L'initiative Bell Cause pour la cause est prolongée de cinq ans. Bell porte à 100 millions $ son engagement financier envers la santé mentale des Canadiens.

  • L'initiative Bell Cause pour la cause a été lancée en septembre 2010 en tant que programme de 50 millions $ sur cinq ans visant à créer un Canada sans préjugés et à soutenir l'action dans les soins de santé mentale, la recherche et le milieu de travail
  • Dans le cadre d'une conversation nationale dirigée par Clara Hughes, les Canadiens ont envoyé près d'un demi-milliard de messages d'espoir et de soutien lors des Journées Bell Cause pour la cause au cours des cinq dernières années
  • Bell Cause pour la cause a financé plus de 600 organismes partenaires à l'avant-garde du mouvement pour la santé mentale dans toutes les régions du Canada
  • 81 % des Canadiens disent qu'ils sont plus au courant des enjeux liés à la santé mentale qu'il y a cinq ans, 70 % estiment que les attitudes se sont améliorées et 57% croient que la stigmatisation a diminué
  • Apprenez-en plus sur les cinq premières années de l'initiative Bell Cause pour la cause à l'adresse Bell.ca/bilandesprogresBellCause

MONTRÉAL, le 22 sept. 2015 /CNW Telbec/ - Bell a souligné aujourd'hui le cinquième anniversaire de l'initiative Bell Cause pour la cause en annonçant la prolongation de cette initiative nationale en santé mentale pendant cinq années de plus et une hausse de son engagement financier envers la santé mentale, qui sera porté à au moins 100 millions $.

« Les Canadiens ont accordé un appui sans réserve à la cause de la santé mentale. Ils ont apporté leur aide aux personnes touchées par la maladie mentale, écouté leurs témoignages et participé au combat contre la stigmatisation entourant la maladie mentale tout en appuyant les mesures concrètes prises dans le cadre de l'initiative Bell Cause pour la cause pour lutter contre la stigmatisation et appuyer des programmes de soins, de recherche et d'aide en milieu de travail, a déclaré George Cope, président et chef de la direction de BCE et de Bell Canada. Même si nous célébrons nos progrès collectifs, il est clair qu'il reste encore beaucoup à faire. Nous avons un bel élan, alors continuons d'entretenir la conversation sur la santé mentale. Au nom de toutes les personnes qui participent à l'initiative Bell Cause pour la cause, je suis fier d'annoncer que celle-ci sera prolongée de cinq autres années et que Bell portera son engagement financier à 100 millions $ ou plus, selon la mobilisation continue des Canadiens envers la Journée Bell Cause pour la cause. »

Annoncée le 21 septembre 2010, l'initiative Bell Cause pour la cause a amorcé une conversation sur un important enjeu national en matière de santé - la maladie mentale - qui s'accompagne d'une stigmatisation et qui est gravement sous-financé et fait l'objet de traitements nettement insuffisants compte tenu de son impact sur tous les Canadiens. La maladie mentale est encore la principale cause d'invalidité au travail et se traduit par des coûts de plus de 50 milliards $ par année pour l'économie canadienne. Un Canadien sur cinq sera touché par la maladie mentale à un moment ou l'autre de sa vie, mais seulement une personne sur trois demandera de l'aide, en raison surtout de la stigmatisation qui l'accompagne.

L'initiative Bell Cause pour la cause continue de promouvoir la santé mentale au Canada en s'appuyant sur quatre piliers : la lutte contre la stigmatisation, l'accès aux soins, la recherche et le leadership en milieu de travail. Depuis son lancement, l'initiative Bell Cause pour la cause a permis d'offrir une aide financière à plus de 600 partenaires canadiens en santé mentale, depuis de grands établissements de soins de santé et des universités jusqu'à de très petites organisations communautaires dans toutes les régions du pays. Elle encourage également l'engagement des Canadiens envers la cause au moyen de grandes campagnes de lutte contre la stigmatisation comme la Journée Bell Cause pour la cause et le Grand Tour de Clara pour Bell Cause pour la cause.

