L'UMQ et la FQM interviennent sur le projet de loi 28 - Québec solidaire craint pour l'avenir des régions

QUÉBEC, le 3 févr. 2015 /CNW Telbec/ - Les comparutions de l'Union des municipalités du Québec (UMQ) et de la Fédération québécoise des municipalités (FQM) envers le projet de loi 28, qui signe l'arrêt de mort des Conférences régionales des élus (CRÉ) et des Centres locaux de développement (CLD), n'ont rien fait pour calmer les préoccupations de Québec solidaire concernant l'avenir des régions.

« Le cri d'alarme lancé par l'UMQ et la FQM aujourd'hui en commission parlementaire sur le projet de loi 28 est clair : les coupes budgétaires en développement local et régional font mal, les élus sont maintenus dans le flou et leur autonomie est menacée. Ces deux organisations représentent plus de 1 300 municipalités et MRC au Québec: comment le ministre Moreau peut-il continuer à ignorer leurs inquiétudes? », questionne Mme David.

« Les deux groupes s'entendent pour dire que le projet de loi 28 ne respecte pas l'autonomie des MRC et que le flou demeure quant au transfert des responsabilités actuellement assumées par les CLD vers les municipalités. Ça sent l'improvisation à plein nez », estime la députée de Gouin.

Selon l'UMQ, le projet de loi 28 limite la reconnaissance de la capacité des élus municipaux de prendre en charge la responsabilité du développement local et régional, « déroge au principe d'autonomie » et "octroie donc un droit de veto au ministre sur toute décision du comité de transition ».

« Rien pour rassurer les maires des municipalités qui se font confier des responsabilités sans avoir les moyens de les assumer! Que le ministre Moreau cesse de nous parler de décentralisation, alors qu'en réalité il s'agit d'une déresponsabilisation de son gouvernement à l'égard des régions du Québec », poursuit Mme David.

À la disparition des CLD et des CRÉ, s'ajoute celle des 55 millions $ du Fonds de soutien aux territoires en difficulté (FSTD), annoncée ce matin par le ministre Moreau. « Les régions n'avaient pas besoin d'un autre coup dur, surtout celles des territoires en difficulté! Le FSTD permettaient aux villages dévalorisés de diversifier leur économie. Et ce n'est pas en le remplaçant par un programme pour acheter des camions de pompiers que l'économie régionale va se porter mieux! Quel manque de vision », ajoute la députée.

 

SOURCE Aile parlementaire de Québec solidaire

Renseignements : Stéphanie Guévremont, Attachée de presse, Aile parlementaire de Québec solidaire, sguevremont@assnat.qc.ca, (418) 473-2579

LIENS CONNEXES
http://www.quebecsolidaire.net

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.