L'obtention de résultats supérieurs lors de l'essai de phase III sur Tasigna*
apporte de l'espoir aux patients atteints de leucémie myéloïde chronique en
phase chronique précoce

(Pr)Tasigna* a surpassé le traitement de référence dans toutes les mesures prédéfinies de l'efficacité, y compris la prévention de l'évolution de la maladie à 12 mois(1)

DORVAL, QC, le 10 déc. /CNW/ - Lors d'un vaste essai clinique de phase III, Tasigna* (gélules de nilotinib) a démontré une efficacité supérieure à Gleevec* (imatinib) dans le traitement de patients adultes présentant une leucémie myéloïde chronique (LMC) récemment diagnostiquée, en présence du chromosome Philadelphie (Ph+) en phase chronique. Les nouvelles données cliniques viennent juste d'être présentées dans le cadre de l'exposé des dernières données sous forme de résumés au 51e Congrès annuel de l'American Society of Hematology (ASH), à La Nouvelle-Orléans, en Louisiane.

La LMC fait partie des quatre types de leucémie les plus fréquents. Elle est causée par la présence d'un chromosome anormal appelé "chromosome Philadelphie (Ph)", qui produit une protéine cancéreuse anormale appelée "Bcr-Abl", elle-même responsable du blocage du signal normal indiquant à l'organisme de cesser de produire des globules blancs. Les patients atteints de LMC sont donc porteurs de taux significativement élevés de globules blancs cancéreux dans le sang. On estime que la LMC, une forme de cancer du sang, affecte environ 3 000 Canadiens(2).

Sans traitement, la LMC évolue généralement en l'espace de trois à cinq ans de sa phase initiale (chronique) en passant par une période de transition (phase accélérée), en une forme rapidement mortelle (crise blastique)(3).

Après 12 mois, l'essai clinique, à répartition aléatoire, ouvert (qui comprenait des centres canadiens), appelé ENESTnd (Evaluating Nilotinib Efficacy and Safety in Clinical Trials of Newly Diagnosed Ph+ CML Patients), a révélé que l'évolution de la leucémie en phase accélérée ou blastique est survenue chez un nombre significativement inférieur de patients ayant reçu Tasigna* à raison de 300 mg 2 fois par jour comparativement à ceux ayant reçu Gleevec* à raison de 400 mg 1 fois par jour (2 patients vs 11 patients)(1), ce qui démontre une amélioration statistiquement significative quant à la maîtrise de la maladie. Les comprimés de Gleevec* sont le traitement de référence établi de cette maladie.

Dans le cadre de la comparaison parallèle de deux traitements initiaux, par voie orale, de ce cancer du sang, les résultats sur Tasigna* ont démontré une amélioration statistiquement significative par rapport à Gleevec* de toutes les mesures de l'efficacité, y compris la réponse moléculaire majeure (RMM) (réduction du taux de protéine anormale Bcr-Abl à 0,1 % ou moins par rapport au taux avant le traitement, d'après la norme internationalement reconnue)(1), la réponse cytogénétique complète (RCC : aucune cellule de la LMC contenant le chromosome Ph n'est détectable dans un échantillon de moelle osseuse) et la prévention de l'évolution de la maladie vers la phase accélérée ou la phase de crise blastique(1).

Avec Tasigna* à raison de 300 mg deux fois par jour, le taux de RMM à 12 mois était le double de celui observé chez les patients ayant reçu Gleevec* à raison de 400 mg une fois par jour (44 % vs 22 %, p (less than) 0,0001)(1). En outre, 80 % des patients ont obtenu une RCC avec Tasigna* vs 65 % avec Gleevec* à raison de 400 mg 1 fois par jour (p (less than) 0,0001)(1). Tous les types de réponses ont été obtenus plus rapidement dans le groupe sous Tasigna* que dans celui traité par Gleevec*(1).

"Il s'agit d'une excellente nouvelle pour les patients atteints de LMC, a affirmé le Dr Pierre Laneuville, hématologue à l'Hôpital Royal Victoria de Montréal, au Québec. Les données sur Tasigna démontrent la supériorité de ce médicament dans plusieurs mesures différentes de l'efficacité. Ces résultats fiables semblent appuyer son utilisation chez les patients atteints d'une LMC Ph+ récemment diagnostiquée", a ajouté le Dr Laneuville.

