L'obésité est liée à une augmentation spectaculaire des maladies du foie

TORONTO, le 7 mars 2016 /CNW/ - La crise de l'obésité fait des ravages sur le foie avec des conséquences éventuellement mortelles. La recherche montre que 1 Canadien sur 4 souffrirait d'une maladie du foie, attribuable principalement à la prévalence croissante rapide de la stéatose hépatique non alcoolique liée à l'obésité, le manque d'activité physique et les mauvaises habitudes alimentaires. On estime que cette maladie progressive va supplanter l'hépatite C en tant que cause principale de greffes hépatiques.

 Le Dr Eric Yoshida, président du comité médical consultatif de la Fondation canadienne du foie explique que « beaucoup de gens pensent toujours que les maladies du foie sont liées à l'alcool ». « Avec la prévalence de la stéatose hépatique non alcoolique, les chances que quiconque, y compris les adultes et les enfants, soit atteint d'une maladie du foie sont dans la même sphère que les troubles de santé tels que les maladies cardiaques ou le diabète, maladies que les Canadiens connaissent beaucoup mieux. »

Une étude des données concernant les maladies du foie courantes révèle que jusqu'à 20 % de la population canadienne ont une accumulation de graisse dans le foie. La « stéatose hépatique non alcoolique » ou NAFLD, est un terme utilisé pour la condition qui varie en gravité, allant d'une simple accumulation de graisse sans inflammation, au stade le plus avancé qui comprend l'inflammation et la fibrose. À partir de ce stade avancé, une personne peut passer à la cirrhose et à une insuffisance hépatique.

« Un régime alimentaire riche en sucre, en calories et en gras peut entraîner un stockage de gras dans le foie », explique le Dr Yoshida. « Cette accumulation de graisse n'aura peut-être jamais d'influence sur le fonctionnement du foie, mais c'est le premier pas vers ce qui pourrait devenir un état qui met la vie en danger. »

Si rien n'est fait, la stéatose hépatique non alcoolique est susceptible de se transformer en cirrhose, cancer du foie ou insuffisance hépatique.

« La stéatose hépatique non alcoolique a déjà une influence sur la demande de greffes du foie, mais ce que peu de gens réalisent c'est qu'elle affecte aussi l'approvisionnement », explique le Dr Yoshida. « Trop de graisse dans le foie d'un donneur peut signifier que l'organe ne peut être utilisé pour une greffe. Cela veut dire que la pénurie d'organes s'aggrave encore plus et que nous perdons la possibilité de sauver encore plus de vies. »

La bonne nouvelle est que la stéatose hépatique non alcoolique peut souvent être évitée et même inversée si elle est détectée avant que des dommages permanents au foie ne se produisent.

La Fondation canadienne du foie est alarmée par le changement spectaculaire dans les statistiques des maladies du foie et souhaite alerter le public sur leurs niveaux de risque croissants. « Lorsque vous abordez le sujet des maladies du foie, quelqu'un va rapidement dire que lui ou certaines de ses connaissances ont été touchées », explique Gary Fagan, président de la Fondation canadienne du foie. « Il y a dix ans, nous annoncions que 1 Canadien sur 10 était en danger, mais lorsque l'on tient compte de la hausse de la stéatose hépatique non alcoolique et des taux de prévalence de l'hépatite B et C, des maladies alcooliques du foie, des maladies hépatiques auto-immunitaires, des maladies du foie chez l'enfant, du cancer du foie et autres, nous sommes désormais à un taux de 1 Canadien sur 4. Les chiffres montrent que les maladies du foie sont pertinentes pour tout le monde. Le public ne peut plus l'ignorer plus longtemps. »

Le mois de mars est consacré à la Santé du foie et la Fondation canadienne du foie en profite pour encourager les Canadiens à envisager à quel point les maladies du foie peuvent les toucher de près, ainsi que ceux qu'ils aiment et découvrir comment ils peuvent s'impliquer en s'aidant eux-mêmes et les autres. Le public peut visualiser la vidéo et visiter www.liver.ca/Beaucouptropderisque pour s'informer sur les faits relatifs aux maladies du foie, les histoires pertinentes, et se joindre aux efforts de sensibilisation de la FCF en affichant des photos sur la page Facebook de la FCF, ainsi que sur les comptes Twitter en utilisant le mot-clé #Beaucouptropderisque pour partager ses propres histoires et comment les maladies du foie l'ont touché.

À propos de la Fondation canadienne du foie

Fondée en 1969 par un groupe de docteurs et de chefs d'entreprises concernés par l'incidence croissante des maladies du foie, la Fondation canadienne du foie (FCF) a été la première organisation au monde consacrée à fournir un soutien à la recherche et à l'éducation sur les causes, les diagnostics, la prévention et le traitement de toutes les maladies du foie. Aujourd'hui, nous donnons vie à la recherche sur le foie en sensibilisant les gens sur la santé du foie, en améliorant les connaissances du public et en comprenant les maladies du foie, en levant des fonds pour la recherche et en fournissant un soutien aux personnes affectées par la maladie.

SOURCE Fondation canadienne du foie

Bas de vignette de la vidéo : "Fondation canadienne du foie - 1 Canadien sur 4 souffrirait d'une maladie du foie". Lien URL de la vidéo : http://stream1.newswire.ca/cgi-bin/playback.cgi?file=20160307_C8911_VIDEO_FR_635985.mp4&posterurl=http%3a%2f%2fphotos.newswire.ca%2fimages%2f20160307_C8911_PHOTO_FR_635985.jpg&order=1&jdd=20160307&cnum=C8911

Renseignements : Pour en savoir plus, contactez: Melanie Kearns, 416-491-3353 poste 4923, mkearns@liver.ca

RELATED LINKS
www.liver.ca

Profil de l'entreprise

Fondation canadienne du foie

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.