L'Ontario n'est pas en voie d'atteindre l'équilibre budgétaire

Face aux pénibles pressions budgétaires qui se profilent, l'Ontario doit modifier fondamentalement sa façon de fournir des services et de générer des revenus

OTTAWA, le 25 sept. 2014 /CNW/ - Selon le premier portrait budgétaire de cette province préparé par le Conference Board du Canada, intitulé Portrait budgétaire de l'Ontario : Des mesures supplémentaires sont nécessaires pour équilibrer le budget, un ralentissement de la croissance des recettes publiques empêchera vraisemblablement l'Ontario d'éliminer son déficit en 2017-2018, malgré son ambitieux plan de maîtrise des dépenses.

Selon Matthew Stewart, codirecteur, Prévisions nationales, « l'Ontario aura fort à faire pour atteindre l'équilibre budgétaire sans réduire encore ses dépenses ou augmenter les impôts. Malgré de nouvelles mesures fiscales, nous prévoyons que les recettes publiques seront inférieures aux projections du gouvernement en raison du ralentissement de la croissance économique vers la fin de la présente décennie.

« Même si les recettes sont finalement supérieures aux attentes, le plan annoncé dans le budget de juillet 2014 prévoit que les dépenses de programmes demeureront essentiellement au même niveau pour les quatre prochaines années. De telles promesses de limitation des dépenses de programmes se sont avérées très difficiles à respecter au cours des 15 dernières années, et les gouvernements devront faire preuve de plus d'audace dans leurs choix politiques à l'avenir. »

 

FAITS SAILLANTS

  • Pour atteindre l'équilibre budgétaire d'ici 2017-2018, l'Ontario devra réduire ses dépenses ou augmenter les impôts au-delà de ce qu'il a annoncé dans son budget de 2014.
  • En 2013-2014, la faible croissance économique et l'augmentation des dépenses se sont traduites par un déficit de 10,5 G$ pour la province.
  • L'Ontario a déjà prévu un contrôle serré de ses dépenses, mais sans compressions supplémentaires ou hausses d'impôt, il pourrait rater de 2,4 G$ l'équilibre budgétaire qu'il entend atteindre d'ici 2017-2018.

L'Ontario devrait enregistrer une croissance économique de 1,5 % en 2014, ce qui est nettement inférieur à la moyenne nationale. En revanche, le produit intérieur brut (PIB) réel devrait croître de 2,4 % en 2015, grâce à la reprise des exportations et à l'amélioration continue de l'économie américaine, avant de reculer de nouveau en 2016. Le Conference Board estime que le PIB réel augmentera en moyenne de 2,1 % par année entre 2014 et 2017, ce qui est inférieur au taux de croissance annuel de 2,4 % projeté dans le budget ontarien pour la même période.

Le ministre des Finances de l'Ontario prévoit aussi une croissance annuelle moyenne des recettes de près de 4 % pour les quatre prochaines années. Les prévisions du Conference Board sont moins optimistes que celles du gouvernement ontarien, étant inférieures de 4,5 G$ en tout en 2017-2018.

Même si le gouvernement de l'Ontario réussissait à respecter l'ambitieux plan de maîtrise des dépenses annoncé dans le budget, le Conference Board prévoit quand même qu'il manquera de 2,4 G$ son objectif de budget équilibré en 2017-2018.

Bien que les dépenses de programmes par habitant de la province soient parmi les plus faibles au Canada, le budget ne prévoit pratiquement aucune croissance des dépenses annuelles moyennes pour les quatre prochaines années. Or, ces dépenses ont augmenté en moyenne de 5,1 % par année ces 10 dernières années.

Les compressions les plus fortes toucheront les dépenses de santé, qui ont connu une croissance moyenne de 5,6 % par année depuis 2000-2001. Le budget prévoit de limiter leur croissance à 2,1 % par an en moyenne pour les trois prochaines années. Cependant, d'après les calculs du Conference Board, il faudrait qu'elles augmentent en moyenne de 4,7 % par année juste pour tenir compte de la croissance démographique et de l'inflation - sans même ajouter de nouveaux services ou de nouveaux produits.

Le Conference Board analysera les perspectives budgétaires de l'Ontario plus en détail dans un webinaire portant sur La situation budgétaire de l'Ontario : des décisions difficiles en vue (en anglais) qui aura lieu le lundi 10 novembre à 14 h HNE.

La série des Portraits budgétaires est un nouveau produit économique du Conference Board qui évalue les perspectives économiques des provinces et du gouvernement fédéral. Des portraits similaires ont déjà été publiés pour le Québec, la Colombie-Britannique et l'Alberta. Le Conference Board lancera bientôt son nouveau Centre sur la fiscalité et les incitatifs fiscaux pour fournir aux chefs d'entreprise et aux décideurs canadiens des données de recherche quantitatives crédibles et à jour sur tous les aspects du régime fiscal canadien.

SOURCE : Le Conference Board du Canada

Renseignements : COMPLÉMENT D'INFORMATION : Yvonne Squires, Relations avec les médias, Le Conference Board du Canada, 255, ch. Smyth (Ottawa) ON K1H8M7, Tél. : 613-526-3090 poste 221, Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.