Présentation détaillée de l'étude

L'essai ENESTnd a été mené dans 220 centres répartis partout au monde (incluant le Canada); 846 patients y ont pris part. Les patients étaient répartis aléatoirement afin de recevoir Tasigna* à raison de 400 mg 2 fois par jour (n = 281), Tasigna* à raison de 300 mg 2 fois par jour (n = 282) ou Gleevec* à raison de 400 mg 1 fois par jour (n = 283). Le critère d'évaluation principal était la RMM à 12 mois. Les paramètres secondaires de l'essai comprenaient la RCC, ainsi que l'évolution de la maladie en phase accélérée ou en crise blastique, et la survie globale. Le suivi de cet essai doit durer cinq ans(4). Les patients traités par Gleevec*, qui ont obtenu une réponse sous-optimale ou un échec du traitement, ont pu recevoir une dose accrue ou substituer Tasigna* à leur traitement dans le cadre du protocole de l'étude de prolongation.

Le taux estimé de l'évolution vers la phase accélérée ou la crise blastique à 12 mois était (less than) 1 % dans les deux groupes sous Tasigna* (p = 0,0095 pour la dose de 300 mg 2 fois par jour, p = 0,0037 pour la dose de 400 mg 2 fois par jour) comparativement à 4 % dans le groupe sous Gleevec*.

Tasigna* a été bien toléré pendant l'étude. Un nombre inférieur de patients traités par Tasigna* à raison de 300 mg 2 fois par jour ont abandonné l'étude en raison d'effets indésirables comparativement aux patients traités par Gleevec* à raison de 400 mg 1 fois par jour. Aucun patient n'a présenté de prolongation de l'intervalle QT (greater than) 500 millisecondes(1). Aucun décès subit n'est survenu dans les deux groupes de traitement(1).

À propos de la LMC Ph+

La LMC est un cancer du sang et de la moelle osseuse qui évolue lentement. Elle est caractérisée par une surproduction de globules blancs qui ne passent pas par une phase de maturation, ce qui ne leur permet pas de remplir leurs fonctions; ces globules blancs finissent par envahir les cellules saines. La LMC se différencie des autres types de leucémie par une anomalie génétique dans les globules blancs appelée "présence du chromosome Philadelphie", qui favorise la croissance des cellules leucémiques et semble toucher près de 90 % des cas de LMC.

À propos de Tasigna*

Tasigna* est un inhibiteur puissant et très sélectif de la protéine Bcr-Abl (appelée "oncoprotéine") qui cause la LMC. Tasigna* (nilotinib) est actuellement approuvé au Canada pour les patients atteints de LMC en phase accélérée (PA), qui ont présenté une résistance ou une intolérance à un traitement antérieur, notamment par Gleevec*. Novartis a présenté à Santé Canada une indication de Tasigna* pour la phase chronique (PC), et la demande est actuellement à l'étude. En outre, à la lumière des résultats positifs, Novartis présentera une demande d'indication pour les patients adultes nouvellement diagnostiqués présentant une leucémie myéloide chronique en PC.

Renseignements importants sur l'innocuité de Tasigna*5

Étant donné que la prise de Tasigna* avec de la nourriture risque d'augmenter la quantité de médicament dans le sang, Tasigna* ne doit pas être pris avec de la nourriture, et les patients doivent attendre au moins deux heures après un repas pour prendre Tasigna*. De plus, il ne faut consommer aucun aliment pendant au moins une heure après la prise du médicament.

Tasigna* peut prolonger l'intervalle QT. Des rares cas de décès subit ont été rapportés chez les patients ayant reçu Tasigna*. Des anomalies de la repolarisation ventriculaire ont pu y contribuer. Tasigna* doit être utilisé avec prudence chez les patients présentant une maladie cardiaque non maîtrisée ou significative, y compris ceux qui ont fait un infarctus du myocarde récemment, ceux atteints d'insuffisance cardiaque congestive, d'angor instable ou de bradycardie significative sur le plan clinique. Il faut réaliser des ECG pour surveiller l'intervalle QTc au début du traitement, sept jours après l'instauration, et périodiquement par la suite, ainsi qu'après tout ajustement posologique.

Tasigna* ne doit pas être prescrit aux patients présentant une hypokaliémie (faibles taux de potassium), une hypomagnésémie (faibles taux de magnésium) ou un syndrome d'allongement de l'espace QT. L'hypokaliémie ou l'hypomagnésémie doivent être corrigées avant l'administration de Tasigna* et faire l'objet d'un suivi périodique. Il faut éviter les médicaments connus pour allonger l'intervalle QT et les inhibiteurs puissants du CYP3A4. Tasigna* pourrait être utilisé avec prudence et faire l'objet d'un suivi clinique attentif (y compris le suivi étroit de l'intervalle QTc) chez les patients atteints d'insuffisance hépatique.

