L'investissement dans les infrastructures électriques : source d'emploi et de croissance économique

OTTAWA, le 13 févr. 2012 /CNW/ - Le Canada peut s'attendre à une hausse moyenne de l'emploi de l'ordre de 156 000 emplois par année au cours des 20 prochaines années par suite de l'investissement dans les infrastructures de production, de transport et de distribution d'électricité. Les futures dépenses d'investissement pourraient également contribuer pour environ 10,9 milliards de dollars par année au produit intérieur brut (PIB) réel, selon une analyse du Conference Board of Canada, Shedding Light on the Economic Impact of Investing in Electricity Infrastructure.

« Non seulement le secteur de l'électricité contribue-t-il en soi à l'économie, mais aussi les effets directs, indirects et induits de l'investissement dans les infrastructures sont étendus », a déclaré Pedro Antunes, directeur, Prévisions nationales et provinciales.

« Les investissements pour la mise à niveau, la réparation et l'expansion des infrastructures électriques du Canada stimuleront l'économie canadienne pendant de nombreuses années et signifieront un afflux constant d'emplois bien rémunérés pour les Canadiens », a déclaré le nouveau président et chef de la direction de l'Association canadienne de l'électricité (ACÉ), M. Jim Burpee. « Comme ces investissements sont nécessaires, l'un des défis à ne pas prendre à la légère est la disponibilité de travailleurs ayant les compétences nécessaires dans un marché de l'emploi très serré. »

Selon les estimations de l'analyse, les investissements des secteurs public et privé dans les infrastructures électriques entre 2011 et 2030 totaliseront quelque 347 milliards de dollars (en dollars courants) et la plupart des investissements prévus s'appliqueront à la capacité de production. Les investissements devraient atteindre un sommet entre 2011 et 2015. Au cours de cette période, le PIB réel devrait connaître une hausse moyenne de 1,2 pour cent par année, soutenant en moyenne 247 000 emplois par année.

La hausse de l'activité économique stimulerait les recettes publiques - en dollars courants, le solde global des gouvernements fédéral et provinciaux devrait connaître une amélioration d'environ 6 milliards de dollars par année entre 2011 et 2015.

On estime qu'une partie considérable de l'investissement sera consacrée au matériel et à l'outillage, certaines pièces devant être importées de l'extérieur du Canada. Ainsi, chaque tranche de 100 millions de dollars (indexés) investie dans les infrastructures électriques stimulera le PIB réel à hauteur de 85,6 millions de dollars et créera environ 1 200 années-personnes d'emploi.

L'investissement dans les infrastructures électriques aurait des répercussions sur de nombreuses industries :

  • les retombées pour le secteur de la construction seraient en moyenne de 3,8 milliards de dollars et de 61 000 emplois par année entre 2011 et 2030;
  • le secteur manufacturier profiterait d'un apport de 1,4 milliard de dollars et de plus de 12 000 emplois, en particulier les industries des produits métalliques et de la fabrication d'équipement et de pièces électriques;
  • le secteur des services connaîtrait une croissance moyenne de 5,3 milliards de dollars par année en raison de la demande accrue de professionnels dans des domaines comme l'architecture, l'ingénierie et la conception de systèmes informatiques.

L'étude Shedding Light on the Economic Impact of Investing in Electricity Infrastructure a été financée par l'Association canadienne de l'électricité en vue d'évaluer les répercussions économiques des éventuels investissements dans les infrastructures électriques au Canada.

Les estimations pour les futures dépenses d'investissement de cette analyse reposent sur un précédent rapport du Conference Board, Canada's Electricity Infrastructure: Building a Case for Investment.

Afin d'établir les investissements pour la production d'énergie d'ici 2030, une recherche approfondie a été menée afin de déterminer toutes les unités de production qui sont en activité, en construction, prévues ou proposées. En fonction de l'estimation des installations qui seront mises hors service ou en état, on a ajusté les besoins en nouvelle construction afin de s'assurer que l'augmentation de capacité correspondra à la demande future en Amérique du Nord.

L'estimation des investissements pour le transport d'électricité reposait sur les plans à long terme des exploitants de système et des sociétés, ainsi que sur les rapports réglementaires. Les investissements dans le transport indiqués dans ce rapport sont probablement sous-estimés en raison d'un manque d'information.

L'estimation des investissements pour la distribution reposait sur les besoins de soutien des infrastructures en place et en vue de répondre aux exigences d'accroissement de la capacité de production.

Complément d'information - http://www.conferenceboard.ca/press/newsrelease/12-02-13/Mise_en_lumi%c3%a8re_des_r%c3%a9percussions_%c3%a9conomiques_de_l_investissement_dans_les_infrastructures_%c3%a9lectriques.aspx

SOURCE LE CONFERENCE BOARD DU CANADA

Renseignements :

Brent Dowdall, Relations avec les médias, tél. : 613- 526-3090, poste 448
Courriel : corpcomm@conferenceboard.ca

Profil de l'entreprise

LE CONFERENCE BOARD DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.