L'ombudsman des vétérans publie le rapport de suivi de l'analyse actuarielle

OTTAWA, le 4 mai 2017 /CNW/ - L'ombudsman des vétérans, Guy Parent, a publié aujourd'hui un rapport de suivi de l'analyse actuarielle de la Nouvelle Charte des anciens combattants menée en 2013. Il a constaté que, depuis 2011 et avant le dépôt du budget de 2017, Anciens Combattants Canada (ACC) a instauré quatre nouveaux avantages et apporté huit améliorations à la Nouvelle Charte. Bien que cela ait permis d'augmenter l'indemnisation à vie de nombreux vétérans, il reste des lacunes à combler. En outre, la création de nouveaux avantages a rendu les choses encore plus compliquées pour les vétérans.

« La plainte que j'entends le plus souvent de la communauté des vétérans est le temps qu'il faut aux vétérans pour recevoir des avantages et des services d'ACC, affirme M. Parent. ACC doit simplifier les avantages et en réduire la complexité pour s'assurer que les besoins financiers de tous les vétérans et de leurs survivants sont satisfaits. »

Par ailleurs, l'ombudsman des vétérans a noté que, bien que l'accent soit mis sur les vétérans atteints d'une invalidité totale et permanente (ITP), 96 pour cent des vétérans qui ont une invalidité liée à leur service, mais qui ne sont pas considérés comme atteints d'une ITP, ne bénéficient pas nécessairement d'un soutien financier adéquat. « Pour combler cette lacune, ACC doit évaluer le niveau de soutien qu'il offre à ces vétérans qui ne sont pas atteints d'une ITP, pour s'assurer que leurs besoins financiers sont également satisfaits », explique M. Parent.

Même si l'indemnisation à vie versée aux survivants a augmenté depuis l'analyse effectuée en 2013, l'indemnisation après l'âge de 65 ans n'a pas fait l'objet d'une étude pour déterminer si les montants annuels répondent à leurs besoins financiers. L'ombudsman des vétérans demande donc à ACC d'évaluer le niveau de soutien qu'il offre aux survivants pour veiller à ce que leurs besoins financiers à vie soient satisfaits.

M. Parent a souligné que les totaux des avantages financiers à vie et annuels sont tous les deux importants. « Le moment où vous recevez une indemnisation est tout aussi important que le montant que vous recevez », dit‑il. Il faut donc qu'ACC se penche sur le moment où les avantages financiers sont versés aux vétérans et à leurs survivants, tout en examinant le niveau d'indemnisation à vie qu'il leur fournit.

En conclusion, l'ombudsman des vétérans a précisé que la mise en œuvre des recommandations formulées dans le rapport aidera à faire en sorte que les vétérans malades ou blessés et leur famille reçoivent l'indemnisation financière à vie dont ils ont besoin et qu'ils méritent à la suite des services rendus et des sacrifices consentis pour le Canada.

Rapport : http://www.ombudsman-veterans.gc.ca/fra/rapports/rapports-examens/rapport-suivi-analyse-actuarielle

 

SOURCE Ombudsman des vétérans

Renseignements : Lucille Hodgins, Bureau de l'ombudsman des vétérans, 613-943-7884, lucille.hodgins@ombudsman-veterans.gc.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.