L'UNICEF applaudit l'adoption de la motion sur l'aide à l'enfance des Premières Nations et appelle à prendre d'urgence des mesures cruciales pour l'équité

TORONTO, le 2 nov. 2016 /CNW/ - UNICEF Canada a réagi à la motion adoptée hier à la Chambre des communes, visant à améliorer l'aide à l'enfance des Premières Nations et à se conformer à une décision du Tribunal canadien des droits de la personne. Présentée par le porte-parole du NPD en matière d'affaires autochtones, Charlie Angus, la motion exige également du gouvernement qu'il adopte le Principe de Jordan garantissant qu'aucun enfant des Premières Nations ne connaisse de retard, d'interruption ni de refus dans les services habituellement offerts aux autres enfants. La chef des programmes d'UNICEF Canada, Meg French, a fait la déclaration suivante :

« Nous sommes ravis que le Parlement se soit entendu pour faire passer les enfants des Premières Nations avant d'autres considérations et fasse un pas vers l'équité. Pour mettre en œuvre la motion, le gouvernement du Canada doit immédiatement augmenter le financement des services d'aide à l'enfance des Premières Nations afin de veiller à ce qu'ils soient fournis en respectant au minimum la norme des services offerts aux autres enfants canadiens, et appliquer pleinement et sans réserve le Principe de Jordan. Les mesures actuelles font que certains enfants n'ont pas accès aux services essentiels sur la base de conditions arbitraires, comme le type de handicap dont ils souffrent. Le Canada a fait un pas de plus vers l'atteinte de l'équité pour tous les enfants et pour faire de ce pays le meilleur endroit où grandir, pour chaque enfant.

Les enfants des Premières Nations du Canada ont été pendant trop longtemps l'objet de discrimination dans la prestation des services de santé et des services sociaux, lesquels devraient être garantis par des normes, une prestation et un financement  adéquats. Le filet de sécurité sociale que nous leur devons, en tant que société, est absent, et un trop grand nombre d'enfants des Premières Nations tombent entre les mailles. Malgré la décision du Tribunal canadien des droits de la personne, les mesures pour rectifier les inégalités ont été partiales et inadéquates pour garantir un accès aux services en temps voulu à tous les enfants, sans égard à leur état de santé ou d'invalidité, à leur situation géographique ou à tout autre obstacle. La réconciliation doit œuvrer pour les enfants les plus vulnérables. Les étapes sont claires, réalisables et ne représentent qu'une petite fraction des dépenses publiques.

Nous applaudissons la motion d'aujourd'hui et la considérons comme un engagement unanime que la population canadienne peut appuyer. Nous encourageons le gouvernement à agir immédiatement pour mettre en œuvre les ordonnances du Tribunal canadien des droits de la personne et continuer d'avancer dans la bonne direction, vers l'équité, la justice et un Canada dont nous pouvons toutes et tous être fiers. Nous sommes impatients de continuer de travailler en collaboration avec notre gouvernement et d'autres partenaires afin d'assurer le bien-être de tous les enfants. »

À propos de l'UNICEF

L'UNICEF a sauvé la vie d'un plus grand nombre d'enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d'urgence, donnons accès à de l'eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu'un accès à l'éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l'UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l'UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n'importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu'il soit.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de l'UNICEF, visitez le unicef.ca.

Suivez-nous sur Twitter et sur Facebook ou visitez le unicef.ca pour obtenir des mises à jour.

SOURCE UNICEF Canada

Bas de vignette : "UNICEF Canada (Groupe CNW/UNICEF Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20161102_C5309_PHOTO_FR_810035.jpg

Renseignements : Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour organiser des entrevues, veuillez communiquer avec : Karine Morin, Spécialiste des communications, UNICEF Canada, 514 288-5134 poste 8425/cell. : 514 232-4510, kmorin@unicef.ca

LIENS CONNEXES
http://www.unicef.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.