L'occasion d'ouvrir un véritable dialogue social

MONTRÉAL, le 28 janv. 2016 /CNW Telbec/ - La Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) souhaite que le remaniement du Conseil des ministres soit l'occasion pour le gouvernement de Philippe Couillard d'ouvrir un véritable dialogue social et d'être plus proactif pour le développement économique et la relance de l'emploi. « Nous réitérons notre appel à sortir de l'ère de l'austérité et à ouvrir un véritable dialogue social avec l'ensemble de la société civile dans le but de relancer l'emploi, de réinvestir dans les services publics et de planifier une transition vers une économie verte. De notre côté, nous poursuivrons notre travail de bonne foi avec les ministres de ce gouvernement dans l'intérêt de la population et des travailleurs et travailleuses », a indiqué le président de la FTQ, Daniel Boyer.

Le nouveau ministre de l'Emploi, François Blais, a une trajectoire reconnue de scientifique qui s'est intéressé aux politiques de l'emploi ce qui ne pourra pas nuire dans un contexte où le gouvernement du Québec doit se doter d'une politique claire en matière de création d'emploi, notamment par le biais d'une politique industrielle.

Par contre, la FTQ a des réserves quant à l'arrivée du ministre Martin Coiteux aux Affaires municipales, avec qui les négociations du secteur public ont été longues et ardues. Le secteur municipal a grand besoin d'une personnalité ouverte au dialogue. Les travailleurs et les travailleuses de ce secteur se sont vu imposer des reculs majeurs et non négociés dans leurs régimes de retraite (loi 15). Le pacte fiscal imposé par le ministre Pierre Moreau avec l'UMQ, la FQM et les maires de Montréal et de Québec, s'il est appliqué, prévoit de rompre l'équilibre des relations du travail. « Il a été question de donner aux municipalités un pouvoir de décréter les conditions de travail de leurs employés. Ce serait du jamais vu au Canada ! Le droit fondamental de négocier suppose un équilibre et un dialogue d'égal à égal », a insisté le secrétaire général de la FTQ, Serge Cadieux.

La FTQ salue l'arrivée du ministre Sam Hamad aux commandes du Conseil du trésor avec qui, malgré des différends importants sur certains enjeux, la consultation et le dialogue se sont avérés possibles et fructueux. La centrale a réussi à faire avancer des dossiers importants dans l'intérêt des travailleurs et travailleuses.

La FTQ, la plus grande centrale syndicale au Québec, représente plus de 600 000 travailleurs et travailleuses.

 

SOURCE FTQ

Renseignements : Atïm León, 514 891-2846


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.