L'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes demande aux Ontariens de réitérer leur engagement à l'égard de la protection et du soutien destinés à tous les jeunes actuellement ou anciennement pris en charge

TORONTO, le 14 mai 2017 /CNW/ - En cette Journée des enfants et des jeunes pris en charge, l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes invite tous les Ontariens à réfléchir à leur rôle visant à protéger et à soutenir tous les jeunes actuellement ou anciennement pris en charge et à favoriser leur épanouissement, ainsi qu'à réitérer leur engagement à cet égard.

« Aujourd'hui, les Ontariens ont l'occasion de reconnaître la force et la résilience des jeunes actuellement et anciennement pris en charge, considérant les incroyables difficultés qu'ils surmontent, y compris celles qui découlent du système qui est conçu pour favoriser leur bien-être », a déclaré Irwin Elman.

À tout moment, en Ontario, plus de 17 000 enfants sont pris en charge par les systèmes d'aide de la province, y compris des enfants placés dans des familles d'accueil, des foyers de groupe et d'autres milieux résidentiels. De ce nombre, 7 000 sont des pupilles permanentes de la Couronne soutenues par les sociétés d'aide à l'enfance de l'Ontario.

Selon M. Elman, les rapports récents portant sur le décès de cinq jeunes vivant dans des milieux résidentiels, dont quatre autochtones, doivent servir de rappel au gouvernement et aux Ontariens relativement à l'ampleur du travail qui reste à accomplir en vue de tenir notre promesse aux enfants pris en charge.

À l'heure actuelle, un comité législatif multipartite a terminé son examen des amendements au projet de loi no 89, soit la Loi de 2017 sur le soutien à l'enfance, à la jeunesse et à la famille, qui a été déposé en décembre 2016 en vue de moderniser la Loi de 1990 sur les services à l'enfance et à la famille.

« Alors que la nouvelle mesure législative du gouvernement et son projet de réforme visant à améliorer la qualité des soins et des services résidentiels offrent une certaine dose d'espoir, il reste encore beaucoup de travail à accomplir pour élaborer des règlements et des politiques et pour les mettre en œuvre afin de contribuer véritablement à améliorer la vie des enfants pris en charge et de leur famille », a déclaré M. Elman.

« En cette Journée des enfants et des jeunes pris en charge, nous devons nous souvenir de ceux qui ne sont plus parmi nous et reconnaître ceux qui sont actuellement pris en charge ou qui l'ont été et qui, grâce à leurs efforts, nous ont permis d'en arriver à cette étape de l'histoire de l'Ontario en raison des possibilités de changement qu'ils ont créées pour chaque enfant qui les suivra. »

Le 14 mai a été désigné la Journée des enfants et des jeunes pris en charge dans le but de contribuer aux efforts de sensibilisation, de réduire la stigmatisation et de reconnaître la force, la résilience et les réalisations de tous les enfants et les jeunes pris en charge. La création de cette journée constituait l'une des six principales recommandations comprises dans Le livre de ma véritable histoire - un rapport publié par le Bureau de l'intervenant - et elle découle des audiences publiques historiques des jeunes quittant la prise en charge, qui réclamaient des changements fondamentaux au système existant de protection de l'enfance. Le 14 mai marque le jour du lancement de l'ouvrage Le livre de ma véritable histoire.

Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes

Le Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes (le Bureau de l'intervenant) relève directement de l'Assemblée législative de l'Ontario et assure une représentation indépendante aux enfants et aux jeunes, y compris les enfants ayant des besoins particuliers et les enfants des Premières Nations. L'intervenant provincial répond aux préoccupations des enfants, des jeunes et des familles qui cherchent à obtenir ou qui reçoivent des services visés par la Loi sur les services à l'enfance et à la famille et la Loi sur l'éducation (écoles provinciales et d'application). L'intervenant provincial peut cerner les problèmes systémiques touchant les enfants et les jeunes, mener des examens et fournir des programmes d'éducation et des conseils sur la défense des droits des enfants.

Le Bureau de l'intervenant peut également mener des enquêtes et faire des recommandations afin d'améliorer les services des sociétés d'aide à l'enfance et des titulaires de permis d'un foyer si une société d'aide à l'enfance est l'agence de placement.

Le Bureau est guidé par les principes de la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies et croit fermement à l'engagement des jeunes. Pour en apprendre davantage, consultez le site www.provincialadvocate.on.ca. Pour obtenir des mises à jour, lisez le blogue de l'intervenant et suivez-nous sur Twitter et Facebook.

SOURCE Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes

Renseignements : Relations avec les médias: Akihiko Tse, coordonnateur, Relations avec les médias et communications, 416 325-5994 ou akihiko.tse@provincialadvocate.on.ca, Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes

LIENS CONNEXES
http://provincialadvocate.on.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.