L'IPC annonce les personnes intronisées au Temple de la renommée paralympique Visa 2016, dont Chantal Petitclerc

OTTAWA, le 26 août 2016 /CNW/ - Félicitations à la chef de mission d'Équipe Canada, Chantal Petitclerc, une des cinq personnes internationales intronisées qui, a-t-il été annoncé, seront intronisées au Temple de la renommée paralympique pendant les Jeux paralympiques de Rio 2016.

"Le sport m'a tellement donné, je crois que c'est simplement juste que je remette au sport du mieux que je peux."

Le Comité international paralympique (IPC) a annoncé les cinq personnes qui seront intronisées au Temple de la renommée paralympique Visa pendant les Jeux paralympiques de Rio 2016.

Les athlètes Junichi Kawai, Chantal Petitclerc, Franz Nietlispach et la regrettée Neroli Susan Fairhall seront intronisée le 9 septembre, ainsi que l'entraîneur intronisé Martin Morse.

Lancé en 2006, par le partenaire fondateur Visa, le Temple de la renommée paralympique vise reconnaître les athlètes et entraîneurs retraités qui ont un dossier d'excellente performance sportive, un historique d'esprit sportif et une participation aux activités communautaires.

Avec l'intronisation de cette année coïncidant avec les Jeux paralympiques de Rio 2016, uniquement les athlètes et entraîneurs impliqués dans les sports d'été ont été pris en considération.

« Visa est honoré de reconnaître les réalisations individuelles des cinq personnes intronisées cette année au Temple de la renommée paralympique Visa », a dit Eduardo Coello, exécutif de groupe de Visa Inc. pour la région de l'Amérique latine et des Caraïbes (LAC). « L'entraîneur Morse, Junichi, Chantal, Franz et Neroli partagent l'engagement de Visa envers l'acceptation, l'affichant dans leur collectivité individuelle et le sport partout dans leur vie.

« Nous sommes excités de les honorer alors qu'elles se joignent aux autres athlètes d'élite dans le Temple de la renommée. »

Kawai est le para-nageur qui a connu le plus de succès du Japon après avoir récolté 21 médailles, dont cinq d'or, en six Jeux paralympiques entre 1992 et 2012. Dans sa carrière sportive, Kawai a aussi fondé l'Association des paralympiens du Japon en 2003.

Après la retraite de la piscine de Kawai, il a été nommé président de la Fédération japonaise de para-natation. Kawai a aussi été le premier professeur aveugle à travailler dans une école sans handicap au Japon. Il est présentement conférencier de motivation, professeur universitaire et  vice-président de la Commission des athlètes de Tokyo 2020.

« Être intronisé au Temple de la renommée signifie recevoir un honneur avec toutes les personnes qui m'ont soutenue et aussi servir [un honneur pour servir] comme représentant pour le Japon et l'Asie », a dit Kawai.

« Les six Jeux paralympiques sont inoubliables. Mais j'ai ressenti clairement la passion pour les Jeux paralympiques à mes premiers Jeux à Barcelone », a ajouté Kawai.  « Cette expérience et la sensation de recevoir chacune de mes cinq médailles d'or sont la force stimulante pour moi aujourd'hui de poursuivre le mouvement [spécialement pour Tokyo 2020]. »

Petitclerc est la paralympienne d'athlétisme la plus décorée, gagnant 21 médailles, dont 14 d'or. La Canadienne a fait ses débuts paralympiques à Barcelone en 1992 et a ensuite participé à quatre autres éditions. À ses derniers Jeux à Beijing 2008, Petitclerc a mis un terme à sa carrière sportive avec une déclaration - elle a gagné tous les titres sur piste de 100m à 1500m T54, pour la deuxième fois de suite, battant les records du monde en cours de route. Elle détient toujours le record du monde au 200m T54.

Petitclerc est la chef de mission d'Équipe Canada pour les Jeux paralympiques de Rio 2016.

« C'est un grand honneur d'être intronisée et de me joindre à ce groupe d'athlètes fantastiques », a dit Petitclerc. « Le sport a été une grande partie de ma vie comme athlète et cela a été un privilège d'atteindre mes objectifs comme athlète. En recevoir la reconnaissance en plus, c'est encore mieux.

« Je crois dans le pouvoir du sport pour changer les vies, pour rendre les gens meilleurs et pour les valoriser. Le sport m'a tellement donné, je crois que c'est simplement juste que je remette au sport du mieux que je peux. »

Le multi-talentueux Suisse Nietlispach a participé à neuf Jeux paralympiques entre 1976 et 2008, en athlétisme, cyclisme à mains et tennis de table, remportant 14 médailles d'or.

Nieltlispach a dominé les courses en fauteuil roulant, sur la piste et au marathon. À Athènes en 2004, il a remporté sa 23e et dernière médaille, une de bronze dans le contre la montre de cyclisme à mains.

Le Suisse est présentement conférencier de motivation, dans le marketing sportif et fondateur de "carbonbike," le principal producteur mondial de vélos à mains.

« D'abord, je veux vous remercier de m'introniser au Temple de la renommée Visa », a dit Nieltlispach. « C'est un grand honneur et cela me donne une excellente raison de venir à Rio et de rencontrer de nouveau tous les athlètes et amis. De plus, cela me donne l'occasion de partager tous les bons souvenirs que j'ai de mes premiers Jeux il y a 40 ans en 1976.

« De la manière dont je vois cela, le sport est une plateforme parfaite pour réintégrer les athlètes ayant un handicap dans la société. Les athlètes en fauteuil roulant qui ont du succès sont des modèles. »

L'Américain Morse a agi comme entraîneur-chef de l'équipe de course en fauteuil roulant sur piste et sur route de l'Université de l'Illinois de 1981-2004, une période qui a vu ses athlètes gagner 52 médailles paralympiques.

