L'Internet des objets remplacera les téléphones cellulaires d'ici 2018: Rapport sur le secteur mobile publié par Ericsson

TORONTO, le 1er juin 2016 /CNW/ -

  • On prévoit que 16 milliards d'appareils reliés se joindront à l'Internet des objets d'ici la fin de 2021
  • Les abonnements aux téléphones intelligents dépasseront ceux des téléphones de base au cours du troisième trimestre de cette année
  • L'utilisation de données cellulaires par les adolescents qui visionnent des vidéos sur leurs téléphones intelligents a affiché une croissance de 127 % en seulement 15 mois.

Le tout dernier numéro du rapport complet sur le secteur mobile publié par Ericsson (NASDAQ : ERIC) aujourd'hui révèle que l'Internet des objets devrait dépasser les téléphones mobiles en tant que plus importante catégorie d'appareils reliés d'ici 2018.

Entre 2015 et 2021, le nombre d'appareils reliés à l'Internet des objets devrait augmenter de 23 % annuellement et il est prévu que ce soit les appareils cellulaires qui affichent le taux de croissance le plus élevé. Des 28 milliards d'appareils qui seront reliés d'ici 2021, près de 16 milliards seront des appareils axés sur l'Internet des objets.

L'Europe de l'Ouest sera le chef de file sur le plan de l'ajout des connexions axées sur l'Internet des objets et on s'attend à ce que le nombre d'appareils axés sur l'Internet des objets dans ce marché affiche une croissance de 400 % d'ici 2021. Ce phénomène sera principalement suscité par des exigences réglementaires, dont des compteurs intelligents pour les services publics et une demande de plus en plus forte de voitures reliées avec différents dispositifs, y compris la directive régissant les appels électroniques en Union européenne qui sera mise en œuvre en 2018.

Comme le soulignait Rima Qureshi, premier vice-président et chef de la direction, Stratégies chez Ericsson, « L'Internet des objets accélère maintenant pendant que les coûts d'appareils sont en déclin et que les applications innovatrices continuent d'émerger. À partir de 2020, la mise en œuvre commerciale des réseaux 5G offrira d'autres possibilités qui sont critiques pour l'Internet des objets telles le tranchage de réseaux et la capacité de relier de façon exponentielle plus d'appareils qu'il n'est possible de nos jours. »

Les abonnements aux téléphones intelligents continuent d'augmenter et devraient dépasser ceux des téléphones de base au cours du troisième trimestre de cette année. D'ici 2021, les abonnements aux téléphones intelligents doubleront presque, passant de 3,4 à 6,3 milliards. Le rapport a aussi révélé qu'il y a actuellement 5 milliards d'abonnés mobiles (utilisateurs uniques) à travers le monde, ce qui démontre la croissance phénoménale de la technologie mobile sur une période relativement courte.

On y indique aussi un virage marquant dans les habitudes de visionnement des adolescents dont l'utilisation de données cellulaires pour visionner des vidéos sur leurs téléphones intelligents a affiché une croissance de 127 % en seulement 15 mois (2014-2015). Au cours d'une période de quatre ans (2011-2015), il s'est produit une baisse de 50 % du temps que les adolescents consacrent à regarder des émissions de télévision ou des vidéos sur un écran de télévision, ce qui contraste avec la hausse de 85 % du temps consacré à visionner des vidéos ou des émissions télévisées sur un téléphone intelligent. Cette hausse ainsi que le fait que les utilisateurs de technologies mobiles de prochaine génération seront les plus grands consommateurs de données pour le visionnement de vidéos en continu sur des téléphones intelligents (Wi-Fi et cellulaire combinés) en font le plus important groupe d'utilisateurs cellulaires à surveiller.

En 2016, une importante étape devient une réalité avec l'avènement des réseaux LTE commerciaux LTE capables d'offrir une vitesse d'acheminement de données maximale d'un gigaoctet par seconde. Il est prévu qu'au deuxième semestre de 2016, les appareils qui appuient la vitesse de 1 gigaoctet par seconde fassent d'abord leur apparition dans des marchés tels le Japon, les États-Unis, la Corée du Sud et la Chine, pour se retrouver ensuite rapidement dans d'autres régions. Les utilisateurs mobiles profiteront d'un accès extrêmement rapide au contenu grâce à cette technologie améliorée, ce qui permettra des vitesses de téléchargement jusqu'à 66 % plus rapides qu'avec la technologie la plus rapide disponible actuellement sur le marché. 

Parmi d'autres faits saillants du rapport sur le secteur mobile publié par Ericsson, on retrouve :

Historique de croissance mondiale : Les abonnements mobiles à large bande quadrupleront au Moyen-Orient et en Afrique de 2015 à 2021 alors que le trafic de données mobiles sera quinze fois plus élevé en Inde d'ici 2021. De plus, bien que les États-Unis soient le marché le plus mature dans ce secteur, le trafic mobile y augmentera de 50 % en 2016.