« En tant que porte-parole nationale de Bell Cause pour la cause depuis cinq ans, j'ai été ravie et émerveillée par la passion dont les Canadiens ont fait preuve, partout, en présentant leurs témoignages et en proposant des idées sur la manière d'améliorer le sort de ceux qui souffrent, a déclaré la championne olympique Clara Hughes. Ensemble, nous avons montré que les Canadiens sont prêts à être des leaders mondiaux afin que notre pays soit le premier à éliminer la stigmatisation entourant la maladie mentale. Au Canada, nous avons réalisé des progrès formidables depuis cinq ans. Ne nous arrêtons pas là et poursuivons dans cette voie! »

L'initiative Bell Cause pour la cause prévoyait au départ un don de 50 millions $ de la part de Bell. Déterminée à majorer son soutien financier grâce à la mobilisation des Canadiens envers la cause, Bell donne également cinq cents pour chaque message d'espoir et de soutien envoyé lors de la Journée Bell Cause pour la cause, ce qui comprend les appels, les messages texte, les partages sur Facebook et les tweets (Cause pour la cause sur Twitter était la tendance numéro un au Canada et dans le monde entier lors de la Journée Bell Cause pour la cause de 2015). Avec environ 470 millions d'interactions des Canadiens lors des cinq premières Journées Bell Cause pour la cause, l'engagement de Bell envers la santé mentale est passé à 73 623 413,80 $.

Bell a porté sa cible de financement à 100 millions $ d'ici la fin de 2020. Cependant, avec les dons découlant de la mobilisation des Canadiens envers la cause, le montant total pourrait être beaucoup plus élevé.

La prochaine Journée Bell Cause pour la cause aura lieu le 27 janvier 2016 et l'équipe continue d'accueillir de nouveaux porte-parole et de nouveaux ambassadeurs. L'an dernier, Clara et les porte-parole québécois - le comédien Michel Mpambara et l'auteur-compositeur-interprète Stefie Shock - étaient accompagnés de l'animateur Michael Landsberg du réseau TSN, des artistes Howie Mandel et Mary Walsh, du comédien Kevin Breel, du joueur Shea Emry de la Ligue canadienne de football et du golfeur professionnel Andrew Jensen. S'y ajouteront cette année l'auteure-compositrice-interprète Serena Ryder, Étienne Boulay, ancien joueur de la Ligue canadienne de football, et la comédienne Marie Soleil Dion.

Cinq années de progrès en santé mentale au Canada
« Je suis associée depuis de nombreuses années au mouvement pour la santé mentale et je peux affirmer en toute connaissance de cause que le Canada est maintenant un véritable chef de file mondial dans ce domaine, a déclaré Mary Deacon, présidente de l'initiative Bell Cause pour la cause. Plus que jamais on parle maintenant avec beaucoup d'espoir des progrès en matière de santé mentale, et jamais autant de mesures positives n'ont été prises, aussi bien dans de grandes institutions qu'à l'échelle locale. Bell Cause pour la cause encourage l'engagement envers la santé mentale dans les plateformes de communication, mais c'est la participation active des Canadiens à cette conversation qui a permis de réaliser ces progrès incroyables. Merci à tous de prendre part à ce mouvement pour la santé mentale! »

Selon les partenaires de Bell Cause pour la cause, environ 450 000 personnes, dont 240 000 enfants et adolescents, ont déjà reçu des soins en santé mentale dans le cadre d'un programme financé par cette initiative. De même, quelque 6 000 employés et bénévoles ont reçu une formation supplémentaire et les familles d'un millier de militaires canadiens ont reçu un soutien en santé mentale.

Selon un sondage Nielsen mené en 2015 pour le compte de l'initiative Bell Cause pour la cause, 81 % des Canadiens connaissaient mieux les enjeux relatifs à la santé mentale qu'il y a cinq ans, 70 % estiment que les attitudes à l'égard des problèmes de santé mentale sont moins négatives et 57 % croient que la stigmatisation liée à la maladie mentale est moins grande.