À propos de Gleevec*

Gleevec* est approuvé dans plus de 90 pays. Au Canada, une autorisation de mise en marché conditionnelle a été émise pour Gleevec* pour les adultes et les enfants atteints de leucémie myéloïde chronique à chromosome Philadelphie positif récemment diagnostiquée et des adultes présentant des tumeurs stromales gastro-intestinales (GIST) malignes métastatiques et/ou non résécables. Cette autorisation est conditionnelle à la confirmation des bienfaits cliniques de Gleevec*. Les patients doivent être avertis de la nature conditionnelle de cette autorisation.

Au Canada, une approbation non conditionnelle a été émise pour Gleevec* pour le traitement des adultes atteints de LMC Ph+ en crise blastique, en phase accélérée ou en phase chronique (après l'échec du traitement par l'interféron alpha), en monothérapie pour le traitement en phase d'induction des adultes atteints de leucémie lymphoblastique aiguë à chromosome Philadelphie positif (LLA Ph+) récemment diagnostiquée et en monothérapie pour le traitement des adultes atteints de LLA Ph+ récidivante ou réfractaire. Gleevec* a également reçu une homologation inconditionnelle dans le traitement des patients adultes atteints de maladies myélodysplasiques/myéloprolifératives associées aux réarrangements génétiques des récepteurs du facteur de croissance dérivé des plaquettes (PDGF), et dans le traitement des patients adultes présentant des sous-types agressifs de mastocytose systémique (ASM et SM-AHNMD) sans la mutation c-Kit D816V. Si le statut relatif à la mutation c-Kit n'est pas connu ou n'est pas disponible chez les patients présentant une ASM ou une SM-AHNMD, le traitement avec Gleevec* peut être envisagé en l'absence de réponse satisfaisante aux autres traitements. Gleevec* était également approuvé pour le traitement des patients adultes atteints d'un syndrome hyperéosinophilique (SH) au stade avancé et (ou) d'une leucémie à éosinophiles chronique (LEC) avec réarrangement du gène FIP1L1-PDGFRa, et le traitement des patients adultes présentant un dermatofibrosarcome non résécable, récidivant ou métastatique.

L'efficacité de Gleevec* est basée sur les taux de réponse hématologique et cytogénétique et la survie sans progression dans la LMC, sur les taux de réponse hématologique et cytogénétique dans la LLA Ph+ et sur les maladies myélodysplasiques/myéloprolifératives, sur les taux de réponse hématologique dans une ASM ou une SM-AHNMD, sur les taux de réponse hématologique et cytogénétique dans un syndrome hyperéosinophilique avancé/une leucémie à éosinophiles chronique, sur les taux de réponse objective dans un dermatofibrosarcome et dans les tumeurs stromales gastro-intestinales inopérables et (ou) métastatiques.

Toutes les indications ne sont pas encore approuvées dans tous les pays.

Renseignements importants sur l'innocuité de Gleevec*(6)

Lors des études cliniques, la majorité des patients traités par Gleevec* ont éprouvé des effets indésirables à un moment ou à un autre. La plupart étaient d'intensité légère ou modérée, et il n'a pas été nécessaire d'interrompre le traitement dans la majorité des cas. Le profil d'innocuité de Gleevec* était semblable dans toutes les indications approuvées. Les effets indésirables les plus fréquents comprenaient les nausées, l'œdème superficiel, la rétention liquidienne, les crampes musculaires, les éruptions cutanées, les vomissements, la diarrhée, la douleur abdominale, la myalgie, l'hémorragie, la fatigue, les céphalées, la douleur articulaire ainsi que la neutropénie, la thrombopénie et l'anémie. Les patients chez lesquels une cardiopathie ou des facteurs de risque d'insuffisance cardiaque ont été confirmés doivent faire l'objet d'une surveillance attentive et tout patient présentant des signes ou des symptômes correspondant à une insuffisance cardiaque doivent être évalués et traités.

Les réactions indésirables rares ou graves comprennent : sepsis, pneumonie, dépression, convulsions, insuffisance cardiaque, thrombose/embolie, iléus, pancréatite, insuffisance hépatique, dermatite exfoliatrice, œdème de Quincke, syndrome de Stevens-Johnson, insuffisance rénale, rétention liquidienne, œdème (notamment au cerveau, aux yeux, au péricarde, à l'abdomen et aux poumons), hémorragie (y compris cérébrale, oculaire, rénale et gastro-intestinale), diverticulite, perforation gastro-intestinale, hémorragie/nécrose tumorale, ostéonécrose de la hanche/nécrose avasculaire, rhabdomyolyse.

Gleevec* est contre-indiqué chez les patients qui présentent une hypersensibilité avérée à l'imatinib ou à l'un de ses excipients. Les femmes aptes à procréer doivent être avisées d'éviter de devenir enceintes pendant le traitement par Gleevec*.

