L'initiative MAPT désire contribuer à mettre un frein aux décès des jeunes adultes

Parachute veut miser sur la pression positive exercée par les pairs pour stopper la distraction au volant et sauver des vies à l'occasion de la Semaine nationale de la sécurité des adolescents au volant (SNSAV).

TORONTO, le 16 oct. 2015 /CNW/ - À la veille de la Semaine nationale de la sécurité des adolescents au volant (SNSAV), Parachute demande aux jeunes adultes d'utiliser le pouvoir de l'amitié pour modifier le comportement des conducteurs et mettre fin à la distraction au volant.

Les collisions d'automobiles sont la première cause de décès chez les adolescents au Canada, ce qui fait de la distraction au volant un problème de taille pour les jeunes adultes. Si les jeunes conducteurs ne constituent que 13 % des titulaires d'un permis de conduire, ils représentent presque le quart de l'ensemble des blessures et des décès sur les routes.

À l'occasion de la Semaine nationale de la sécurité des adolescents au volant (19 au 25 octobre 2015), Parachute, en collaboration avec State Farm, prend des mesures pour sensibiliser la population à la question de la sécurité routière des adolescents. Cette campagne annuelle de sensibilisation publique vise à réduire les distractions au volant, la conduite avec facultés affaiblies et la conduite agressive - principales causes des blessures et des décès évitables chez les adolescents.

Plus de 51 pour cent des jeunes adultes admettent être distraits au volant et ce, même si la plupart d'entre eux sont conscients des dangers que cela représente. Un récent sondage effectué par  Parachute indique que 80 pour cent des jeunes adultes interviendraient s'ils voyaient un ami conduire de façon distraite.

« Parachute demande aux adolescents de reconnaître qu'ils peuvent agir à titre de leaders pour leur génération et faire partie d'un mouvement qui vise à faire changer les habitudes de conduite, d'un bout à l'autre du Canada », précise Louise Logan, présidente et chef de la direction de l'organisme Parachute. « Nous voulons que les adolescents amorcent la discussion sur la distraction au volant et déclenchent un changement positif qui améliorera la sûreté des routes pour tous.».

« Une personne peut faire changer le comportement d'un ou d'une ami(e) qui s'expose au danger », précise Allie Boelsterli. La distraction au volant a causé la mort de son meilleur ami Josh Field, à l'adolescence. « La plupart de ces décès sont totalement évitables. ».

« La distraction au volant et ses conséquences sont extrêmement tragiques, principalement car il s'agit d'un problème qui peut totalement être évité », explique  John Bordignon, responsable des relations avec les médias pour State Farm Canada. « Nous savons que les jeunes peuvent s'influencer fortement les uns les autres. La SNSAV souligne les dangers de la distraction au volant et, par cette initiative, nous souhaitons que les adolescents surveillent leurs amis, interviennent s'ils font face à une situation dangereuse, fassent en sorte que la distraction au volant soit jugée socialement inacceptable et deviennent des conducteurs et des passagers plus prudents. ».

Comportement des adolescents au volant

  • Presqu'un quart (24 pour cent) des jeunes adultes indiquent connaître quelqu'un qui a été blessé dans une collision ou qui est décédé pour cause de distraction au volant.
  • Plus de 80 pour cent des jeunes adultes indiquent qu'ils interviendraient s'ils voyaient un ami utiliser un téléphone intelligent en conduisant.
  • 89 pour cent des jeunes adultes précisent qu'ils ont reçu de l'information au sujet de la distraction au volant et qu'ils sont au fait des risques associés à ce problème. Les sources les plus courantes d'information sont les médias, l'école, les parents et les amis.
  • 51 pour cent des jeunes adultes reconnaissant qu'ils utilisent un téléphone intelligent au volant. 98 pour cent des jeunes adultes ont le sentiment que l'envoi de messages texte au volant est très dangereux.
  • La distraction au volant joue un rôle dans plus de 19 pour cent de tous les accidents mortels impliquant des adolescents.

 

Faites un geste concret pour soutenir la Semaine nationale de la sécurité des adolescents au volant

Cette année, Parachute a la fierté d'avoir reçu le soutien de six provinces et de plus de 30 municipalités (et ce n'est pas fini!), d'un océan à l'autre, à l'occasion de la Semaine nationale de la sécurité des adolescents au volant. Les provinces et les municipalités ont pris part à l'initiative de diverses façons, allant des proclamations au soutien aux communications concernant des évènements communautaires. 

Entre le 19 et le 25 octobre 2015, des adolescents, des parents et des personnes influentes de tout le Canada participeront aux activités, aux programmes et aux évènements de la SNSAV, menés dans les communautés canadiennes. Parachute invite tous les Canadiens à participer et à parler à leurs amis de la distraction au volant, afin qu'ils puissent conserver leurs meilleurs amis pour toujours.

Aidez-nous à sensibiliser la population à cette campagne. Prenez-vous en photo avec vos meilleurs amis ou avec un groupe d'amis proches et faites une promesse sur les médias sociaux pour vous engager à #Texter sans danger et faire en sorte que vos amis fassent de même. Suivez-nous sur Instagram, Twitter et Facebook et partagez le contenu des documents que nous publierons tout au long de la semaine.

Au sujet de Parachute
Parachute est un organisme national à but non lucratif qui désire aider les Canadiens à mettre un frein aux blessures évitables. Au Canada, l'impact des blessures est effarant. Les blessures évitables constituent la principale cause de décès des enfants canadiens. Elles représentent un fardeau économique de 27 milliards de dollars par année pour l'économie canadienne. Le plus grave cependant est qu'un enfant meurt toutes les 9 heures. Grâce à l'éducation, au partage des connaissances et à l'autonomisation, Parachute s'emploie à sauver des vies et à faire du Canada un pays exempt de blessures. Pour obtenir de l'information, consultez notre site parachutecanada.org, suivez-nous sur Twitter, ou rejoignez-nous sur Facebook.

SOURCE Parachute



Renseignements : Personne-ressource: Jennifer Gonsalves-Teixeira, Parachute, 647-776-5134, jgonsalvesteixeira@parachutecanada.org

RELATED LINKS
http://www.parachutecanada.org/ntdsw

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.