L'Impériale déclare ses résultats estimatifs financiers et d'exploitation du
deuxième trimestre

CALGARY, le 29 juill. /CNW/ -

    

                                    -------------------- --------------------
                                     Deuxième trimestre        Six mois
    (En millions de dollars,        -------------------- --------------------
     sauf indication contraire)      2010   2009      %   2010   2009      %
    -------------------------------------------------------------------------
    Bénéfice net
     (PCGR des États-Unis)            517    209    147    993    498     99
    Bénéfice net par action
     ordinaire
    - compte tenu d'une dilution
     (dollars)                       0,60   0,25    140   1,16   0,58    100

    Dépenses en immobilisations
     et frais d'exploration           881    535     65  1 781  1 029     73
    

Bruce March, président du conseil, président et chef de la direction de l'Impériale, a commenté comme suit:

La Compagnie Pétrolière Impériale Ltée a obtenu de solides résultats financiers en affichant un bénéfice de 517 M$ ou 0,60 $ l'action, en hausse de 209 M$ par rapport au deuxième trimestre de 2009, soit une augmentation de 147 pour cent. Le bénéfice a augmenté par suite de la hausse du prix de vente du pétrole brut, l'augmentation de la production, la baisse des frais d'exploitation et l'amélioration des marges dans le secteur aval. Ces facteurs ont été compensés en partie par l'effet de change défavorable d'une hausse du dollar canadien. Une solide performance opérationnelle dans tous les secteurs d'activité nous a permis de profiter de la hausse du prix de vente du pétrole brut dans le secteur amont et de l'élargissement des marges dans les marchés des produits pétroliers.

Les résultats pour les six premiers mois de 2010 étaient de 993 M$ ou 1,16 $ l'action, contre 498 M$ pour les six premiers mois de 2009, soit une augmentation de 99 pour cent.

Avec notre solide bilan, nos flux de trésorerie générés par les activités d'exploitation, nos dettes minimales et notre approche disciplinée à long terme, nous sommes bien placés pour contribuer à la croissance de nos actionnaires par l'entremise des projets de croissance de la compagnie. Les dépenses en immobilisations et frais d'exploration ont continué à un rythme record et s'élevaient à 881 M$ au cours du deuxième trimestre; elles ont surtout servi à faire avancer le projet d'exploitation des sables pétrolifères de Kearl et à la poursuite de l'exploration d'un gisement de gaz de schiste prometteur à Horn River.

Nous avons également annoncé une augmentation des dividendes trimestriels versés aux actionnaires, ce qui représente la quinzième augmentation consécutive des paiements annuels de dividendes effectués par l'Impériale .

    
    -------------------------------------------------------------------------
    L'Impériale est l'une des plus importantes entreprises du Canada et l'un
    des chefs de file de l'industrie pétrolière du pays. C'est l'un des
    principaux producteurs de pétrole brut et de gaz naturel. C'est aussi le
    principal raffineur de pétrole du pays et le détenteur d'une importante
    part du marché des produits pétroliers, vendus par un réseau
    d'approvisionnement pancanadien qui comprend près de 1 850 stations-
    service.


    Faits saillants du deuxième trimestre

    -   Le bénéfice net s'est établi à 517 M$ contre 209 M$ pour le deuxième
        trimestre de 2009, soit une augmentation de 147 % ou 308 M$.

    -   Le bénéfice net par action ordinaire était de 0,60 $, soit une
        augmentation de 140 % par rapport au deuxième trimestre de 2009.

    -   Le flux de trésorerie généré par les activités d'exploitation était
        de 324 M$ comparativement à 262 M$ pour la période correspondante de
        l'exercice précédent.

    -   Des contributions financières de 295 M$ ont été versées au régime
        enregistré de retraite de la compagnie par rapport à 6 M$ versés au
        cours du deuxième trimestre de 2009.

    -   Les dépenses en immobilisations et frais d'exploration se sont
        élevées à 881 M$, en hausse de 65 % par rapport au deuxième trimestre
        de 2009, à l'appui du projet d'exploitation des sables pétrolifères
        de Kearl et des autres projets de croissance.

    -   La moyenne de la production brute de barils d'équivalent pétrole
        était de 300 000 barils par jour comparativement à 271 000 barils par
        jour pour la période correspondante de l'exercice précédent.
        L'augmentation de la production au cours du deuxième trimestre est
        avant tout attribuable à l'augmentation de la production de Syncrude
        en raison de la baisse des activités d'entretien.

