Logements sociaux et communautaires : Québec doit réaffirmer son engagement pour le programme AccèsLogis

MONTRÉAL, le 24 févr. 2015 /CNW Telbec/ - « Alors que le gouvernement du Québec est en période de consultations prébudgétaires, il est important que Montréal réclame les moyens de construire des logements adaptés pour sa population. Je suis heureux que le conseil de ville ait adopté unanimement la motion demandant au gouvernement de s'engager pour maintenir et bonifier AccèsLogis, un programme de construction de logements sociaux et communautaires », a affirmé Benoit Dorais, chef de la 2e opposition et maire de l'arrondissement du Sud-Ouest.

« La Société d'habitation du Québec (SHQ) a modifié en janvier 2015 le financement du programme d'AccèsLogis, en réduisant les bonifications apportées à ce programme depuis 2010. Ces modifications risquent de compromettre la réalisation de projets de construction de logements sociaux et communautaires au cours des prochaines années », s'est-il inquiété.

« Or, les programmes d'aide à la pierre ont un impact sur toute la communauté : on s'assure de bâtir un patrimoine immobilier qui durera dans le temps. Les programmes d'aide à la personne sont essentiels, mais ne peuvent garantir le maintien du coût abordable du loyer, et ne touchent qu'une proportion limitée de la population montréalaise », a poursuivi Benoit Dorais, qui appuie la pétition sur le financement du programme AccèsLogis, déposée sur le site de l'Assemblée nationale du Québec.

«AccèsLogis doit demeurer. Près de 20% des ménages de la région métropolitaine consacre plus de 50% du revenu au loyer. Le manque de logements sociaux compromet la concrétisation du droit au logement des ménages les plus pauvres.», a affirmé Benoit Dorais.

« Les interventions de la Ville de Montréal en matière d'habitation, dont le Plan de fidélisation des familles et le Plan d'action en matière d'itinérance, s'appuient sur des programmes de la SHQ. Montréal s'est notamment fixé comme objectif de construire cette année 1 200 nouvelles unités d'habitation de logements sociaux et de maisons de chambre », a conclu Russell Copeman, responsable de l'habitation au comité exécutif et maire de l'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce. 

Appui du RAPSIM à la demande de la Ville de Montréal
« Au RAPSIM, nous croyons profondément que le logement social avec soutien communautaire est un choix payant puisque celui-ci, à travers les trente dernières années, a permis d'aider des milliers de personnes itinérantes à sortir de la rue de la façon durable. Il est donc essentiel que le gouvernement du Québec poursuive et bonifie ses investissements dans le Programme AccèsLogis pour qu'une offre de logement répondant avec savoir-faire aux besoins des personnes itinérantes puisse continuer d'être développée », a indiqué Marjolaine Despars, coordonnatrice adjointe du Réseau d'aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal.

SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la deuxième opposition

Renseignements : Virginie Harvey, Cell. 514 217-7040

Profil de l'entreprise

Ville de Montréal - Cabinet de la deuxième opposition

Renseignements sur cet organisme

Communiqués Montréal

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.