L'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes de l'Ontario exhorte le comité législatif à saisir une occasion historique d'enclencher un changement fondamental

TORONTO, le 30 mars 2017 /CNW/ - Le Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes ainsi que des jeunes ont demandé à un comité législatif formé de représentants de tous les partis d'accepter leurs modifications afin de renforcer un projet de loi qui aurait une incidence sur tous les enfants et les jeunes qui cherchent à obtenir ou qui reçoivent des services ou participent à des programmes gouvernementaux. Cela comprend les jeunes qui ont un lien avec les services de protection de l'enfance, la justice pour les jeunes, les services en santé mentale pour les enfants et les services aux enfants ayant des besoins particuliers.

« Des milliers de jeunes courageux ont créé cette occasion d'apporter un changement fondamental. Ils demandent depuis longtemps au gouvernement, aux sociétés d'aide à l'enfance et à d'autres preneurs de décisions d'écouter ce qu'ils ont à dire et de mettre en place un environnement au sein duquel ils peuvent s'épanouir, se sentir en sécurité et voir leurs droits individuels respectés », a déclaré Irwin Elman, intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes.

Le Projet de loi 89, Loi de 2017 sur le soutien à l'enfance, à la jeunesse et à la famille, a été déposé en décembre dernier par le ministre des Services à l'enfance et à la jeunesse afin de moderniser la Loi sur les services à l'enfance et à la famille, législation de l'Ontario régissant tous les services et programme de la province à l'intention des enfants et des jeunes. Le Comité permanent de la justice tient actuellement des audiences à Toronto afin d'entendre les propositions des intervenants.

Le Bureau de l'intervenant a tenu de nombreuses consultations auprès de jeunes qui ont vécu des expériences au sein de divers systèmes d'aide et auprès d'intervenants afin d'élaborer sa proposition (en anglais seulement).

Le préambule du projet de loi présente les principes relatifs aux droits, à l'égalité et à la lutte contre le racisme des enfants à l'aide de références à la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies, au principe de Katelynn (une recommandation faite par le Bureau de l'intervenant et adoptée par le jury de l'enquête sur la mort de Katelynn Sampson), à la Charte des droits et libertés et au Code des droits de la personne.

« Un projet de loi dont le préambule comprend les principes relatifs aux droits, à l'égalité et à la lutte contre le racisme des enfants constitue un pas en avant en ce qui touche les jeunes », a déclaré Ashley Ash, jeune Ampli auprès du Bureau de l'intervenant. « Ce projet de loi est reconnu comme axé sur les enfants et révolutionnaire. Toutefois, lorsqu'on y regarde de plus près, il est clair qu'il ne reflète pas les besoins des jeunes. Le gouvernement doit prendre des mesures concrètes afin d'y intégrer les droits et la voix des enfants. »

« Ce projet de loi peut être amélioré considérablement pour faire en sorte que nous créons un environnement où les jeunes peuvent exercer leurs droits et se sentir respectés, appuyés et en sécurité. Cela requerra énormément de courage et de leadership. J'exhorte le gouvernement et le comité législatif à accepter nos modifications et à déposer un projet de loi plus solide et réellement fondé sur les droits des enfants », a indiqué Irwin Elman.

Un sommaire des principales préoccupations et recommandations du Bureau de l'intervenant est accessible dans un document d'information à l'adresse : www.provincialadvocate.on.ca.

Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes
Le Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes (le Bureau de l'intervenant) relève directement de l'Assemblée législative de l'Ontario et assure une représentation indépendante aux enfants et aux jeunes, y compris les enfants ayant des besoins particuliers et les enfants des Premières Nations. L'intervenant provincial répond aux préoccupations des enfants, des jeunes et des familles qui cherchent à obtenir ou qui reçoivent des services visés par la Loi sur les services à l'enfance et à la famille et la Loi sur l'éducation (écoles provinciales et d'application).

Le Bureau de l'intervenant peut également mener des enquêtes et faire des recommandations afin d'améliorer les services des sociétés d'aide à l'enfance et des titulaires de permis d'un foyer si une société d'aide à l'enfance est l'agence de placement.

Le Bureau est guidé par les principes de la Convention relative aux droits de l'enfant des Nations Unies et croit fermement à l'engagement des jeunes. Pour en apprendre davantage, consultez le site www.provincialadvocate.on.ca. Pour obtenir des mises à jour, lisez le blogue de l'intervenant et suivez-nous sur Twitter et Facebook.

SOURCE Bureau de l'intervenant provincial en faveur des enfants et des jeunes

Renseignements : Relations avec les médias : Akihiko Tse, coordonnateur, Relations avec les médias et communications, Tél. : 416 325-5994 ou cell. : 647 458-1204, akihiko.tse@provincialadvocate.on.ca

LIENS CONNEXES
http://provincialadvocate.on.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.