    -   Augmentation des dividendes - Le 28 avril 2010, la compagnie a
        déclaré un dividende trimestriel de 0,11 $ l'action, soit une
        augmentation de 0,01 $ l'action par rapport au trimestre précédent.
        La compagnie verse un dividende tous les ans depuis plus d'un siècle
        et elle a relevé son dividende chaque année au cours des quinze
        dernières années.

    -   La raffinerie de Strathcona reçoit des prix de sécurité - Au cours du
        deuxième trimestre, la raffinerie de Strathcona de l'Impériale a reçu
        deux prix. Le premier prix a été décerné par le ministère de l'Emploi
        et de l'Immigration de l'Alberta en santé et sécurité du travail pour
        un rendement de premier ordre dans cette catégorie et le deuxième a
        été décerné par le Conseil de la sécurité des produits pétroliers et
        chimiques de l'Alberta pour le meilleur rendement d'un entrepreneur
        en matière de sécurité pour cette catégorie.

    -   Le point sur le projet d'exploitation des sables pétrolifères de
        Kearl - Environ 2 500 employés et entrepreneurs travaillent
        actuellement sur le site de Kearl. Les activités de construction sur
        le site du projet Kearl au cours du deuxième trimestre comprennent
        les travaux de palification, d'excavation et de terrassement
        conjointement avec les travaux de construction des réservoirs et des
        conduites. La première phase du projet Kearl produira environ 110 000
        barils de bitume par jour. La production est prévue pour la fin 2012.

    -   Le point sur Horn River - L'Impériale a effectué 10 forages de puits
        d'exploration et a participé à des travaux d'acquisition de données
        sismiques en 3D au cours de la saison de forage hivernal 2009-2010.
        La compagnie prévoit entreprendre le projet pilote de forage d'une
        plate-forme multipuits horizontale à l'automne 2010 pour évaluer la
        productivité des puits à plus long terme.

    -   Bassin Orphan - L'Impériale est un participant au droit de propriété
        (15 %) dans un puits d'exploration exploité par Chevron et foré par
        battage en mai 2010 dans le bassin Orphan. La zone se trouve au large
        de Terre-Neuve-et-Labrador.

    -   Lancement du programme de leadership pour les femmes autochtones - Au
        cours d'un événement auquel a participé son Excellence la très
        honorable Michaëlle Jean, gouverneure générale du Canada, les
        Fondations Pétrolière Impériale et ExxonMobil ont annoncé un
        partenariat de 4 M$ avec le Coady International Institute pour
        promouvoir et soutenir le potentiel de leadership des femmes
        autochtones canadiennes.

    -   Nominations à la haute direction - En vigueur le ler mai 2010, le
        Conseil de l'Impériale a nommé Paul Masschelin au poste de vice-
        président principal - Finances et administration, et trésorier.
        Auparavant, M. Masschelin a occupé le poste de contrôleur, Raffinage
        et approvisionnement, ExxonMobil, et Recherche et ingénierie,
        ExxonMobil.

        De plus, en vigueur le 1er juillet 2010, le Conseil de l'Impériale a
        également nommé Glenn Scott au poste de vice-président principal -
        Ressources. Auparavant, M. Scott a occupé le poste de président
        d'ExxonMobil Canada Ltée et directeur de la production pour
        ExxonMobil Canada Est.

    -------------------------------------------------------------------------
    

Deuxième trimestre de 2010 c. deuxième trimestre de 2009

Le bénéfice net de la compagnie pour le deuxième trimestre de 2010 s'est élevé à 517 M$, soit 0,60 $ par action sur une base diluée, contre 209 M$, soit 0,25 $ par action, pour la période correspondante de l'exercice précédent. Le bénéfice net pour les six premiers mois de 2010 était de 993 M$, soit 1,16 $ par action sur une base diluée, contre 498 M$, soit 0,58 $ par action, pour la première moitié de 2009.

