Lutte aux îlots de chaleur - Rosemont-La Petite-Patrie applaudit la publication d'un guide de normalisation pour l'aménagement de stationnements publics

MONTRÉAL, le 14 févr. 2013 /CNW Telbec/ - Le maire de l'arrondissement de Rosemont-La Petite-Patrie, François William Croteau, a salué aujourd'hui la publication du Guide d'aménagement des aires de stationnement produit par le Bureau de normalisation du Québec en vue de combattre les îlots de chaleur urbains.

« Nous applaudissons l'objectif de ce document qui donne des lignes directrices claires en vue d'améliorer la performance thermique des aires de stationnement pour en diminuer les effets d'îlots de chaleur, a-t-il indiqué. Je tiens à féliciter le Bureau de normalisation pour ce travail de balisage d'une avancée capitale qui a été réalisé avec l'apport d'une brochette de spécialistes des plus relevées.»

Un îlot de chaleur en milieu urbain, où la température de l'air est plus élevée qu'ailleurs en saison estivale, peut provoquer une augmentation notable de la chaleur ressentie, de l'ordre de 5 à 10 degrés Celcius, selon les spécialistes. Ces îlots présentent un risque pour la santé publique qui a été abondamment documenté, notamment par l'Organisation mondiale de la santé.

Des exemples concrets

Rappelons qu'en 2011, l'arrondissement a fait figure de précurseur en étant le premier à modifier son règlement d'urbanisme afin d'obliger que la construction de tout nouveau stationnement de 10 places et plus soit paysagé sur au moins 15 % de sa surface. De même, les matériaux de recouvrement autorisés pour une aire de stationnement d'entreposage ou de chargement sont le pavé alvéolé, le béton, le gravier gris ou tout autre matériau inerte avec un indice de réflectance solaire d'au moins 29.

Ce règlement incite également les résidants à utiliser de matériaux réfléchissants sur les toitures, puis à verdir par l'utilisation de matériaux qui permettent l'absorption de l'eau de pluie par le sol, alors qu'au moins 20 % de la superficie d'un terrain accueillant une nouvelle construction doit être aménagée avec des plantes, arbres ou arbustes en pleine terre.

« Les villes sont très bétonnées, et les sols qui s'y trouvent n'absorbent qu'une très faible proportion de l'eau de pluie, alors que l'eau est peu disponible pour les sols urbains», explique le maire Croteau.

Rosemont-La Petite-Patrie entend par ailleurs continuer de participer activement au Plan d'action sur la canopée, dont l'objectif est d'augmenter le nombre d'arbres sur le territoire montréalais afin de réduire les îlots de chaleur. En 2012, l'arrondissement a planté 650 arbres dont plus de la moitié se destinait à de nouveaux emplacements.

SOURCE : VILLE DE MONTREAL - ARRONDISSEMENT DE ROSEMONT - LA PETITE-PATRIE

Renseignements :

Serge Fortin, chargé de communication
514 872-1776 (cell. : 514 603-0624)
ville.montreal.qc.ca/rpp
www.facebook.com/arrondissementRPP

Profil de l'entreprise

VILLE DE MONTREAL - ARRONDISSEMENT DE ROSEMONT - LA PETITE-PATRIE

Renseignements sur cet organisme

COMMUNIQUES MONTREAL

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.