« La campagne Bell Cause pour la cause a été vraiment efficace parce qu'elle tient compte de l'importance des partenariats et de la collaboration avec des organisations et des groupes communautaires de toutes les régions du pays, a précisé l'honorable Michael Wilson, président du conseil de la Commission de la santé mentale du Canada. Elle a été efficace parce que Bell a donné l'exemple. Bell a assumé le leadership en matière de santé mentale au travail, d'abord au sein de l'entreprise même. Ses efforts ont clairement démontré qu'il faut se sentir à l'aise de parler de santé mentale, quel que soit l'interlocuteur. »

Les initiatives menées dans le cadre de Bell Cause pour la cause comprenaient le Grand Tour de Clara pour Bell Cause pour la cause, un périple de 11 000 kilomètres de Clara Hugues à vélo dans des communautés de toutes les régions du Canada pour que notre pays soit le premier à s'affranchir de la stigmatisation de la maladie mentale; l'établissement d'un nouveau fonds communautaire annuel destiné à appuyer des initiatives locales en santé mentale partout au Canada, dans les régions nordiques et auprès des familles de militaires; la première chaire de recherche universitaire au monde spécialisée dans les études sur la lutte contre la stigmatisation à l'Université Queen's; le financement et la mise en œuvre de la première norme volontaire au monde en matière de santé mentale au travail; la première biobanque au Canada, située à l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal et contenant des données biologiques, sociales et psychologiques; l'édifice Bell Gateway au Centre de toxicomanie et de santé mentale, le premier établissement du domaine de la santé mentale associé à une entreprise; et le premier programme de formation en santé mentale au travail certifié par une université. Environ 8 000 cadres de Bell ont reçu de la formation sur l'aide en santé mentale.

Pour avoir tous les détails des progrès de l'initiative Bell Cause pour la cause accomplis depuis cinq ans, visitez le site Web Bell.ca/bilandesprogresBellCause.

Cinq façons simples de lutter contre la stigmatisation
Bell Cause pour la cause collabore avec les Canadiens dans le but de créer un pays libre de préjugés à l'égard de la maladie mentale. Vaincre la peur et le silence est l'étape la plus importante pour encourager l'action et faire en sorte que ceux qui luttent contre la maladie mentale puissent demander et recevoir l'aide dont ils ont besoin. Pour en savoir plus, visitez Bell.ca/Cause.

La Dre Heather Stuart, première titulaire de la Chaire de recherche Bell sur la santé mentale et la lutte contre la stigmatisation de l'Université Queen's, propose cinq façons simples de parler de maladie mentale sans engendrer la peur et la stigmatisation :

  • Choisissez les bons mots - Soyez attentif aux mots que vous utilisez pour parler de la maladie mentale.
  • Renseignez-vous - Apprenez-en plus, sachez-en plus et parlez-en plus. Comprenez les signes.
  • Soyez gentil - Des petits gestes de bonté peuvent faire beaucoup pour changer les choses.
  • Écoutez et demandez - Parfois, il vaut mieux privilégier l'écoute.
  • Parlez-en - Amorcez un dialogue, rompez le silence.

À propos de Bell
Bell est la plus grande entreprise de communications du Canada. Elle offre aux consommateurs et aux entreprises des services Internet, de télévision, de téléphonie sans fil et résidentielle, et de communications d'affaires. Bell Média est la première entreprise canadienne de services multimédias. Elle possède des actifs dans les secteurs de la télévision, de la radio, de la publicité extérieure et des médias numériques. Bell est la propriété exclusive de BCE Inc. de Montréal (TSX, NYSE : BCE). Pour en savoir plus, visitez Bell.ca.

