L'utilisation d'une phraséologie non normalisée et le non-respect des procédures d'utilisation normalisées ont entraîné un risque de collision à l'aéroport international Macdonald-Cartier d'Ottawa

OTTAWA, le 15 juill. 2015 /CNW/ - Le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST) a publié aujourd'hui son rapport d'enquête (A14H0002) sur l'incursion sur piste et le risque de collision survenus en juin 2014 à l'aéroport international Macdonald-Cartier d'Ottawa. Personne n'a été blessé.

Le 5 juin 2014, un hélicoptère Agusta AW 139 exploité par Ornge et assurant le vol Life Flight 4 Medevac (LF 4 Medevac) décollait de l'aéroport international Macdonald-Cartier d'Ottawa à destination de Pembroke (Ontario) d'après un plan de vol selon les règles de vol aux instruments (IFR). Conformément aux instructions reçues, LF 4 Medevac a communiqué avec la tour alors qu'il attendait à l'écart de la piste 25. Le contrôleur d'aéroport a modifié l'autorisation IFR de LF 4 Medevac, puis a observé LF 4 Medevac franchir la ligne de point d'attente au même moment où un Airbus 300 exploité par Federal Express atterrissait sur la piste 25. Le contrôleur d'aéroport a donné à LF 4 Medevac l'instruction de s'immobiliser. L'incursion sur piste et le risque de collision sont survenus lorsque LF 4 Medevac a franchi la ligne de point d'attente sur la voie de circulation Echo à l'intersection de la piste 25, après que l'Airbus avait atterri.

L'enquête du BST a établi que le contrôle de la circulation aérienne avait utilisé une phraséologie non normalisée durant la transmission d'instructions au pilote, et que LF 4 Medevac avait franchi sans autorisation la ligne de point d'attente sur la voie de circulation Echo. L'enquête a également conclu que si les équipages de conduite n'adhèrent pas aux procédures d'utilisation normalisées de l'entreprise avant de s'engager sur une piste, il y a un risque accru de collision entre aéronefs.

Immédiatement après l'incident, Ornge a émis deux bulletins qui rappelaient aux équipages de conduite de faire preuve de vigilance lorsqu'ils reçoivent des autorisations du contrôle de la circulation aérienne et en accusent réception. Pour sa part, NAV CANADA a examiné l'événement dans le cadre d'une formation d'appoint à la tour d'Ottawa, en novembre 2014, en insistant sur l'importance d'utiliser une phraséologie normalisée.

Le risque de collision sur les pistes est considéré comme l'un des risques pour le système de transport du Canada et figure sur la Liste de surveillance 2014 du BST. Le BST demande que de meilleures façons de procéder et des systèmes anticollision améliorés soient mis en place dans les aéroports canadiens.

Le BST est un organisme indépendant qui mène des enquêtes sur des événements maritimes, de pipeline, ferroviaires et aéronautiques. Son seul but est de promouvoir la sécurité des transports. Le Bureau n'est pas habilité à attribuer ni à déterminer les responsabilités civiles ou pénales.

Le BST dispose d'un site Web à l'adresse http://www.tsb.gc.ca/fra/index.asp. Obtenez de l'information à jour au moyen de fils RSS, Twitter (@BSTCanada), YouTube, Flickr et notre blogue.

 

SOURCE Bureau de la sécurité des transports du Canada

Renseignements : Bureau de la sécurité des transports du Canada, Relations avec les médias, 819-994-8053, media@tsb.gc.ca

RELATED LINKS
http://www.bst.gc.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.