L'OFFRE DE BORALEX INC. EST DÉFAILLANTE ET L'ÉVICTION PROPOSÉE EST ILLÉGALE

MONTRÉAL, le 26 août /CNW/ - Boralex inc. (« Boralex ») (TSX : BLX) a de nouveau échoué à améliorer son offre visant le Fonds de revenu Boralex énergie (le « Fonds ») (TSX : BPT.un) de manière significative, et sa proposition visant à évincer les porteurs de parts du Fonds au cours d'une deuxième étape si son offre devait être couronnée de succès semble illégale. Boralex propose maintenant aussi peu que 2,00 $ au comptant, le reste de la contrepartie devant prendre la forme d'une débenture convertible subordonnée non garantie qui se négociera vraisemblablement à un cours bien inférieur à 3,00 $, alors qu'elle pourrait majorer l'offre pour la porter à la juste valeur, qui est bien supérieure à 6,00 $ par part. L'éviction projetée des porteurs qui n'auront pas déposé leurs parts en réponse à l'offre, au moyen de la modification de la convention de fiducie du Fonds, est illégale car elle ne peut être imposée aux investisseurs aux termes de la convention de fiducie ou en vertu du droit du Québec. O'Leary Funds Management LP, qui gère des fonds de placement possédant environ 9,9 % des parts du Fonds, NE DÉPOSERA PAS de parts en réponse à cette offre révisée et croit qu'il est dans l'intérêts des investisseurs de NE PAS DÉPOSER leurs parts ou de RÉVOQUER LE DÉPÔT DES PARTS DÉJÀ DÉPOSÉES.

« Boralex continue de se moquer des droits des investisseurs et de leurs épargnes. À moins que nous ne recevions une proposition acceptable d'ici 17 ous intenterons une action en justice contre Boralex afin de protéger les droits des investisseurs et de faire appliquer l'exigence actuelle selon laquelle toute offre publique d'achat doit être acceptée par 90 % au moins des porteurs avant que des mesures d'éviction ne puissent être prises à l'égard des porteurs n'ayant pas déposé leurs parts en réponse à l'offre. Boralex doit être contrainte à respecter les droits des porteurs de parts du Fonds et à payer la juste valeur des parts qui appartiennent aux investisseurs, valeur qui, selon nous, est bien supérieure à 6,00 $ par part. Les porteurs de parts qui désirent obtenir une juste valeur ne devraient PAS DÉPOSER leurs parts et devraient RÉVOQUER LE DÉPÔT DES PARTS DÉJÀ DÉPOSÉES », a déclaré Connor O'Brien, chef de la direction de O'Leary Funds et chef des placements, Gestion d'actifs Stanton inc.

Davies Ward Phillips & Vineberg, S.E.N.C.R.L., s.r.l., conseillers juridiques de O'Leary Funds, par lettre remise hier à Boralex, au Fonds, à la Société de fiducie Computershare du Canada et à Services de dépôt et de compensation CDS Inc., a confirmé l'intention de O'Leary Funds d'intenter une action en justice pour faire appliquer la convention de fiducie du Fonds qui prévoit que les parts des porteurs de parts qui rejettent l'offre publique d'achat faite par Boralex ne peuvent faire l'objet d'une acquisition forcée à moins que 90 % des parts du Fonds détenues par les porteurs visés par l'offre ne soient déposées en réponse à l'offre. Ainsi qu'il est expliqué dans le communiqué de O'Leary Funds du 25 août, toute tentative de contourner les importantes et fondamentales mesures de protection des porteurs minoritaires prévues dans la convention de fiducie et de priver les épargnants et les autres porteurs de parts minoritaires de leur participation continue dans le Fonds serait déraisonnable, abusive et contraire aux lois du Québec.

MARCHE À SUIVRE POUR RÉVOQUER DES DÉPÔTS DE PARTS : Les porteurs de parts qui ont déjà déposé leurs parts du Fonds en réponse à l'offre de Boralex et qui souhaitent obtenir de l'aide pour révoquer ce dépôt sont instamment priés de communiquer avec leur conseiller, courtier en valeurs ou autre mandataire. Les dépôts de parts du Fonds doivent être révoqués par l'entremise du service à la clientèle de Services de dépôt et de compensation CDS inc., au 416-365-8400 (www.cds.ca). Le dépositaire doit dans les faits recevoir un exemplaire écrit ou imprimé de l'avis de révocation du dépôt des parts du Fonds. La révocation prendra effet à la réception réelle, par le dépositaire, de l'avis de révocation dûment rempli. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter la rubrique 7 de l'offre d'achat qui figure dans l'offre initiale datée du 18 mai 2010. Les porteurs de parts qui souhaitent aliéner leurs parts du Fonds sont instamment priés de le faire par l'entremise de la Bourse de Toronto pour transformer immédiatement leurs parts en liquidités.

SOURCE CONCERNED UNITHOLDERS OF BORALEX POWER INCOME FUND

Renseignements : Renseignements:

Connor O'Brien, chef de la direction, O'Leary Funds Management LP, chef des placements, Gestion d'actifs Stanton inc., 514-849-0064, cobrien@stantonasset.com

Renseignements sur l'action en justice : William Brock, Davies Ward Phillips & Vineberg, S.E.N.C.R.L., s.r.l., 514-841-6438, wbrock@dwpv.com

Profil de l'entreprise

CONCERNED UNITHOLDERS OF BORALEX POWER INCOME FUND

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.