L'Ontario et le Québec s'unissent pour renforcer l'économie du Canada central

QUÉBEC, le 21 août 2014 /CNW Telbec/ - Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne, se sont rencontrés aujourd'hui et se sont engagés à redynamiser et à renforcer les relations entre les deux provinces aux fins de consolider le partenariat régional du Canada central.

« L'Ontario et le Québec partagent un long et riche historique de collaboration, qui leur a permis d'accomplir de belles réalisations dans le passé. Nos deux provinces s'engagent à travailler plus étroitement ensemble et à revitaliser la relation stratégique que nous entretenons depuis maintes années, puisque nous avons de nombreux intérêts et priorités en commun », a déclaré le premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

Les deux provinces forment la plus grande région économique du Canada, avec 22 millions de Canadiens. Ensemble, le Québec et l'Ontario sont responsables d'environ 57 pour cent du PIB total du Canada et de 53 pour cent des exportations interprovinciales.

« En renforçant leur partenariat, l'Ontario et le Québec seront en meilleure position pour relever les défis de la nouvelle économie. En travaillant plus étroitement ensemble, nous contribuerons à faire croître l'économie, à attirer des entreprises et des investissements ainsi qu'à créer des emplois. Je crois que notre collaboration profitera non seulement à cette région mais aussi à l'ensemble du Canada », a déclaré la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne.

La réunion a surtout porté sur les priorités communes de l'Ontario et du Québec, telles que l'activité économique et commerciale, les changements climatiques, les infrastructures et l'approvisionnement énergétique.

Réunions conjointes des Conseils des ministres

S'appuyant sur la coopération établie dans le passé entre les gouvernements du Québec et de l'Ontario, les premiers ministres de ces provinces ont convenu de poursuivre la tenue des réunions conjointes de leurs Conseils des ministres. Ils sont donc heureux d'annoncer que leur quatrième réunion conjointe aura lieu à Toronto à la fin de l'année 2014. Cette rencontre comportera un ordre du jour substantiel, lequel permettra aux deux gouvernements d'avancer dans leurs dossiers prioritaires communs. Cette réunion sera également l'occasion d'approfondir les relations déjà établies entre leurs ministres respectifs dans de nombreux domaines.

Commerce et coopération

Les premiers ministres Wynne et Couillard ont réitéré leur engagement à renforcer le commerce entre les deux provinces. « Nous comptons redynamiser l'Accord de commerce et de coopération entre le Québec et l'Ontario, conclu en 2009. Cet accord a déjà donné des résultats concrets, en facilitant notamment la mobilité de notre main-d'œuvre entre les deux provinces, en créant un Pôle des sciences de la vie et en favorisant le développement du commerce de l'électricité », a déclaré la première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne.

« Nous avons fait des progrès, mais désirons aller encore plus loin et accroître davantage les échanges commerciaux entre le Québec et l'Ontario. Tout d'abord, nous élargirons l'accès que possèdent nos entreprises à nos marchés publics respectifs d'une manière qui soit tout autant ambitieuse que celle dont nous avons fait preuve lors des négociations avec l'Union européenne », a souligné le premier ministre du Québec, Philippe Couillard.

Les deux premiers ministres ont également convenu d'étudier l'opportunité d'accroître le commerce de l'électricité entre l'Ontario et le Québec. En outre, ils ont indiqué qu'ils participeront tous deux à la mission en Chine du Conseil de la fédération qui aura lieu en octobre 2014, de façon à promouvoir leurs intérêts en matière d'investissement et de commerce international.

Changements climatiques

Les premiers ministres Couillard et Wynne ont également discuté de changements climatiques à la lumière des phénomènes météorologiques extrêmes, ainsi que de l'importance de réduire les émissions de gaz à effet de serre mondiales. Ils ont tous deux convenu qu'il importe plus que jamais de s'attaquer à cet enjeu commun, qui constitue une priorité de premier plan pour leurs deux gouvernements. Tout débat sur les questions énergétiques devrait se faire selon une approche équilibrée, qui tient compte à la fois des changements climatiques et des possibilités d'innovation énergétique. Le Québec et l'Ontario, qui sont des chefs de file dans la lutte contre les changements climatiques, ont fait des pas de géant dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Le Québec et la Californie ont officiellement lié leur système de plafonnement et d'échange de droits d'émission  le 1er janvier 2014 à la Western Climate Initiative (WCI), créant ainsi le plus grand marché du carbone régional en Amérique du Nord à être conçu et opéré par des États fédérés de deux pays différents. Le Québec et la Californie tiendront leur première vente aux enchères conjointe formelle en novembre 2014.

« Comme l'a indiqué l'ONU, pour être efficace, toute stratégie visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre devrait inclure la détermination d'un prix pour le carbone. Le Québec croit fermement qu'un système de plafonnement et d'échange constitue une réponse efficace et économiquement viable à ce défi mondial. Nous sommes impatients de recruter de nouveaux partenaires chez nos voisins pour ainsi unir nos forces dans la nécessaire transition vers une économie à faible intensité de carbone », a déclaré le premier ministre Couillard.

« Les changements climatiques sont l'un des défis environnementaux les plus urgents de notre époque. L'Ontario continuera d'être un chef de file dans la lutte contre les changements climatiques. Nous espérons, de concert avec nos partenaires, préserver les progrès déjà accomplis et aller encore plus loin », a déclaré la première ministre Wynne.

L'Ontario est devenu le premier gouvernement d'Amérique du Nord à avoir complètement éliminé le charbon comme source de production d'électricité. La fermeture des centrales au charbon de l'Ontario équivaut au retrait de sept millions de voitures sur le réseau routier.

Comme premier geste de coopération bilatérale, les premiers ministres Couillard et Wynne ont décidé de créer un groupe de travail afin que leurs ministres respectifs responsables de l'environnement et des changements climatiques mettent à jour et renforcent les ententes bilatérales de coopération en matière d'environnement, en accordant une priorité aux changements climatiques. Ce groupe serait présidé par les sous-ministres concernés.

Infrastructures

Les deux premiers ministres ont en outre reconnu l'importance des infrastructures et des bénéfices économiques associés aux investissements dans l'infrastructure, notamment au chapitre de la création d'emplois et de la croissance économique. Les deux provinces disposent de plans d'infrastructures d'envergure et reconnaissent que le Plan Chantiers Canada est un élément important de l'approche du gouvernement fédéral en matière de financement des infrastructures.

L'Ontario et le Québec considèrent que le financement fédéral en matière d'infrastructures doit être bonifié afin de répondre au rythme plus lent de la reprise économique et de la création d'emplois dans l'Est du Canada. L'Ontario et le Québec recherchent un financement accru, stable et prévisible par le biais d'un transfert de fonds fédéraux, qui permette aux provinces de déterminer leurs propres priorités d'investissement en infrastructures, plutôt qu'une approche de financement projet par projet.

 

SOURCE : Cabinet du premier ministre

Renseignements : Harold Fortin, Porte-parole du premier ministre, Cabinet du premier ministre du Québec, (418) 643 - 5321; Zita Astravas, Attaché de presse, Cabinet de la première ministre de l'Ontario, (416) 325 - 3522, (647) 202 - 7114; ontario.ca/salledepresse, Disponible en langue anglaise

LIENS CONNEXES
http://www.premier-ministre.gouv.qc.ca/

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.