L'Initiative boréale canadienne applaudit le geste de protéger le Parc
national des monts Mealy et du Parc provincial de la voie navigable de la
rivière Eagle

HAPPY VALLEY-GOOSE BAY, LABRADOR, le 5 févr. /CNW Telbec/ - L'initiative boréale canadienne (IBC) félicite les gouvernements du Canada et de Terre-Neuve-et-Labrador pour leur volonté d'établir deux nouvelles zones protégées dans la forêt boréale.

L'annonce, faite aujourd'hui par le gouvernement du Canada concernant la mise sur pied imminente du Parc national des monts Mealy, d'une superficie de 10 700 km(2) (2,65 millions d'acres), et par le gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador qui réserve 3 000 km(2) (700 acres) adjacents de la partie basse du coude de la rivière Eagle, créera une aire totalement protégée qui frôle 14 000 km(2) (3,3 millions d'acres) au coeur du Labrador.

"C'est une superficie extraordinaire contenant une écologie et une culture historique très riches et diversifiées. Ces parcs représentent un héritage exceptionnel pour les générations actuelles et futures" mentionne Larry Innes, Directeur général de l'IBC. "Nous sommes vraiment enchantés de reconnaître la réussite des gouvernements, des Autochtones et des organismes locaux qui se sont regroupés pour mettre de l'avant un projet commun pour la protection de cette importante région."

Combinés, le Parc national des monts Mealy et le Parc provincial de la voie navigable de la rivière Eagle seront une des plus vastes aires protégées de l'Est de l'Amérique du Nord, presque équivalent en superficie au territoire du Parc des Adirondacks dans l'état de New York.

"Cette annonce établit un important précédent pour les parcs du Canada", poursuit monsieur Innes. "Ce n'est pas un parc isolé et inaccessible; c'est une nouvelle approche de conservation qui incorpore les traditions culturelles de l'usage de la forêt et célèbre le riche héritage de la diversité culturelle du Labrador, tout en sécurisant les valeurs écologiques."

L'annonce d'aujourd'hui est un pas majeur vers l'achèvement du système de parcs nationaux canadien et va presque doubler la superficie totale des aires protégées dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador.

La région du Labrador des monts Mealy offre des opportunités touristiques, récréatives et exploratoires exceptionnelles pour l'héritage canadien, une continuité de l'utilisation traditionnelle du territoire par les Autochtones et la population locale et la protection d'espaces considérables d'habitats pour la horde de caribous des bois des monts Mealy qui sont en danger d'extinction.

Cette aire protégée couvre les zones importantes des terres humides du Labrador et de l'habitat du saumon et de la truite de ruisseaux. Elle procure un paradis pour la horde de caribous des bois des monts Mealy qui sont en danger d'extinction, et par le fait même pour les orignaux, les ours noirs, les balbuzards, les pygargues à tête blanche et, une espèce préoccupante, la population orientale des arlequins plongeurs.

"Parfois, les gens oublient à quel point la forêt boréale est vraiment vaste et diversifiée. En plus d'être un territoire apte à frapper l'imaginaire, ce parc sera le refuge pour une panoplie d'animaux de la faune boréale, du caribou des bois, à la truite de ruisseaux, aux arlequins plongeurs", précise monsieur Innes. Cette aire est très importante pour l'économie et l'écologie locales, ce qui rend sa protection encore plus primordiale.

L'annonce des dirigeants du Parc des monts Mealy donne suite aux annonces des gouvernements de l'Ontario, du Québec, du Manitoba et du Canada pour le Territoire du Nord-Ouest qui ont désignés plus de 23 millions d'acres de nouveaux parcs et de réserves fauniques et ont entrepris des plans de conservation pour protéger un autre 200 millions d'acres, un territoire équivalent à deux fois la superficie de la Californie. La forêt boréale de l'Amérique du Nord s'étend de Terre-Neuve-et-Labrador à l'Alaska, et surpasse la forêt amazonienne en superficie et en rétention de carbone. En 2007, 1 500 scientifiques internationaux ont recommandé qu'au moins la moitié de la forêt boréale du Canada soit protégée.

L'Initiative boréale canadienne

Créée en 2003, l'Initiative boréale canadienne (IBC) réunit différents partenaires dans le but de créer de nouvelles solutions pour la conservation de la forêt boréale. IBC agit à titre de catalyseur en appuyant divers efforts sur le terrain, dans l'ensemble de la région boréale, déployés par les gouvernements, l'industrie, les Premières nations, des organismes de conservation, les grands détaillants, des institutions financières et des scientifiques.

SOURCE Initiative boréale canadienne

Renseignements : Renseignements: ou pour planifier une entrevue, veuillez contacter: Suzanne Fraser, (613) 552-7277, sfraser@borealcanada.ca

Profil de l'entreprise

Initiative boréale canadienne

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.