Ce que disent des personnalités canadiennes de premier plan sur Bell Cause pour la cause

« Ensemble, nous devons lutter contre les préjugés et réduire la stigmatisation associée à la santé mentale. Le travail accompli par les partenaires sur le terrain, notamment par l'initiative Bell Cause pour la cause, contribue à réduire les barrières et permet de sensibiliser les employeurs et la population. »
Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« La sensibilisation, les services et le soutien en matière de santé mentale font partie intégrante du programme social de mon gouvernement. Pour réussir à éliminer la stigmatisation associée à la maladie mentale, nous avons vraiment besoin d'une collaboration entre les gouvernements, les entreprises et la société en général. Des initiatives comme celle que nous avons entreprise à l'échelle provinciale avec notre campagne "Understanding Changes Everything" dans les médias sociaux, combinées à l'excellent travail d'entreprises comme Bell avec sa campagne "Bell Cause pour la cause" en font beaucoup pour favoriser une sensibilisation positive. »
Paul Davis, premier ministre de Terre-Neuve-et-Labrador

« Il est formidable de voir tant de citoyens du Nouveau-Brunswick prendre part à la conversation par l'entremise de l'initiative Bell Cause pour la cause. Ainsi, nous contribuons à changer la vie des personnes aux prises avec la maladie mentale et leurs familles. »
Brian Gallant, premier ministre, Nouveau-Brunswick

« La santé mentale est un élément essentiel du bien-être global et, de même que la santé physique, c'est la pierre angulaire de la stratégie de l'Île-du-Prince-Édouard en matière de bien-être. C'est pourquoi le soutien de partenaires comme Bell et les initiatives comme Bell Cause pour la cause sont si importants, ils contribuent à transformer le rôle que la santé mentale joue dans notre santé individuelle et collective. »
Wade MacLauchlan, premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard

« La Nouvelle-Écosse salue Bell Cause pour la cause pour son leadership à rassembler les gens et à travailler à améliorer l'avenir de toutes les personnes touchées par la maladie mentale. Nous croyons à cet avenir meilleur et nous avons récemment fourni un financement pour des cliniciens en santé mentale qui travaillent avec les jeunes dans nos écoles. Nous avons hâte de poursuivre sur la lancée de Bell Cause pour la cause et nous croyons qu'il y a d'autres grandes choses à venir. »
Stephen McNeil, premier ministre de la Nouvelle-Écosse

« Grâce aux nombreuses personnes dévouées à l'échelle du pays responsables d'initiatives comme Bell Cause pour la cause, les conversations des Canadiens au sujet de la santé mentale sont devenues plus franches, plus réfléchies et moins craintives. La réduction de la stigmatisation liée à la maladie mentale est essentielle à l'épanouissement de nos collectivités et de nos familles. En fait, de nombreuses vies en dépendent. Je suis convaincue que ces conversations continueront de favoriser la compréhension et de procurer du soulagement. »
Rachel Notley, première ministre de l'Alberta

« Merci à Bell Canada pour ses efforts extraordinaires visant à accroître la sensibilisation sur l'importance de la santé mentale, ainsi qu'aux milliers de soignants de partout au pays qui soutiennent les gens qui recherchent de l'aide ou qui luttent par eux-mêmes. Tous les Canadiens doivent aborder ce problème avec bienveillance et compassion. Nous devons imaginer ce que l'on ressent lorsqu'on est paralysé par la peur, la tristesse ou l'anxiété ou, pire encore, lorsque l'on se sent coupable, faible ou honteux. C'est la réalité que vivent des millions de Canadiens, et nous devons changer la donne. C'est pourquoi cet investissement par Bell Canada est si important. »
Brad Wall, premier ministre de la Saskatchewan

« Discuter des problèmes liés à la santé mentale est un élément clé d'une sensibilisation accrue, d'une plus grande acceptation et de la prise d'actions. Grâce à des campagnes comme Bell Cause pour la cause, nous avons fait des progrès à cet égard, mais le périple n'est pas terminé. Nous devons continuer de travailler tous ensemble pour mettre fin à la stigmatisation entourant la maladie mentale et encourager les gens à obtenir du soutien. »
Kathleen Wynne, première ministre de l'Ontario

« Nous connaissons tous une personne qui a été aux prises avec des problèmes de santé mentale ou qui le sera. Grâce à Bell Canada et à sa campagne avant-gardiste Bell Cause pour la cause, nous sommes en voie de ne plus jamais traiter avec ces problèmes par nous-mêmes ou en silence. »
Jim Watson, maire d'Ottawa