Les résultats du deuxième trimestre ont été supérieurs à ceux du trimestre correspondant de 2009 avec des améliorations dans tous les secteurs d'exploitation. L'augmentation des résultats est principalement attribuable à la hausse des prix du pétrole brut d'environ 150 M$, à l'augmentation de la production de Syncrude qui a rapporté environ 150 M$, à la baisse des frais d'entretien des raffineries et de Syncrude d'environ 85 M$ et à l'amélioration des marges dans le secteur aval d'environ 40 M$. Ces facteurs ont été compensés en partie par l'effet de change défavorable d'une hausse du dollar canadien d'environ 115 M$ et par la hausse du coût des redevances découlant d'une hausse du prix des marchandises d'environ 70 M$. Les résultats du deuxième trimestre de 2010 ont également donné lieu à un gain de 30 M$ à la vente de biens immobiliers non exploités.

Le bénéfice net du secteur amont au cours du deuxième trimestre a atteint 446 M$, soit 194 M$ de plus que la même période en 2009. La montée du prix du pétrole brut au cours du deuxième trimestre de 2010 a fait accroître les revenus, ce qui a fait hausser le bénéfice d'environ 150 M$. Les résultats ont aussi profité d'une augmentation de la production de Syncrude qui a rapporté environ 150 M$ et d'une baisse des frais d'entretien de Syncrude d'environ 30 M$. Ces facteurs ont été compensés en partie par l'effet de change défavorable d'une hausse du dollar canadien d'environ 90 M$ et par la hausse des redevances découlant d'une hausse du prix des marchandises d'environ 70 M$.

Le prix moyen du brut Brent, un brut de référence courant sur le marché mondial, était de 78,27 $ le baril en dollars américains au deuxième trimestre de 2010, en hausse d'environ 33 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. Le prix moyen que la compagnie a touché sur les ventes du pétrole brut classique canadien et du pétrole brut synthétique de Syncrude a aussi augmenté.

La production brute de bitume de Cold Lake s'est établie en moyenne à 140 000 barils par jour pendant le deuxième trimestre, contre 139 000 barils pour la période correspondante de l'exercice précédent.

La quote-part de la compagnie dans la production brute de Syncrude s'est élevée à 81 000 barils par jour pour le deuxième trimestre contre 51 000 pour le deuxième trimestre de 2009. L'accroissement de la production au cours du deuxième trimestre s'explique par la diminution des travaux d'entretien.

La production brute de pétrole brut classique s'est établie en moyenne à 24 000 barils pour le deuxième trimestre de 2010 et était légèrement inférieure par rapport à la période correspondante de 2009, ce fléchissement s'expliquant par la diminution naturelle du rendement des gisements.

La production brute de gaz naturel du deuxième trimestre de 2010 a atteint 289 millions de pieds cubes par jour, tout comme pour la période correspondante de l'exercice précédent.

Le bénéfice net du secteur aval était de 68 M$ au deuxième trimestre de 2010 comparativement à un solde négatif de 38 M$ affiché pendant la période correspondante de l'exercice précédent. Des effets favorables d'environ 55 M$ associés à la diminution des travaux d'entretien des raffineries et à l'élargissement général des marges d'environ 40 M$ ont été les principaux facteurs à l'origine de la progression du bénéfice. Les résultats du deuxième trimestre ont également bénéficié d'un gain d'environ 25 M$ réalisé à la vente de biens immobiliers non exploités. Ces facteurs ont été compensés en partie par l'effet de change défavorable d'une hausse du dollar canadien d'environ 25 M$.

Le bénéfice net tiré des produits chimiques s'est élevé à 22 M$ pour le deuxième trimestre, en hausse de 14 M$ en regard de la même période de l'exercice précédent. L'élargissement des marges sectorielles a été en partie contrebalancé par le recul des ventes des produits à base de polyéthylène et les coûts plus élevés des activités d'entretien prévues du craqueur éthylénique de Sarnia.

Les effets sur les résultats nets des comptes non sectoriels étaient de moins 19 M$ au cours du deuxième trimestre comparativement à moins 13 M$ pour la période correspondante de 2009. L'évolution défavorable des résultats au cours du deuxième trimestre est avant tout attribuable à l'augmentation des charges liées à la rémunération à base d'actions.

Au cours du deuxième trimestre de 2010, le flux de trésorerie lié aux activités d'exploitation s'est élevé à 324 M$ par rapport à 262 M$ pour la période correspondante de l'exercice précédent. L'augmentation des flux de trésorerie découle avant tout de la hausse du bénéfice qui a été en partie annulée par les contributions financières de 295 M$ au régime enregistré de retraite de la compagnie au deuxième trimestre de 2010.

