L'Institut canadien de la construction en acier se réjouit de la conclusion du Tribunal canadien du commerce extérieur sur les composants usinés industriels en acier

MARKHAM, ON, le 26 mai 2017 /CNW/ - L'Institut canadien de la construction en acier (ICCA) se réjouit de la conclusion du Tribunal canadien du commerce extérieur (TCCE) selon laquelle les composants usinés industriels en acier faisant l'objet de dumping en provenance de la République populaire de Chine (Chine), de la République de Corée (Corée) et du Royaume d'Espagne (Espagne), ainsi que les composants usinés industriels subventionnés en provenance de Chine, ont causé des dommages à l'industrie canadienne des composants usinés industriels en acier. Les droits antidumping imposés sur les composants usinés industriels en acier en provenance de ces trois pays demeureront en vigueur pendant les cinq prochaines années.

« Cette conclusion signifie que nos membres auront l'occasion d'établir une concurrence équitable afin de fournir aux établissements industriels canadiens de l'acier fabriqué au Canada », a déclaré Ed Whalen, président de l'ICCA. « Elle aura des répercussions positives pour nos membres de partout au Canada ainsi que pour leurs employés et leurs familles. »

Les composants usinés industriels en acier comprennent l'acier fabriqué pour les établissements industriels, y compris les installations de pétrole et d'essence, les installations minières et les centrales de production d'énergie. À la suite d'une hausse importante des prix très faibles d'importation, l'ICCA a mené une coalition de producteurs de composants usinés industriels en acier afin de déposer une plainte auprès de l'Agence des services frontaliers du Canada Canada (ASFC). En avril, l'ASFC a déterminé que les importations provenant de ces trois pays faisaient l'objet de dumping atteignant des marges de 45,8 %, et que les importations provenant de la Chine étaient également subventionnées à hauteur de 70 %.

« Nos membres n'en veulent pas aux clients d'avoir accepté les offres les moins chères à leur disposition. Nous en avons plutôt contre l'importation de composants usinés industriels en acier à des coûts inéquitables, largement en deçà des coûts de production et substantiellement subventionnés par les gouvernements étrangers. Il y a de nombreuses années, l'industrie australienne des composants usinés industriels en acier a presque été décimée par une hausse des faibles coûts d'importation similaire à celle qui touche actuellement le Canada. Si nous ne prenons pas les mesures nécessaires, il pourrait en découler la cessation des activités pour de nombreux producteurs canadiens de composants usinés industriels en acier ainsi que la perte de milliers d'emplois au Canada », a ajouté Ed Whalen.

L'ICCA continuera à promouvoir les composants en acier canadien et à défendre vigoureusement notre industrie contre les pratiques commerciales déloyales afin de préserver les emplois canadiens et d'assurer la réussite de la classe moyenne au pays.

En tant que porte-parole de l'industrie de la construction en acier au Canada, l'ICCA est garante de l'efficacité, de la qualité, de l'innovation et du leadership dans les domaines de la conception et de la construction en acier.

SOURCE Institut Canadien de la construction en acier

Renseignements : Relations avec les médias : Ed Whalen, Président de l'Institut canadien de la construction en acier, 905 604-3231

LIENS CONNEXES
www.cisc-icca.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.