Croissance ininterrompue du trafic de données : Le trafic de données mobiles mondial a augmenté de 60 % du premier trimestre 2015 au premier trimestre 2016 en raison du nombre croissant d'abonnements à des téléphones intelligents et de la consommation de données de plus en plus élevée par abonné. D'ici la fin de 2021, environ 90 % du trafic de données mobiles se fera à partir de téléphones intelligents.

Hausse élevée des abonnements aux réseaux LTE au cours du premier trimestre 2016 : Il y a eu 150 millions de nouveaux abonnements durant ce trimestre pour un  total de 1,2 milliard à travers le monde. Cette hausse a été suscitée par une demande d'expériences d'utilisateur améliorées et de réseaux plus rapides. On prévoit que les réseaux LTE capables d'offrir une vitesse d'acheminement de données maximale d'un gigaoctet par seconde seront offerts sur le marché en 2016.

Harmonisation spectrale supplémentaire nécessaire entre les pays prévoyant la mise en œuvre précoce du 5G : Le 5G devrait démarrer plus rapidement que prévu et une harmonisation spectrale sera nécessaire entre les pays prévoyant une mise en œuvre  précoce. Cette démarche s'ajoutera au processus actuel en vue de la Conférence mondiale des radiocommunications de 2019 qui mettra l'accent sur le spectre pour la mise en œuvre  commerciale du 5G au-delà de 2020. 

Le rapport sur le secteur mobile publié par Ericsson est l'une des principales analyses de trafic de données mobiles actuellement disponibles, proposant des mesures approfondies dérivées de réseaux en direct disséminés à travers le monde. Le rapport a recours à ces mesures et à leur analyse ainsi qu'à des prévisions internes et à d'autres études pertinentes pour fournir des données sur le trafic actuel et les tendances de marché au sein de la société en réseau.

L'outil d'exploration de trafic qui accompagne le rapport peut s'utiliser pour créer des graphiques et des tableaux personnalisés à l'aide des données nouvellement publiées. Ces données peuvent être filtrées par région, par abonnement, par technologie, par trafic et par type d'appareil.  

Le rapport définit un appareil relié comme étant un objet physique comportant une pile IP permettant une communication bilatérale dans le cadre d'une interface de réseau.

NOTES AUX RÉDACTEURS EN CHEF

La version complète du rapport sur le secteur mobile publié par Ericsson, l'outil d'exploration de trafic et les rapports pour les régions de l'Asie du Sud-est et du Nord-est, l'Océanie, l'Amérique du Nord et l'Inde peuvent être téléchargés à www.ericsson.com/mobility-report.

Notes biographiques et photos de Rima Qureshi

Pour obtenir des dossiers de presse, des fiches documentaires ou des photos de haute résolution, veuillez visiter le site www.ericsson.com/press

Ericsson est à l'origine de la Société en réseau et est un leader mondial des technologies et services de communication. Nos relations à long terme avec tous les plus grands opérateurs télécoms dans le monde permettent à la population, aux entreprises et aux sociétés de réaliser leur potentiel et de créer un avenir plus durable.

Nos services, nos logiciels et nos infrastructures - spécialement dans la mobilité, le haut débit et le nuagique - permettent à l'industrie des télécommunications et aux autres secteurs d'être plus performants dans la gestion de leurs affaires, d'augmenter l'efficacité, d'améliorer l'expérience utilisateur et de profiter de nouvelles opportunités.

Avec approximativement 115 000 professionnels et clients dans 180 pays, nous associons la technologie et le leadership dans les services à l'échelle mondiale. Nous soutenons des réseaux qui relient plus de 2,5 milliards d'abonnés. Quarante pour cent du trafic mobile mondial passent par les réseaux d'Ericsson. Et nos investissements dans la recherche et le développement font en sorte que nos solutions - et nos clients - restent à l'avant-garde.

Fondée en 1876, la société Ericsson a son siège social à Stockholm, en Suède. En 2015, Ericsson a réalisé un chiffre d'affaires de 29,4 milliards de dollars US (246,9 milliards de couronnes suédoises). Le titre Ericsson est coté au Nasdaq OMX à Stockholm et au NASDAQ à New York.

www.ericsson.com
www.ericsson.com/news
www.twitter.com/ericssonpress
www.facebook.com/ericsson
www.youtube.com/ericsson

SOURCE Ericsson Canada

Bas de vignette : "L'Internet des objets remplacera les téléphones cellulaires d'ici 2018 (Groupe CNW/Ericsson Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20160601_C7313_PHOTO_FR_703619.jpg

Renseignements : Communications d'entreprise d'Ericsson, Téléphone : +46 10 719 69 92, Adresse de courriel : media.relations@ericsson.com; Relations avec les investisseurs chez Ericsson, Téléphone : +46 10 719 00 00, Adresse de courriel : investor.relations@ericsson

RELATED LINKS
http://www.ericsson.ca

Profil de l'entreprise

Ericsson Canada

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.