L'industrie de l'exploration et de l'extraction minières sollicite la collaboration du gouvernement pour relever des défis majeurs

L'industrie fait connaître ses grandes priorités à l'occasion de la Conférence des ministres de l'Énergie et des Mines du Canada

HALIFAX, le 20 juill. 2015 /CNW/ - Alors que les ministres de l'Énergie et des Mines du Canada se réunissent pour leur 72e conférence annuelle, l'industrie de l'exploration minérale et de l'extraction minière demande aux gouvernements de s'intéresser aux dossiers qui la préoccupent pendant cette période de ralentissement économique et d'incertitude.

L'Association minière du Canada (AMC) et l'Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (ACPE) ont préparé un mémoire soumis par la Fédération de l'industrie minérale canadienne (FIMC), dans lequel on détaillait trois priorités en matière de politique qui aideront l'industrie à surmonter les obstacles et à tirer son épingle du jeu :

1)  Aborder les enjeux concernant la transition vers le nouveau cadre réglementaire canadien et clarifier l'obligation de consultation

  • S'assurer que les ministères fédéraux aient les capacités nécessaires pour effectuer rapidement les évaluations environnementales et améliorer la coordination des activités fédérales et provinciales.
  • Préciser l'obligation de la Couronne de consulter et d'accommoder les peuples autochtones et améliorer le processus; plus précisément, résoudre les problèmes d'ambiguïté, d'imprévisibilité et d'incohérence entre les politiques et les lignes directrices sur l'obligation de la Couronne de consulter et la consultation en pratique, et améliorer la coordination entre les activités provinciales-territoriales et fédérales.

2)  S'attaquer à la question des coûts d'exploitation plus élevés dans les régions éloignées et nordiques du Canada

  • Une récente étude sur l'industrie révèle que les coûts de construction d'une nouvelle mine peuvent être jusqu'à deux fois et demie plus élevés dans le nord du Canada que dans une région centrale, et que les coûts d'exploration minérale en région éloignée peuvent être jusqu'à six fois plus grands que ceux d'un projet en région centrale. Ce surcoût est largement attribuable à l'absence d'infrastructures essentielles comme les ports, les centrales électriques et les routes.
  • Les gouvernements devraient collaborer pour investir dans le développement d'infrastructures nordiques qui renforceront la nation et mettre en place des mécanismes fiscaux pour inciter le privé à financer des infrastructures afin de stimuler l'exploration en région éloignée et les nouveaux investissements miniers.

3)  Aider les petites sociétés minières à obtenir des capitaux

  • Mettre en place des incitatifs fiscaux et améliorer les incitatifs existants pour soutenir l'exploration primaire afin d'alimenter la filière de projets qui pourraient se transformer en mines.
  • Réformer le système canadien de réglementation des valeurs mobilières, actuellement fragmenté et complexe, pour permettre aux sociétés de réunir des capitaux de façon rentable et aider le Canada à demeurer une plaque tournante mondiale du financement minier.

CITATIONS :

« Malgré les problèmes engendrés par le ralentissement, l'industrie continue de contribuer largement au bien-être économique et social des Canadiens. Cependant, ces contributions ne peuvent pas être tenues pour acquises. En partenariat avec l'industrie, les gouvernements peuvent prendre des mesures concrètes pour assurer le succès futur du secteur afin que nous puissions tous ensemble saisir les occasions de croissance dès les premiers signes de reprise économique », a affirmé Pierre Gratton, président et chef de la direction de l'AMC.

« Pour faire face à la concurrence mondiale, le Canada doit rester une destination intéressante pour l'investissement dans l'exploration et le développement miniers. Il doit également protéger les composantes de l'écosystème qui rendent l'industrie canadienne des minéraux unique, c'est-à-dire ses secteurs de l'approvisionnement et de l'exploration de classe mondiale, son expertise en financement et sa réputation de territoire stable où la législation est cohérente et favorable aux projets miniers », a souligné Rod Thomas, président de l'ACPE.

Pour lire le mémoire complet de la FIMC, veuillez cliquer ici.

À propos de l'Association minière du Canada (AMC)
L'Association minière du Canada (AMC) est l'organisme national représentant l'industrie minière du Canada.  Ses membres, qui sont responsables de la majeure partie de la production canadienne de métaux de base et précieux, d'uranium, de diamants, de charbon métallurgique, de pétrole extrait des sables bitumineux et de minéraux industriels, sont présents dans les secteurs de l'exploration minérale, de l'exploitation minière, de la fonte, de l'affinage et de la fabrication de produits semi-finis. Visitez le site www.mining.ca/fr pour obtenir plus de détails.

À propos de l'Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (ACPE)
L'Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs (ACPE) est la porte-parole de l'industrie de l'exploration minérale et du développement minier. Elle compte plus de 8 000 membres, et sa mission consiste à promouvoir une industrie responsable, durable et solide au Canada. L'ACPE encourage l'adoption de pratiques exemplaires sur le plan de la responsabilité sociale et des domaines techniques, environnementaux et sociaux au Canada et à l'échelle internationale. L'ACPE est connue mondialement pour son congrès annuel, qui est considéré comme l'événement par excellence pour les professionnels de l'industrie minière. Au fil des ans, le congrès a attiré plus de 25 000 participants provenant de 125 pays. La prochaine édition aura lieu du 6 au 9 mars 2016 à Toronto. Visitez le www.pdac.ca pour obtenir plus de détails.

À propos de la Fédération de l'industrie minérale canadienne (FIMC)
La Fédération de l'industrie minérale canadienne (FIMC) regroupe plus de 20 associations nationales, provinciales et territoriales qui représentent divers volets de l'industrie minérale et minière du Canada. 

 

SOURCE Association minière du Canada (AMC)

Renseignements : Jessica Draker, Association minière du Canada, 613 233-9392, poste 225 ou jdraker@mining.ca; Cameron Ainsworth-Vincze, Association canadienne des prospecteurs et entrepreneurs, 416 362-1969, poste 234 ou cainsworthvincze@pdac.ca

RELATED LINKS
http://www.mining.ca

FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.