L'industrie ferroviaire met l'accent sur l'amélioration de la sécurité et demeure avantageuse pour les économies nord-américaine et mondiale, déclare Michael Bourque, président-directeur général de l'ACFC

OTTAWA, le 7 nov. 2013 /CNW/ - Le secteur ferroviaire est déterminé à améliorer son bilan de sécurité, déjà solide, tout en demeurant le pilier des chaînes d'approvisionnement nord-américaine et internationale du Canada, a déclaré aujourd'hui Michael Bourque, président-directeur général de l'Association des chemins de fer du Canada, lors de la Journée nationale du chemin de fer.

S'adressant à l'Economic Club of Canada au nom de l'industrie, M. Bourque a d'abord souligné que le déraillement tragique survenu en juillet dernier à Lac-Mégantic, au Québec, avait profondément touché tout le personnel de l'industrie et des chemins de fer membres de l'ACFC.

« Nous travaillons très fort pour éviter que cela se reproduise et nous tenons à rassurer les Canadiens en précisant que les chemins de fer ont tiré des leçons de cet accident et pris des mesures immédiates sur plusieurs fronts », a fait remarquer M. Bourque.

« Par exemple, au cours des trois derniers mois, notre industrie a redoublé d'efforts pour rencontrer les collectivités et les premiers intervenants afin de les renseigner sur les marchandises dangereuses qui traversent leurs territoires. Nous collaborons avec la Fédération canadienne des municipalités en ce qui a trait aux problèmes liés au développement urbain à proximité des chemins de fer. Et nous travaillons avec le gouvernement pour renforcer la réglementation qui régit la sécurité ferroviaire, de l'immobilisation des trains à la communication de l'information sur les marchandises dangereuses. »

M. Bourque a mentionné que le solide bilan de sécurité du rail au Canada et aux États-Unis permet à l'industrie d'être compétitive à l'échelle mondiale et profite aux économies nord-américaine et internationales.

« La sécurité est bonne pour les affaires et pour les gens d'affaires. »

De nos jours, les chemins de fer du Canada acheminent chaque année près de 70 % des marchandises expédiées par transport de surface, évaluées à 250 G$ au Canada seulement.

Depuis 2005, les compagnies de chemin de fer canadiennes ont investi plus de 16 G$ dans leur infrastructure afin d'exploiter leurs réseaux de façon sécuritaire et efficace.

Bien que le trafic ait augmenté, les taux d'accidents des chemins de fer canadiens de classe 1 ont diminué de façon constante de 1999 à 2012 (année de données les plus récentes), où l'on a enregistré moins de deux accidents par million de trains-milles parcourus.

L'allocution de M. Bourque coïncidait avec la quatrième Journée nationale du chemin de fer, événement visant à rappeler aux citoyens le rôle du transport ferroviaire dans l'histoire du Canada et la vision de Sir John A. Macdonald qui a donné lieu au premier réseau ferroviaire pancanadien et joué un rôle déterminant dans la création du pays.

Nous avons déjà dépassé les rêves les plus fous de Sir John A. Macdonald aussi bien pour le pays que pour l'industrie, a signalé M. Bourque, mais le succès actuel du rail est en grande partie attribuable à la culture de la sécurité qui existe dans le secteur et qui accorde une très grande importance à la sécurité : celle de son personnel et celle du public.

Au nom de l'industrie, M. Bourque a affirmé que le défi du rail consiste désormais à tirer parti de l'héritage de Sir John A. Macdonald afin d'obtenir des résultats en matière de sécurité qui dépassent tout ce que nous pouvons imaginer.

« Nous aussi avons des obstacles à surmonter, mais nous pouvons compter sur le soutien et l'engagement des cheminots, pour qui la sécurité est une priorité absolue. »

À propos de l'Association des chemins de fer du Canada

L'Association des chemins de fer du Canada représente une cinquantaine de chemins de fer marchandises, touristiques, de banlieue et interlignes au Canada, qui fournissent du travail à plus de 32 000 personnes et emploient plus de 50 fournisseurs et partenaires. L'ACFC a comme objectifs d'informer les autorités, d'élaborer des programmes et des politiques, de trouver des ressources et de communiquer respectueusement avec le public et les médias en vue de renforcer le rôle du secteur ferroviaire et sa capacité d'offrir des services de pointe, économiquement et écologiquement durables, socialement rassembleurs et axés sur l'avenir.

SOURCE : ASSOCIATION DES CHEMINS DE FER DU CANADA

Renseignements :

Contact média :

Paul Goyette
613-564-8097
paulg@railcan.ca

Alex Paterson
613-564-8111
alexp@railcan.ca

Profil de l'entreprise

ASSOCIATION DES CHEMINS DE FER DU CANADA

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.