Les fonds affectés aux activités d'investissement se sont chiffrés à 797 M$ au deuxième trimestre, une augmentation de 318 M$ par rapport à la période correspondante de 2009. Les dépenses en immobilisations et frais d'exploration se sont élevées à 881 M$ pour le deuxième trimestre, comparativement à 535 M$ pour le trimestre correspondant de 2009. Les dépenses effectuées au cours du trimestre ont surtout servi à faire avancer les projets de croissance tels que le projet de Kearl.

Le solde de trésorerie de la compagnie s'établissait à 64 M$ au 30 juin 2010, contre 513 M$ à la fin de 2009.

    
    Points saillants sur six mois

    -   Le bénéfice net était de 993 M$ contre 498 M$ pour les six premiers
        mois de 2009.

    -   Augmentation du bénéfice net par action ordinaire à 1,16 $ par
        rapport à 0,58 $ au cours de la période correspondante de 2009.

    -   Le flux de trésorerie généré par les activités d'exploitation était
        de 1 238 M$ par rapport au flux de trésorerie lié aux activités
        d'exploitation de 34 M$ utilisé au cours des six premiers mois de
        2009.

    -   Les dépenses en immobilisations et frais d'exploration se sont
        élevées à 1 781 M$, en hausse de 73%, à l'appui du projet
        d'exploitation des sables pétrolifères de Kearl et des autres projets
        de croissance.

    -   La moyenne de la production brute de barils d'équivalent pétrole
        était de 296 000 barils par jour comparativement à 286 000 barils par
        jour au cours de la première moitié de 2009.

    -   Le dividende par action déclaré pour les deux premiers trimestres de
        2010 a totalisé 0,21 $ en regard de 0,20 $ pour la même période de
        2009.

    -------------------------------------------------------------------------
    

Semestre de 2010 c. semestre de 2009

Le bénéfice net pour les six premiers mois de 2010 était de 993 M$, soit 1,16 $ par action sur une base diluée, contre 498 M$, soit 0,58 $ par action, pour la première moitié de 2009.

Le bénéfice net du secteur amont pour les six premiers mois était de 890 M$ contre 394 M$ pour la période correspondante de l'exercice précédent. La montée du prix du pétrole brut en 2010 a fait accroître les revenus, ce qui a fait hausser le bénéfice d'environ 700 M$. Les résultats ont aussi profité d'une augmentation de la production de Syncrude qui a rapporté environ 150 M$ et d'une contraction généralisée des frais d'entretien d'environ 50 M$. Ces facteurs ont été compensés en partie par la hausse du coût des redevances découlant d'une hausse du prix des marchandises d'environ 250 M$ et de l'effet d'une hausse du dollar canadien d'environ 200 M$.

Le prix moyen du brut Brent, un brut de référence courant sur le marché mondial, était de 77,30 $ le baril en dollars américains au cours de la première moitié de 2010, en hausse d'environ 50 % par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent. Le prix moyen que la compagnie a touché sur les ventes du pétrole brut classique canadien et du pétrole brut synthétique de Syncrude a aussi augmenté.

Pour les six premiers mois, la production brute de Cold Lake était de 144 000 barils par jour par rapport à 143 000 barils pendant la période correspondante de 2009.

Au cours de la première moitié de l'année, la quote-part de la compagnie dans la production brute de Syncrude s'est élevée à 74 000 barils par jour contre 60 000 barils en 2009. L'accroissement de la production au cours de la première moitié de 2010 s'explique par la diminution des travaux d'entretien.

La production brute de pétrole brut classique s'est établie en moyenne à 24 000 barils pour les six premiers mois de 2010 et était légèrement inférieure par rapport à la période correspondante de 2009, ce fléchissement s'expliquant par la diminution naturelle du rendement des gisements.

Pour le premier semestre de l'exercice en cours, la production brute de gaz naturel s'est établie à 281 millions de pieds cubes par jour, contre 296 millions pour le premier semestre de 2009. La baisse de production est principalement attribuable aux activités d'entretien et à la diminution naturelle du rendement des gisements.