Déclaration juridique

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs qui peuvent être identifiés par l'emploi de termes faisant référence au futur comme "faire une demande", "pourrait", "devrait", "potentiel", "prometteur", "projets", ou d'autres expressions similaires ou par l'emploi du futur, ou par des déclarations explicites ou implicites concernant les nouvelles indications pour Tasigna* ou concernant les ventes potentielles de Tasigna* ou de Gleevec*. Vous ne devriez pas accorder une confiance indue à ces énoncés. Ces énoncés prospectifs traduisent l'opinion actuelle de la direction au sujet d'événements futurs et impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs qui pourraient entraîner un écart appréciable entre les résultats réels obtenus avec Tasigna* ou Gleevec* et les futurs résultats, rendement ou réalisations décrits de façon explicite ou implicite dans ces énoncés. Nous ne pouvons donner de garantie quant à l'approbation de Tasigna pour d'autres indications sur quelque marché que ce soit. Nous ne pouvons pas non plus garantir que les recettes engendrées par Tasigna* ou Gleevec* atteindront un niveau particulier dans l'avenir. Plus précisément, les attentes de la direction relativement à Tasigna* et à Gleevec* pourraient subir l'influence de différents facteurs, notamment : des résultats d'études cliniques inattendus, y compris de nouvelles données cliniques et des analyses des données cliniques existantes, des mesures de réglementation imprévues, des retards ou encore la réglementation gouvernementale dans son ensemble; l'aptitude de la société à obtenir ou à conserver un brevet ou toute autre protection de propriété intellectuelle; la concurrence en général; les pressions exercées par le gouvernement, l'industrie et le grand public relativement à l'établissement des prix; l'influence que pourraient avoir les facteurs précédents sur les valeurs attribuées aux actifs et dettes du Groupe Novartis inscrites dans le bilan consolidé du Groupe, et d'autres risques et facteurs décrits dans le formulaire 20-F que Novartis SA a déposé auprès de la US Securities and Exchange Commission. Si un ou plusieurs de ces risques ou incertitudes devaient se concrétiser, ou si certaines des hypothèses sous-jacentes devaient se révéler fausses, les résultats réels pourraient différer matériellement de ceux anticipés, attendus, estimés ou prévus. Novartis fournit les renseignements dans ce communiqué en date d'aujourd'hui et ne s'engage aucunement à diffuser une mise à jour des énoncés prospectifs décrits aux présentes par suite de renseignements nouveaux, d'événements à venir ou autrement.

À propos de Novartis Pharma Canada

Novartis Pharma Canada inc., un chef de file dans le domaine de la santé, s'emploie à la recherche, à la mise au point et à la commercialisation de produits novateurs dans le but d'améliorer le bien-être de tous les Canadiens. Novartis Pharma Canada inc. mène des centaines d'essais cliniques partout au pays, pour trouver de nouveaux traitements contre les maladies cardiovasculaires et ophtalmologiques, le diabète et le cancer ainsi que pour la transplantation d'organes. En 2008, l'entreprise a investi près de 96 millions de dollars en recherche et développement. Novartis Pharma Canada inc., dont le siège social se situe à Dorval au Québec, compte plus de 750 employés au Canada. Outre Novartis Pharma Canada inc., le Groupe Novartis au Canada comprend Novartis Santé animale Canada inc., Novartis Santé familiale Canada inc., CIBA Vision Canada inc. et Sandoz Canada inc. Pour obtenir de plus amples renseignements sur Novartis Canada, veuillez consulter notre site à l'adresse www.novartis.ca.

Références :

    
    1.  Saglio G, Kim DW, Issaragrisil S, Philipp le Coutre, et al. Nilotinib
        Demonstrates Superior Efficacy Compared with Imatinib in Patients
        with Newly Diagnosed Chronic Myeloid Leukemia in Chronic Phase:
        Results from the International Randomized Phase III ENESTnd Trial.
        Résumé LBA-1. Réunion annuelle de l'American Society of Hematology,
        2009.
    2.  Société de la LMC du Canada : comprendre la LMC -
        http://www.cmlsociety.org/?q=node/44. Consulté le 25
        novembre 2009.
    3.  Hematologica 2008; 93(s1): 47 (résumé 0118).
    4.  Données internes de Novartis.
    5.  Monographie de Tasigna*. Consultée le 1er décembre 2009.
    6.  Monographie de Gleevec*. Consultée le 1er décembre 2009.
    

SOURCE NOVARTIS CANADA

Renseignements : Renseignements: Stephanie Yack, Cohn & Wolfe, (416) 924-5700, poste 4043, stephanie.yack@cohnwolfe.ca; Lise Huneault, Novartis Pharma Canada inc., (514) 631-6775, poste 1203, lise.huneault@novartis.com

Profil de l'entreprise

NOVARTIS CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.