L'industrie minière salue le gouvernement canadien pour la signature de nouveaux accords commerciaux en Afrique

Les APIE contribueront à la protection et à la promotion des investissements miniers canadiens en Tanzanie et en Guinée

OTTAWA, le 9 déc. 2013 /CNW/ - L'Association minière du Canada (AMC) félicite le gouvernement fédéral pour la signature de deux nouveaux Accords sur la promotion et la protection des investissements étrangers (APIE) avec la Tanzanie et la Guinée. L'APIE avec la Tanzanie est entrée en vigueur plus tôt aujourd'hui, tandis que les négociations avec la Guinée se sont conclues le 5 décembre 2013.

« Compte tenu de la portée mondiale de notre secteur d'activité, l'industrie minière canadienne est très favorable à l'établissement de nouvelles ententes en matière d'investissements », a déclaré Pierre Gratton, président et chef de la direction de l'AMC. « Les APIE annoncés récemment avec la Tanzanie et la Guinée sont d'une importance stratégique et contribuent à assurer le soutien et la protection des investissements miniers canadiens dans ces marchés émergents porteurs, où il existe de formidables possibilités en matière de croissance minière responsable. »

L'Afrique est une destination minière importante, qui a attiré 16 % des investissements mondiaux dans des projets d'exploration en 2012, selon SNL Metals Economics Group. Au cours de la même année, la Bourse de Toronto et la Bourse de croissance TSX ont représenté 1,7 milliard de dollars en capitaux amassés pour des projets miniers dans 28 pays du continent africain.

« Les APIE entre le gouvernement canadien et les pays hôtes jouent un rôle important dans la gestion des risques politiques et donnent aux investisseurs l'assurance que des mécanismes de résolution de conflits sont disponibles en cas de besoin », a souligné Kelvin Dushnisky, membre du conseil d'administration de l'AMC et président du conseil d'African Barrick Gold plc. « Les efforts déployés par le gouvernement afin de donner la priorité aux APIE dans le cadre de la stratégie du Canada en matière de promotion du commerce encourageront les investissements et favoriseront l'établissement de relations commerciales plus solides. »

Selon Ressources naturelles Canada, seize sociétés minières canadiennes exerçaient leurs activités en Tanzanie en 2011, ce qui représente des actifs miniers d'une valeur cumulative de 2,3 milliards de dollars. En 2012, selon le ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement, la valeur des actifs miniers canadiens en Guinée s'élevait à plus de 83,9 millions de dollars.

M. Gratton a fait remarquer que l'industrie minière canadienne contribue pour 9 % de l'investissement direct canadien à l'étranger (IDCE). L'IDCE minier contribue directement à la création d'emplois, au secteur de services miniers du Canada - l'un des plus importants au monde - et au leadership mondial que le Canada exerce dans le secteur minier. Les investissements miniers sont également avantageux pour les pays hôtes. Selon un rapport publié par le World Gold Council en 2013, une part élevée des investissements réalisés par les sociétés à l'échelle internationale demeure dans les pays qui en sont les destinataires. Près de 100 sociétés aurifères du monde entier ont été sondées dans le cadre de ce rapport, qui révèle que sur des dépenses totales de 55,6 milliards de dollars, au moins 44,7 milliards de dollars (ou 80 %) ont été engagés dans le pays où l'exploitation était située.

Les mécanismes de protection des investissements étrangers dans le cadre d'APIE, y compris l'accès à un arbitrage international, sont pertinents en cas de différends en matière d'investissement. Ils procurent également un surcroît de confiance aux entreprises qui investissent à long terme. En raison de ces avantages et d'autres accompagnant un assouplissement des échanges commerciaux, l'AMC encourage le gouvernement fédéral à continuer de mettre en œuvre son programme commercial en vigueur, en négociant et, dans la mesure du possible, en concluant d'autres APIE, accords de libre-échange et conventions fiscales.

L'Association minière du Canada
L'Association minière du Canada est l'organisme national qui représente l'industrie minière canadienne. Ses membres, qui sont responsables de la majeure partie de la production canadienne de métaux de base et précieux, d'uranium, de diamants, de charbon métallurgique, de pétrole extrait des sables bitumineux et de minéraux industriels, sont très actifs dans les secteurs de l'exploration minérale, de l'exploitation minière, de la fonte, de l'affinage et de la fabrication de produits semi-finis. Veuillez consulter le site www.mining.ca.

SOURCE : Association minière du Canada (AMC)

Renseignements :

Jessica Draker
613-233-9392, poste 225, ou jdraker@mining.ca

Johanne Senécal
613-233-9392, poste 325, ou jsenecal@mining.ca


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.