L'industrie du taxi prête à relever le défi de la modernisation dans la légalité

MONTRÉAL, le 19 août 2015 /CNW Telbec/ - À la suite de la consultation tenue par le ministre des Transports, le 8 juillet dernier, sur l'état de l'industrie du taxi, le Comité provincial de concertation et de développement de l'industrie du taxi (CPCDIT - www.cpcdit.ca) a déposé un mémoire portant sur l'avenir même de cette industrie.

Intitulé L'industrie québécoise du taxi : propositions et recommandations pour sa relance et son développement, le document expose une série de mesures visant l'amélioration et la modernisation du service offert à la clientèle en plus de proposer des changements clairs pour lutter efficacement contre le transport illégal, le faux covoiturage, le faux bénévolat ou le transport clandestin.

« Le mémoire que nous avons déposé au ministre des Transports montre notre ouverture et marque notre volonté à provoquer d'importants changements dans notre industrie. Nous savons qu'ils sont nécessaires pour mieux desservir nos clientèles et s'adapter à la concurrence amenée par le développement constant de la panoplie des services de transport », de déclarer Dory Saliba, président du conseil d'administration du CPCDIT.

« Les hommes et les femmes qui travaillent au sein de l'industrie du taxi sont convaincus de l'importance d'apporter, à court terme, des changements dans leurs pratiques et dans leurs façons de faire. Ils ne veulent pas changer pour changer, comme dit le dicton populaire. Ils veulent changer pour relever les défis de la modernisation de leur industrie, et ce, au bénéfice de leurs clients, et gagner la lutte contre le transport illégal pour la sécurité des usagers », de mentionner Guy Chevrette, porte-parole et négociateur du CPCDIT.

Mesures d'amélioration et de modernisation

Les mesures d'amélioration et de modernisation présentées dans le mémoire du CPCDIT poursuivent trois principaux objectifs. Ils sont :

  1. Répondre pleinement aux besoins et aux attentes des usagers du taxi, quelle que soit leur condition;
  2. Relancer et développer l'industrie;
  3. Rétablir la fierté et l'image de l'industrie du taxi et de ceux qui en font profession, chauffeurs comme propriétaires.

Voici les différentes mesures suggérer dans le mémoire du CPCDIT :


Formation :

  • Développer un nouveau programme de base mieux adapté aux besoins et aux réalités actuelles - programme de connaissances générales du milieu et de la région desservie.

Éthique :

  • Bâtir un code d'éthique touchant, entre autres, la propreté des véhicules, la courtoisie et le comportement. Ce code serait présenté, entériné et signé par les intermédiaires, les propriétaires et par chacun des chauffeurs.
  • Tenir une consultation sur la question de la tenue vestimentaire des chauffeurs.

Modernisation :

  • Généraliser l'usage du GPS, des tablettes électroniques, et des moyens de paiement électroniques et de l'émission de reçus.
  • Identifier, avec le ministère des Transports, les moyens ou les programmes pour atténuer les coûts de ces acquisitions.

 

Virage écologique :

  • Maintenir les programmes d'aide financière en raison du coût élevé des véhicules entièrement électriques. Pour l'instant, les véhicules hybrides et au propane sont plus attrayants pour l'industrie.

 

Élargissement de l'offre de transport :

  • Permettre l'offre de services de transport dans certains secteurs qui sont actuellement fermés (même pas le droit de soumissionner) comme le transport médical.
  • Clarifier le mode de soutien de l'État dans ce secteur comme pour celui du transport des personnes à mobilité réduite.
  • Étudier, dans le cadre d'un projet pilote, le taxi partage.
  • Travailler à une meilleure intégration avec les sociétés de transports publics pour le transport collectif.

 

Élargissement de tarification :

  • Tenir une consultation sur la tarification modulée.

Intermédiaires :

  • Créer l'obligation pour chaque détenteur de permis de faire affaire avec un intermédiaire légalement reconnu.
  • Obliger les régions du Québec où plus de cinq voitures de taxi sont en activité d'avoir un intermédiaire, ce qui assurerait, entre autres, un contrôle disciplinaire des chauffeurs et l'application du code d'éthique.
  • Clarifier les immatriculations de tous nouveaux véhicules afin d'éviter la confusion et les conflits de juridictions.

Vérification des antécédents judiciaires :

  • Maintenir la mesure de vérification des antécédents judiciaires pour tout candidat aux métiers du taxi. Ces vérifications pourraient être confiées à un organisme privé. Une obligation lui serait cependant faite de confier toute demande de vérification présentant le moindre doute à un corps policier.

Concertation :

  • Mettre sur pied un forum permanent pour améliorer la concertation de l'ensemble des intervenants du secteur.
  • Doter le CPCDIT d'une assise légale.

Transport illégal :

  • Augmenter les montants des amendes aux chauffeurs contrevenants
  • Modifier la loi régissant la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ) afin de permettre la suspension du permis de conduire des chauffeurs contrevenants pour une durée de six mois et, en cas de récidive, pour une durée de deux ans.
  • Lutter contre le transport illégal par un système semblable à celui de SOS braconnage.

 

Le mémoire complet du CPCDIT est disponible en ligne au www.cpcdit.ca.

À propos du Comité provincial de concertation et de développement de l'industrie du taxi

Créé en novembre 1995 à la demande des compagnies et des coopératives de taxi, le Comité provincial de concertation et de développement de l'industrie du taxi (CPCDIT) est un acteur de premier plan de l'industrie du taxi qui est consulté par les autorités gouvernementales. La mission du CPCDIT est de représenter les intérêts des intermédiaires en service du Québec et de l'industrie du taxi en général, d'assurer la concertation et le développement avec tous les intervenants de l'industrie, et de valoriser l'image de l'industrie. Pour plus d'information, visitez le www.cpcdit.ca. Il est également possible de suivre le CPCDIT sur Facebook https://www.facebook.com/CPCDIT et Twitter https://twitter.com/cpcdit.

 

SOURCE Comité provincial de concertation et de développement de l'industrie du taxi (CPCDIT)

Renseignements : et demandes d'entrevue : Annick Bélanger, 514 755-2050

Profil de l'entreprise

Comité provincial de concertation et de développement de l'industrie du taxi (CPCDIT)

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.