L'indice des régimes de retraite PD de Towers Watson rend compte des difficultés financières que continuent d'éprouver les régimes à prestations déterminées : Les répondants de régimes cherchent à améliorer les rendements tout en atténuant les risques

L'indice des régimes de retraite suit les répercussions des marchés boursiers et des taux d'intérêt sur la santé financière des régimes de retraite à prestations déterminées

MONTRÉAL, le 4 juill. 2012 /CNW/ - Après une année 2011 éprouvante, les régimes de retraite à prestations déterminées (PD) - ceux qui garantissent une certaine rente aux retraités leur vie durant - ont continué de faire face au double défi que représentaient la faiblesse des taux d'intérêt à long terme et la volatilité des marchés boursiers au cours de la première moitié de 2012. Alors que les coûts de la promesse de prestations déterminées continuent de peser lourdement sur les résultats des entreprises qui offrent des régimes PD, il n'est pas surprenant que nombre d'entre elles, particulièrement dans le secteur privé, soient toujours à la recherche de moyens pour atténuer les risques liés à ces engagements.

« Les solutions actuellement envisagées et mises en œuvre sont assez variées; elles vont du changement de stratégie de placement à la modification de la conception du régime, en passant par l'élimination complète du risque. Cependant, le catalyseur du changement demeure le même : la volonté de réduire le risque financier » indique David Burke, chef du secteur Retraite pour le Canada à Towers Watson.

L'indice des régimes de retraite PD de Towers Watson suit le rendement d'un régime de retraite PD fictif entièrement provisionné qui aurait été mis sur pied en 2001. La santé financière du régime est liée à deux mesures importantes : le rendement des placements, qui accroît le montant de l'actif de la caisse de retraite, et les taux d'intérêt à long terme, qui déterminent la valeur de l'actif théoriquement nécessaire aujourd'hui pour s'acquitter des promesses de prestations futures faites aux participants actuels au régime et aux retraités.

Alors que les marchés boursiers ont amorcé l'année 2012 en territoire positif, le rendement des placements au deuxième trimestre a été négatif. Par conséquent, le régime de retraite PD canadien type, dont le portefeuille est composé à 60 % d'actions et à 40 % d'obligations, aurait engendré un rendement de 2,3 %, seulement pour la période de six mois s'étant terminée le 30 juin 2012. Les effets combinés du faible rendement des placements et de la baisse des taux d'intérêt ont fait reculer l'indice des régimes de retraite PD de 1,4 % (voir le graphique ici). Selon d'autres données recueillies par Towers Watson sur le provisionnement des régimes PD au Canada, cela signifierait que la santé financière du régime type, qui était provisionné à environ 85 % au début de 2012, ne s'est pas améliorée à la fin du premier semestre.

L'aspect particulièrement difficile pour les répondants de régimes de retraite est l'effet combiné de la peur et de l'incertitude qui planent actuellement sur les marchés des capitaux. Non seulement l'aversion pour le risque est-elle à l'origine de la volatilité du cours des actions, mais dans la plupart des cas, les obligations deviennent les placements « sûrs », maintenant les taux d'intérêt à des niveaux bas et faisant grimper les engagements et les coûts des régimes de retraite.

« Comme l'anémie des taux d'intérêt semble chronique, explique Jean-Jacques Chouinard, directeur, Répartition de l'actif chez Towers Watson au Canada, les répondants de régimes PD sont forcés de revoir plus rigoureusement les outils de placement qu'ils ont utilisés dans le passé pour maximiser les rendements et réduire les risques. Suivant l'exemple des régimes plus complexes et disposant d'un actif plus important, les caisses de retraite canadiennes ont de plus en plus tendance à se tourner vers les catégories d'actif non traditionnelles comme l'immobilier, les placements privés et les infrastructures. »

Au fur et à mesure que les marchés évoluent, certains répondants de régimes commencent à examiner les façons d'utiliser les outils traditionnels de façon non traditionnelle. Par exemple, d'autres façons d'investir dans le marché des actions peuvent aider les répondants à maximiser leurs rendements tout en réduisant la volatilité. Comme le fait remarquer Jean-Jacques Chouinard, « Certains répondants de régimes ajoutent de tout nouveaux outils à leur boîte à outils. D'autres ne font qu'aiguiser les outils qu'ils possèdent déjà. Il existe de nombreuses façons de gérer les risques, et les répondants de régimes auraient tout intérêt à les étudier attentivement. »

À propos de l'indice des régimes de retraite PD de Towers Watson
L'indice des régimes de retraite PD de Towers Watson suit le rendement d'un régime de retraite PD fictif mis sur pied en 2001. La santé financière du régime est liée à deux mesures importantes : le rendement des placements, qui suppose un portefeuille de placements équilibré composé à 60 % d'actions canadiennes et étrangères et à 40 % d'obligations, et les taux d'intérêt à long terme, qui déterminent la valeur de l'actif nécessaire aujourd'hui pour s'acquitter des promesses de prestations futures faites aux participants actuels au régime. L'engagement est mesuré en fonction des taux des obligations de sociétés à long terme, ce qui est conforme à la manière dont les sociétés doivent mesurer leur passif dans leurs états financiers à la fin de l'exercice. Pour isoler l'incidence des forces du marché, l'indice suppose qu'il n'y a pas d'entrée ni de sortie de fonds. En d'autres termes, on pose l'hypothèse selon laquelle les cotisations versées à la caisse sont toujours égales aux prestations versées de la caisse.

À propos de Towers Watson
Towers Watson (NYSE, NASDAQ : TW) est une société mondiale de services professionnels de tout premier plan qui aide les organisations à améliorer leurs résultats grâce à une gestion efficace des ressources humaines, des risques et des finances. La société offre des solutions en matière d'avantages sociaux, de gestion des talents, de rémunération globale et de gestion des risques et des capitaux. Towers Watson compte 14 000 associés partout dans le monde et on la trouve sur le Web à l'adresse towerswatson.com.

Lien URL du PDF : http://stream1.newswire.ca/media/2012/07/04/20120704_C6058_DOC_FR_15921.pdf

SOURCE Towers Watson

Renseignements :

Relations avec les médias :

Daniel Despins
514-766-9730
ddespins@plancom.ca

Profil de l'entreprise

Towers Watson

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.