêts et les sommes investies pour leur aménagement sont considérables et nous devons intervenir afin de les protéger », a précisé le ministre Lessard.

Les arrosages aériens se dérouleront du 23 mai au 30 juin et couvriront près de 220 000 hectares de forêt dans les régions de la Côte‑Nord, du Saguenay-Lac-Saint‑Jean, du Bas‑Saint‑Laurent et de la Gaspésie. L'objectif du programme est de préserver au moins la moitié du feuillage annuel des essences vulnérables, soit le sapin baumier et l'épinette blanche, dans des secteurs bien ciblés.

Les épidémies de TBE sont un cycle naturel et réapparaissent à des intervalles d'environ 30 ans. L'insecte est toujours dans nos forêts. Toutefois, ses dommages ne sont visibles que lorsqu'il atteint l'état épidémique de son cycle naturel. Rappelons que, de 1967 à 1992, les forêts de sapin baumier et d'épinette blanche ont subi des dommages importants.

« La forêt est une ressource renouvelable et l'industrie forestière est un important moteur économique pour le Québec et ses régions. C'est pourquoi le gouvernement prend les moyens pour assurer la préservation des forêts et réduire les pertes éventuelles de bois. J'ai mandaté la Société de protection des forêts contre les insectes et maladies (SOPFIM) pour préparer un plan d'intervention afin de lutter contre ce ravageur forestier », a conclu le ministre Lessard.

Le Ministère tient à rappeler aux producteurs forestiers des régions touchées l'importance de faire de la récolte préventive dans les peuplements vulnérables ou présentement atteints. Des séances d'information, des formations et des guides techniques sont mises à leur disposition afin d'orienter les interventions à prioriser, de concert avec les agences de mise en valeur de la forêt privée.

Pour obtenir des renseignements sur le Ministère et en savoir plus sur ses activités et ses réalisations, consultez le mffp.gouv.qc.ca et les réseaux sociaux :
https://www.facebook.com/ForetsFauneParcs
https://twitter.com/MFFP_Quebec

 

Source :
Mathieu Gaudreault
Attaché de presse
Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs
Tél. : 418 643-7295

SOURCE Cabinet du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.