« Nous serons tous touchés par des problèmes de santé mentale au cours de notre vie. L'initiative Bell Cause pour la cause nous a motivés à en faire davantage pour poursuivre la conversation sur la santé mentale et ainsi éliminer la stigmatisation qui l'entoure. En mai, nous avons lancé la vidéo "You're Not Alone" pour exhorter les gens à discuter de ce problème. Cette vidéo mettait en vedette des personnalités du Nord, qui ont transmis un message d'espoir afin d'encourager les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale de s'adresser à une personne de confiance. Nous espérons que tous partageront cette vidéo dans le but de poursuivre la conversation. »
Glen Abernethy, ministre de la Santé et des Services sociaux, Territoires du Nord-Ouest

« En tant que coprésident de l'Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale, ainsi que membre d'une famille et que bénéficiaire de services en santé mentale, je peux affirmer que le pays tout entier est redevable à Bell pour son initiative "Bell Cause pour la cause" en matière de santé mentale et de maladie mentale. De fait, cette initiative a dynamisé la conversation sur la réduction de la stigmatisation et le genre de services en santé mentale que nous souhaitons voir au Canada. Félicitations à "l'équipe Bell" et à notre championne, Clara Hughes, pour avoir parlé franchement et avec sagesse de réalités de notre époque! »
Chris Summerville, coprésident, Alliance canadienne pour la maladie mentale et la santé mentale

« Bell Cause pour la cause a contribué à réduire la stigmatisation et à changer la nature de la conversation sur la santé mentale, aidant les gens à comprendre qu'il est approprié de chercher de l'aide lorsque c'est nécessaire. Il reste encore beaucoup de travail à faire, alors poursuivons la conversation. »
Brigadier général H.C. MacKay, médecin général, Groupe des Services de santé des Forces canadiennes

« Grâce à l'aide financière de Bell Canada, nos chercheurs ont pu concevoir trois applications mobiles afin d'assister les patients dans leur traitement et leur rétablissement. Ces innovations représentent une première au Québec dans le monde des technologies mobiles en santé mentale et nous en sommes très fiers. »
Carole Morin, directrice générale, Fondation de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal

« L'engagement de Bell à l'égard de la santé mentale est remarquable. Les Canadiens, les gouvernements et les entreprises sont de plus en plus conscients de la nécessité de soutenir ces 20 % de personnes qui souffrent très souvent en silence, d'investir dans cette cause et de développer des outils pour les soigner. Vous êtes un chef de file dans ce domaine et nous vous en remercions. La Fondation les petits trésors est très reconnaissante de l'appui offert par Bell Cause pour la cause afin de nous aider à continuer de croître. »
Sylvie Lauzon, directrice générale, Fondation les petits trésors, Hôpital Rivière-des-Prairies

« L'Hôpital général juif est reconnaissant du soutien offert par Bell à son équipe des soins de transition. Le solide engagement de Bell à l'égard de la santé mentale est inspirant et ce financement nous permet d'aider tellement d'enfants et de familles. »
Phyllis Zelkowitz, directrice de la recherche, département de psychiatrie, Hôpital général juif

« À titre d'animateur, je rencontre des milliers d'élèves du secondaire pour les sensibiliser aux signes et aux symptômes de la dépression. Grâce à l'appui de Bell cause pour la cause, je vois une différence chez les jeunes, ils ont moins peur de parler de maladies mentales et ils comprennent mieux leurs amis qui en souffrent. Bell cause pour la cause contribue à briser les tabous et à éliminer la stigmatisation qui entoure la maladie mentale. »
Hugo Vermette, animateur pour le programme Solidaires pour la vie, Fondation des maladies mentales

« Depuis cinq ans, Bell Cause pour la cause a eu des répercussions à l'échelle nationale, réduisant la stigmatisation, améliorant l'accès aux soins et la santé en milieu de travail, et accroissant les investissements dans la recherche et l'innovation pour relever le défi de la santé mentale. Le leadership de Bell en matière de santé mentale a été extraordinaire. »
Dre Catherine Zahn, présidente et directrice générale, Centre de toxicomanie et de santé mentale