Douze ans après son départ comme entraîneur-chef, l'Université de l'Illinois continue de produire certains des meilleurs coureurs en fauteuil roulant, dont plusieurs participeront à Rio 2016.

Morse a aussi inventé le harnais de gant de course en fauteuil roulant, un gant pour abaisser le risque de blessures graves et chroniques et améliorer la performance des athlètes. Il a aussi développé le "Mouvement de para-revers de l'Illinois," qui fournit une analyse et une explication substantielle de la technique de la course en fauteuil roulant.

« Cet honneur est le point culminant de l'éthique de travail instillée en moi par mes parents, Everett et Eleanor Morse, après qu'un accident de motocyclette hors sentier en 1975 m'a laissé avec une blessure à la moelle épinière incomplète », a dit Morse. Tout en terminant ma rééducation au Centre médical de l'Université de Boston, j'ai lu un article sur le programme de sports en fauteuil roulant à l'Université de l'Illinois Urbana-Champaign. J'ai voulu entraîner les coureurs de longue distance et les athlètes en fauteuil roulant, toutefois je voulais approcher mon entraînement d'un point de vue scientifique. »

Morse a aussi remercier ses mentors, les Dr Bradley Hedrick et Stephen Figoni; le travail avec l'athlète d'alors Sharon Hedrick; les thérapeutes physiques le Dr Anne Hart et Tim Millikan; sa femme Karen et ses deux fils Steven et Sam.  

La très talentueuse Néo-Zélandaise Fairhall sera intronisée à titre posthume. Elle a fait de l'athlétisme et du tir l'arc à ses deux premiers Jeux paralympiques en 1972 et 1980. Mais c'est en tir à l'arc qu'elle a excellé le plus, remportant la médaille d'or à Arnhem en 1980. Quatre ans plus tard, elle est devenue la première athlète avec une déficience à participer aux Jeux olympiques terminant 35e aux Jeux olympiques de Los Angeles.

Affûtant ses talents en tir à l'arc, Fairhall a aussi participé aux Jeux paralympiques en 1988 et 2000. 

Elle a reçu l'Ordre de l'Empire britannique (MBE) de la Reine Elizabeth II et la prestigieuse Coupe Lonsdale du Comité olympique de la Nouvelle-Zélande en 1982 en reconnaissance de la médaille d'or en tir à l'arc qu'elle a gagnée aux Jeux du Commonwealth de Brisbane 1982, où elle a aussi été la première athlète ayant une déficience à participer à ces jeux.

Fairhall est décédée en 2006 à 61 ans.

« Neroli est toujours une vedette reconnue en Nouvelle-Zélande malgré son décès en 2006 », a dit Carol Hicks, de la commission des juges de Archery New Zealand et présidente de World Archery. « Même les parfaits étrangers, en entendant parler que je suis impliquée dans le tir à l'arc, [I] se rappelle immédiatement de 'cette femme fantastique en fauteuil roulant' et de ses réalisations exceptionnelles. Neroli était une conférencière de motivation très populaire et elle a inspiré tous les Néo-Zélandais. En particulier, ses réalisations ont établi les bases pour le nombre toujours grandissant et la profondeur des paralympiens et des para-athlètes talentueux en Nouvelle-Zélande aujourd'hui. »

Les nominations ont été reçues des membres de l'IPC et du public en général. Un comité de sélection a été nommé pour examiner les nominations et établir une courte liste. Le conseil d'administration de l'IPC a ensuite voté qui introniser.

Les candidats doivent avoir participé à au moins deux Jeux paralympiques et doivent avoir gagné plusieurs médailles, soit directement ou, dans le cas d'un entraîneur, par le biais de l'athlète qu'il a entraîné. Les candidats doivent avoir été inactifs aux Jeux paralympiques au moins quatre ans, ou ne pas avoir participé ou entraîné depuis Londres 2012.

 

Le Comité international paralympique (IPC) est l'organisme global de régie du mouvement paralympique. Il coordonne l'organisation des Jeux paralympiques d'été et d'hiver et sert de Fédération internationale pour 10 sports, pour lesquels il supervise et coordonne les championnats du monde et d'autres compétitions. La vision de l'IPC est de permettre aux para-athlètes d'atteindre l'excellence sportive et d'inspirer et d'exciter le monde.

Pour voir des vidéos et vous abonner à ParalympicSport.TV, veuillez aller à www.youtube.com/Paralympics.

Aussi, vous pouvez suivre le mouvement paralympique dans Facebook à www.facebook.com/Paralympics ou dans Twitter à www.twitter.com/paralympics.

 

SOURCE Comité paralympique canadien (CPC)

Bas de vignette : "Félicitations à la chef de mission d’Équipe Canada, Chantal Petitclerc, une des cinq personnes internationales intronisées qui, a-t-il été annoncé, seront intronisées au Temple de la renommée paralympique pendant les Jeux paralympiques de Rio 2016. “Le sport m’a tellement donné, je crois que c’est simplement juste que je remette au sport du mieux que je peux.” (Groupe CNW/Comité paralympique canadien (CPC))". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20160826_C5515_PHOTO_FR_760558.jpg



Renseignements : Pour obtenir plus de renseignements, veuillez communiquer avec Craig Spence, directeur des médias et des communications de l'IPC au courriel: craig.spence@paralympic.org or call +49-228-2097-230. Alternativement veuillez visiter www.paralympic.org.

RELATED LINKS
http://www.paralympic.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.