Lutte aux changements climatiques - Montréal présente l'inventaire des émissions GES de la collectivité montréalaise

MONTRÉAL, le 7 déc. 2016 /CNW Telbec/ - La Ville de Montréal a dévoilé la troisième édition de l'inventaire des émissions des gaz à effet de serre (GES) de la collectivité montréalaise, qui présente une baisse de 25 % de 1990 à 2013, comparativement à une baisse de 6% en 2009.  

« La diminution de 25 % des GES est une bonne nouvelle pour Montréal et son engagement dans la lutte contre les changements climatiques, une ville résiliente, qui s'adapte et qui met en œuvre des initiatives locales pour limiter les émissions de gaz à effet de serre. Notre inventaire des émissions des gaz à effet de serre (GES) répond non seulement aux engagements internationaux pris par la ville de Montréal, mais est un bon signe vers l'atteinte des objectifs de réduction de 30% d'émissions de GES de la collectivité d'ici 2020 »,  a déclaré le maire de Montréal, M. Denis Coderre.

L'inventaire des GES en bref

L'inventaire des GES répertorie les émissions estimées de la collectivité montréalaise et les compare à l'année de référence (1990) qui sert de base à l'objectif de réduction. Un inventaire complet nécessite des données de qualité et possédant un certain niveau de précision. Comme les dernières données disponibles et publiées au Canada satisfaisant ces critères de qualité sont celles de 2013, cet inventaire réalisé en 2016 présente les résultats de 2013.

Cette importante réduction s'explique en partie par la diminution des émissions de deux grandes catégories d'activités, soit les sources fixes et les matières résiduelles. Depuis la publication du dernier rapport en 2009, la situation des émissions de GES a d'ailleurs évolué. En plus de la révision méthodologique, certaines données ont été revues à la lumière d'une baisse importante dans la consommation de la majorité des sources d'énergie (gaz naturel, mazout, bois de chauffage, la fermeture d'une raffinerie et l'amélioration des améliorations des systèmes de captage du biogaz émis par les sites d'enfouissement.

« Il y a encore du travail à faire pour certains secteurs, mais nous sommes convaincus que les mesures récentes mises en place, ajoutant à cela une plus grande sensibilité de la collectivité à l'égard de l'environnement, garderont Montréal sur la bonne voie. D'ailleurs, nous poussons notre volonté encore plus loin. Lors de la COP21, en endossant la déclaration du Sommet des élus locaux pour le climat, nous avons pris l'engagement ambitieux de réduire de 80% les émissions de GES d'ici 2050. Nous continuerons d'agir pour un environnement sain et une meilleure qualité de vie de nos citoyens » a ajouté le maire de Montréal.

L'évolution des données entre 1990-2013 :
- Les émissions de la collectivité montréalaise ont connu une baisse de 25 %;
- L'intensité des émissions de la collectivité montréalaise a diminué de 30 %, passant de 8,1 à 5,7 éq. CO2/hab.
- Les émissions québécoises ont connu une baisse de 8,6 %;
- L'intensité des émissions québécoises (émissions de GES par rapport à la population) a diminué de 21 %, passant de 12,8 à 10,0 t éq. CO2/hab;

« L'environnement n'a pas de frontières et les GES se déploient et concernent l'ensemble des citoyens. La Ville agit, mais il faut que chacun et chacune collaborent dans la mise en place de solutions. Nous remercions d'ailleurs les citoyens et tous les partenaires qui prennent le virage vert et durable avec nous. La réduction des GES est un travail colossal, qui concerne tant les gestes quotidiens des citoyens que les actions des grandes entreprises. La diminution importante des émissions de GES nous démontre qu'il est possible d'améliorer la tendance. Cependant, il y a encore du travail à faire et ce travail, nous le faisons ensemble collectivement », a ajouté de son côté M. Réal Ménard, responsable du développement durable, de l'environnement, des grands parcs et des espaces verts au comité exécutif de la Ville de Montréal.

Rappel des actions de Montréal en matière de réduction des GES

La Ville de Montréal a déjà en place plusieurs plans et stratégies touchant de près ou de loin la réduction des émissions de GES et ne cesse déployer des mesures à cet égard, dont :

  • Plan de réduction des émissions de GES de la collectivité montréalaise 2013-2020
  • Stratégie d'électrification des transports 2016-2020
  • Politique du stationnement
  • Règlements sur les appareils de chauffage au bois et les sacs de plastique
  • 3e édition de la Politique verte du Matériel Roulant
  • Mise en place de solutions de mobilité pour diversifier l'offre de transport
  • Plan d'adaptation aux changements climatiques 2015-2020
  • Consultations publiques de l'OCPM sur la réduction de la dépendance énergies fossiles et sur l'aménagement des bâtiments dans une perspective de développement durable
  • Développement d'un pôle de chimie verte afin de transformer les défis environnementaux en opportunités économiques (phytoremédiation, chaire de recherche sur la valorisation des matières résiduelles)
  • Montréal durable 2016-2020

Notons que la Ville de Montréal assume un grand rôle de leadership dans le dossier des changements climatiques à l'échelle locale et internationale. Elle a participé, dans les derniers mois, à plusieurs rencontres en lien avec les changements climatiques, dont la conférence Climate action 2016, le Sommet des élus locaux et régionaux pour le climat, la Conférence des Nations Unies sur le logement et le développement urbain durable (Habitat III) et Our cities, Our Climate 2016. Le maire de Montréal, M. Denis Coderre, préside Metropolis qui prend action dans la lutte contre les changements climatiques. La Ville de Montréal joue aussi un rôle actif au sein du Compact of Mayors, la plus grande coalition de leaders locaux engagés à la réduction et au suivi de l'évolution des émissions de GES. Montréal est également la seule ville canadienne membre du réseau international des 100 villes résilientes.

De plus, le 2 décembre, le maire a confirmé l'adhésion de Montréal au prestigieux réseau C40, l'organisation réunissant les 90 villes les plus engagées et avant-gardistes au monde dans la lutte aux changements climatiques.

Pour consulter l'inventaire des émissions GES de la collectivité montréalaise, cliquez ici ou visitez le site ville.montreal.qc.ca/changementsclimatiques.

 

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet du maire et du comité exécutif

Renseignements : Source : Marc-André Gosselin, attaché de presse, Cabinet du maire et du comité exécutif, 514 290-1194; Renseignements : Geneviève Dubé, Relationniste, Service des communications, 514 868-5934


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.