L'UNICEF : les enfants du Yémen sont en danger, alors que le pays risque de devenir un État défaillant

Près de six enfants sont tués ou blessés chaque jour, et d'autres, âgés d'à peine dix ans, sont recrutés pour combattre

SANAA/AMMAN, le 29 mars 2016 /CNW/ - Selon un rapport de l'UNICEF publié aujourd'hui et intitulé Childhood on the Brink (une enfance en danger), le conflit brutal et la situation humanitaire qui se dégrade rapidement au Yémen dévastent la vie des enfants yéménites et poussent le pays au bord de l'effondrement.

Le rapport souligne les lourdes conséquences de la violence sur les enfants et la détérioration d'une situation humanitaire déjà précaire.

Au cours de la dernière année, six enfants, en moyenne, ont été tués ou blessés chaque jour. L'UNICEF a pu confirmer 1 500 violations graves des droits de l'enfant. Selon le rapport, l'année dernière seulement, plus de 900 enfants ont été tués et plus de 1 300 autres ont été blessés. Ces nombres sont près de sept fois supérieurs à ce qu'ils étaient pour l'année 2014. Des enfants ont été tués alors qu'ils se trouvaient à l'école, s'y rendaient ou en revenaient. L'UNICEF a confirmé 51 attaques perpétrées contre des établissements scolaires l'an dernier.

Le nombre réel de toutes les violations envers des enfants au Yémen est probablement beaucoup plus élevé.

« Des lieux qui étaient autrefois sécuritaires pour les enfants, comme les écoles, les parcs et les cours, sont désormais assiégés. Des hôpitaux ont été détruits. Des enfants ont été recrutés pour combattre. Des enfances sont perdues chaque seconde de chaque jour, et ces enfants ne les retrouveront jamais », a déclaré David Morley, le président et chef de la direction d'UNICEF Canada.

Hausse du recrutement d'enfants

Alors que la guerre s'intensifie, le recrutement et l'utilisation d'enfants dans les combats ont considérablement augmenté. Les enfants jouent un rôle beaucoup plus actif; ils se voient assignés aux points de contrôle et portent des armes. L'année dernière, l'UNICEF a pu confirmer 848 cas de recrutement d'enfants. Certains enfants âgés d'à peine dix ans sont engagés dans les combats.

Selon les dernières données, 63 établissements de santé ont été attaqués ou endommagés. La plupart des centres de santé ont signalé de graves pénuries de fournitures, de personnel et d'équipement médicaux, ainsi que des pannes d'électricité sporadiques.

« Rien ne justifie des attaques contre des civils et des infrastructures civiles, comme cela se produit dans le cadre de conflits dans la région. Ces attaques constituent une flagrante violation du droit international humanitaire », a affirmé le Dr Peter Salama, le directeur régional de l'UNICEF pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord.

Les services de base indispensables sont paralysés partout au Yémen, l'approvisionnement en carburant, en eau et en nourriture étant gravement perturbé en raison du conflit en cours.

L'UNICEF estime que près de 10 000 enfants âgés de moins de cinq ans sont décédés de maladies évitables au cours de la dernière année, en raison du déclin des services de santé essentiels, y compris, entre autres, des campagnes de vaccination et des traitements contre la diarrhée et la pneumonie. Cela s'ajoute aux quelque 40 000 enfants âgés de moins de cinq ans qui mouraient chaque année au Yémen avant le début du conflit.

Dix millions d'enfants ont besoin d'une aide d'urgence

Pays le plus pauvre de la région, en plus d'être l'un des plus pauvres du monde, l'année écoulée a poussé le Yémen au bord de la dévastation. Près de dix millions d'enfants, soit 80 pour cent des enfants du pays, ont maintenant besoin d'une aide humanitaire d'urgence. Plus de deux millions d'entre eux sont exposés au risque de maladies diarrhéiques, et 320 000 au risque de malnutrition sévère aiguë.

« Le Yémen était déjà un État fragile en raison des conflits intermittents et du sous-développement. Les enfants sont les plus touchés. Si on ne met pas fin à la guerre, le pays risque de devenir un État défaillant, ce qui aura de lourdes conséquences », a ajouté le Dr Salama.

Malgré la violence, l'accès restreint et l'important manque de fonds, l'UNICEF et ses partenaires ont été en mesure de procéder à des tests de dépistage de la malnutrition et de vacciner des millions d'enfants et de femmes pris dans la crise actuelle.

« Nous ne nous laisserons pas décourager par le conflit, mais l'avenir de toute une génération d'enfants est en danger si nous n'accélérons pas collectivement notre aide, tant sur le plan humanitaire que politique. Agissons maintenant et tournons-nous avec espoir vers un avenir meilleur pour ces enfants et pour le Yémen », a déclaré monsieur Morley.

L'UNICEF demande quatre mesures d'urgence

L'UNICEF réitère son appel à toutes les parties prenant part au conflit de mettre fin aux combats au Yémen et de parvenir à une entente politique. Alors que la recherche de solutions pour la paix continue, des mesures urgentes doivent être prises :

  • toutes les parties prenant part au conflit doivent respecter les lois de la guerre et mettre fin immédiatement aux attaques contre des civils et des infrastructures civiles, y compris les écoles, les établissements de santé et les systèmes d'alimentation en eau;
  • toutes les parties prenant part au conflit doivent mettre fin au recrutement et à l'utilisation d'enfants dans les combats, et tous les enfants recrutés et assignés à des rôles de combattants et de non-combattants doivent être immédiatement libérés;
  • toutes les parties au conflit doivent permettre un accès humanitaire sans entrave et sans condition, à tous les enfants, où qu'ils se trouvent dans le pays, y compris dans les régions coupées en raison du conflit;
  • l'UNICEF et ses partenaires doivent obtenir des fonds de toute urgence; jusqu'à présent, l'organisme n'a reçu que 18 pour cent des 180 millions de dollars demandés pour l'année 2016.

Note aux rédacteurs et rédactrices en chef

Des photos et le rouleau B à diffuser peuvent être téléchargés ici.

À propos de l'UNICEF

L'UNICEF a sauvé la vie d'un plus grand nombre d'enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d'urgence, donnons accès à de l'eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu'un accès à l'éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l'UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l'UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n'importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu'il soit.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet de l'UNICEF, visitez le unicef.ca.

Suivez-nous sur Twitter et sur Facebook ou visitez le unicef.ca pour obtenir des mises à jour.

SOURCE UNICEF Canada

Bas de vignette : "Le 30 juillet 2015, Hanadi, âgée de deux ans, a été admise à l’hôpital Sabeen, à Sanaa, la capitale du Yémen, afin d’être traitée. Elle souffre de malnutrition et elle est faible. Elle est incapable de marcher. Sa mère affirme que, depuis l’escalade du conflit, les membres de la famille survivent en mangeant surtout du pain, lorsqu’ils en trouvent. © UNICEF/UNI191720/Yasin (Groupe CNW/UNICEF Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20160328_C3884_PHOTO_FR_652299.jpg

Renseignements : Pour obtenir de plus amples renseignements ou pour organiser des entrevues, veuillez communiquer avec : Emmanuelle Gilbert, UNICEF Canada, 514 288-5134 poste 8425/cell. : 514 232-4510

RELATED LINKS
http://www.unicef.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.