L'industrie du ciment poursuit son virage vert

QUÉBEC, le 9 oct. 2013 /CNW/ - Valoriser l'utilisation des matières résiduelles comme combustibles alternatifs, voir à ce que les travaux routiers soient planifiés à long terme et favoriser l'approche du « bon matériau au bon endroit » sont trois approches que le gouvernement du Québec pourrait mettre de l'avant pour affronter les défis des changements climatiques. C'est le message lancé aujourd'hui par l'Association Canadienne du Ciment (ACC) dans le cadre d'une journée de sensibilisation sur la colline parlementaire.

Valoriser l'utilisation de matières résiduelles comme combustibles alternatifs

Réduire la dépendance aux énergies fossiles n'est pas chose facile, et les cimenteries québécoises font des d'efforts en ce sens, notamment en ayant recours à de grandes quantités de combustibles alternatifs. Des vieux matériaux de construction tels que le bardeau d'asphalte, le bois traité ou les pneus usés peuvent être réemployés comme combustible. « Nos cimenteries font des efforts pour atténuer leur impact environnemental. Le gouvernement du Québec doit continuer à nous appuyer dans cette démarche d'utilisation de combustibles alternatifs afin de diminuer notre dépendance aux énergies fossiles et d'assurer la compétitivité de nos membres fièrement établies au Québec depuis plusieurs décennies» indique Michel Binette, vice-président de l'ACC.

Des travaux routiers planifiés sur 5 ans

L'ACC souhaite par ailleurs que la planification des travaux effectués par le ministère des Transports du Québec se fasse sur une période de 5 ans. « Nous croyons qu'une planification à long terme, comme le fait le ministère des Transports de l'Ontario, permettrait aux Québécois d'en avoir plus pour leur argent. Sans compter que cela augmenterait la productivité et la compétitivité de nos entrepreneurs en leur permettant d'investir davantage dans la main d'œuvre et dans les équipements, » affirme M. Binette. À ces avantages s'ajoute celui des économies directes pour les automobilistes québécois. En effet, plus d'une dizaine d'études internationales démontrent que rouler sur des chaussées de béton réduit de 3 % la consommation d'essence des véhicules sur nos routes.

Le « bon matériau au bon endroit »

Le béton est un matériau durable. Il ne brûle pas, ne rouille pas et ne pourrit pas. Cet attribut devrait être au cœur des priorités lorsqu'un matériau est choisi pour la construction de nos infrastructures. Ce sont des infrastructures qui vont non seulement durer et avoir une empreinte environnementale réduite grâce à leurs longues durées de vie, mais qui vont également résister aux pires conditions climatiques.

Par ailleurs, l'ACC dénonce vivement l'adoption de la Charte du bois par le gouvernement actuel. La Charte du bois reflète le lobby intensif de l'industrie du bois, qui est largement financé par des fonds publics, pour convaincre les politiciens de contourner le processus du Code de construction du Québec. Ces pressions menées ne tiennent pas compte de l'expérience et du jugement professionnels de bien des architectes et ingénieurs. De plus, les sérieuses réserves au sujet de la sécurité face aux incendies semblent être ignorées.

À propos de l'Association Canadienne du Ciment

L'Association Canadienne du Ciment est la voix de l'industrie canadienne du ciment, un contributeur significatif à l'économie et aux infrastructures du pays. L'industrie fournit un approvisionnement domestique fiable en ciment, qui est requis pour construire les infrastructures du Canada. Les membres de l'ACC fabriquent du ciment et des produits de béton dans le respect de l'environnement. Les membres de l'ACC sont: Ciment Québec, Colacem Canada, ESSROC Italcementi Group, Federal White Cement Ltd., Holcim Canada, Lafarge Canada, Lehigh Hanson Canada et St Marys Cement Group — qui sont des entreprises dont les corporations respectives adhèrent au World Business Council for Sustainable Development - Cement Sustainability Initiative. L'industrie du ciment et du béton contribue à l'économie canadienne à la hauteur de 8 milliards de dollars de ventes annuelles et génère plus de 27 000 emplois directs et indirects.

SOURCE : Association Canadienne du Ciment

Renseignements :

Sylvie Patry
1-418-454-1088
spatry@national.ca

Profil de l'entreprise

Association Canadienne du Ciment

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.