« Les personnes âgées forment souvent le groupe le plus isolé de la population et pourtant, il n'y a que très peu de programmes axés sur leur bien-être mental. Nous changeons cette réalité grâce à un partenariat entre le Fonds communautaire Bell Cause pour la cause et le Centre de ressources et de crises familiales Beauséjour. Les travailleurs de première ligne qui effectuent des visites à domicile pourront non seulement déceler la dépression chez les personnes âgées de notre collectivité, mais aussi aiguiller celles qui ont besoin de services vers notre Centre. Le taux de suicide parmi les personnes âgées est en hausse et, grâce au Fonds communautaire Bell Cause pour la cause, nous avons la possibilité de sauver des vies. »
Kristal LeBlanc, directrice générale, Centre de ressources et de crises familiales Beauséjour, Nouveau-Brunswick

« En 2014, avec l'appui du Fonds communautaire Bell Cause pour la cause, une unité spécialisée de six lits en santé mentale pour enfants et adolescents a ouvert ses portes au Centre régional de santé de North Bay afin de desservir les districts de Nipissing et de Temiskaming. Les jeunes peuvent maintenant recevoir des soins et des traitements pour les maladies mentales dans un environnement approprié, près de leur famille. Bell continue d'inspirer et d'avoir un impact sur nos collectivités en nous aidant à poursuivre l'importante conversation sur la maladie mentale. »
Tammy Morison, présidente et directrice générale, Fondation du Centre régional de santé de North Bay

« Le don de la fondation La patrie gravée sur le cœur de Bell nous a aidés à sauver sept anciens combattants, à les jumeler à un chien d'assistance et à renouer avec leur famille et leurs amis. L'appui de la fondation La patrie gravée sur le cœur de Bell change vraiment la donne et il aide à sauver des vies. »
Cous Cousineau, Paws Fur Thought

« Grâce au nouveau Centre intégré en troubles de la conduite alimentaire mère-enfant, nous pourrons concentrer notre expertise en un seul et même lieu et réunir toutes les ressources nécessaires pour relever ces défis. Merci à Bell Cause pour la cause de nous permettre de favoriser une continuité optimale dans le parcours de soins et la transition vers les soins de santé pour adultes. »
Dre Danielle Taddeo et Dr Pierre-Olivier Nadeau, coresponsables du Centre intégré en troubles de la conduite alimentaire mère-enfant du CHU Sainte-Justine

« De savoir que Bell cause pour la cause s'implique pour améliorer la santé mentale des adolescents, ça me donne beaucoup d'espoir. En posant ce geste, ils rappellent aux jeunes que malgré leur détresse, ils ne sont pas seuls. »
André Bertrand, spécialiste en adopsychiatrie, Fondation Hôpital Charles-LeMoyne

Questions des médias :

Marie-Eve Francoeur
Bell, Relations avec les médias
514 391-5263
marie-eve.francoeur@bell.ca
@Bell_Nouvelles

 

SOURCE Bell Canada

Bas de vignette : "Le président et chef de la direction de BCE et Bell Canada, George Cope annonce la prolongation de l’'initiative Bell Cause pour la cause pour 5 ans et une hausse de son engagement financier à au moins 100 millions $. (Groupe CNW/Bell Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150922_C6390_PHOTO_FR_503485.jpg

Bas de vignette : "Le président et chef de la direction de BCE et Bell Canada, George Cope, la présidente de Bell Cause pour la cause, Mary Deacon et les porte-parole et ambassadeurs de Bell Cause pour la cause. (Groupe CNW/Bell Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150922_C6390_PHOTO_FR_503487.jpg

Bas de vignette : "De gauche à droite, le président et chef de la direction de BCE et Bell Canada, George Cope, la porte-parole nationale Bell Cause pour la cause et championne olympique Clara Hughes, la présidente de Bell Cause pour la cause, Mary Deacon et le président du conseil de la Commission de la santé mentale du Canada, l’'honorable Michael Wilson. (Groupe CNW/Bell Canada)". Lien URL de l'image : http://photos.newswire.ca/images/download/20150922_C6390_PHOTO_FR_503491.jpg



LIENS CONNEXES
www.bell.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.