Le bénéfice net du secteur aval au cours du premier semestre s'est établi à 107 M$ contre 164 M$ en 2009. La baisse des résultats découle principalement des marges bien inférieures d'environ 90 M$ et de l'effet de change défavorable d'une hausse du dollar canadien d'environ 55 M$. Ces facteurs ont été en partie annulés par les effets favorables d'environ 65 M$ associés à la diminution des travaux d'entretien des raffineries et un gain réalisé à la vente d'immobilisations hors exploitation.

Le bénéfice net tiré des produits chimiques au cours des six premiers mois s'est dégagé à 21 M$, en hausse de 10 M$ par rapport à la période correspondante de 2009. L'élargissement des marges sectorielles a été en partie annulé par le recul des ventes des produits à base de polyéthylène et les coûts plus élevés des activités d'entretien systématique.

Les effets sur les résultats nets des comptes non sectoriels pour les six premiers mois étaient de moins 25 M$ contre un solde négatif de 71 M$ pour l'exercice précédent. L'évolution favorable des résultats s'explique surtout par la baisse des charges liées à la rémunération à base d'actions.

Des données financières et d'exploitation clés suivent.

Énoncés prospectifs

Les énoncés dans le présent rapport qui sont liés aux plans, prévisions, événements ou conditions futurs sont des énoncés prospectifs. Les résultats réels futurs, y compris les plans, coûts, calendriers et capacités des projets; les sources de financement; le règlement des imprévus et des positions fiscales incertaines; l'effet de changements touchant les prix et autres conditions du marché; ainsi que les dépenses environnementales et en immobilisations peuvent différer sensiblement en raison d'un certain nombre de facteurs tels que les négociations d'ententes commerciales; les changements apportés à l'approvisionnement et à la demande en matière de pétrole brut, gaz naturel et produits pétroliers et pétrochimiques; les événements politiques ou réglementaires; et tout autre facteur traité dans l'Article 1A sur le formulaire 10-K de 2010 de la compagnie.

    
                     COMPAGNIE PÉTROLIÈRE IMPÉRIALE LTÉE
                           DEUXIÈME TRIMESTRE 2010

    -------------------------------------------------------------------------


    en millions de dollars canadiens,     Deuxième trimestre     Six mois
     sauf indication contraire               2010     2009     2010     2009
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice net (PCGR des États-Unis)
      Total des produits et des
       autres revenus                       6 139    5 303   12 305    9 973
      Total des charges                     5 457    5 009   10 972    9 277
    -------------------------------------------------------------------------
      Bénéfice avant impôts sur
       les bénéfices                          682      294    1 333      696
      Impôts sur les bénéfices                165       85      340      198
    -------------------------------------------------------------------------
      Bénéfice net                            517      209      993      498
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice net par action ordinaire
     (en dollars)                            0,61     0,25     1,17     0,59
    Bénéfice net par action ordinaire -
     compte tenu d'une dilution
     (en dollars)                            0,60     0,25     1,16     0,58

    Gain (perte) à la vente d'actifs,
     après impôts                              36       25       40       26

    Total de l'actif au 30 juin                              18 368   16 663

    Total de la dette au 30 juin                                228      141
    Couverture de l'intérêt par le bénéfice
      (sur quatre trimestres,
       nombre de fois couvert)                                355,6    381,4

    Autres obligations à long
     terme au 30 juin                                         2 427    2 232

    Capitaux propres au 30 juin                              10 393    8 924
    Capital moyen utilisé au 30 juin                         10 656    9 104
    Rendement du capital moyen utilisé(a)
      (sur quatre trimestres, pourcentage)                     20,8     27,8

    Dividendes sur actions ordinaires
      Total                                    93       84      178      170
      Par action ordinaire (en dollars)      0,11     0,10     0,21     0,20

    Millions d'actions ordinaires
     en circulation
      Au 30 juin                                              847,6    847,6
      Moyenne - compte tenu d'une dilution  854,5    854,9    854,3    858,8
    -------------------------------------------------------------------------

    (a) Le rendement du capital utilisé correspond au bénéfice net, coûts de
        financement après impôts non déduits, divisé par la moyenne du
        capital utilisé sur quatre trimestres.



                     COMPAGNIE PÉTROLIÈRE IMPÉRIALE LTÉE
                           DEUXIÈME TRIMESTRE 2010

    -------------------------------------------------------------------------

                                          Deuxième trimestre     Six mois
    en millions de dollars canadiens         2010     2009     2010     2009
    -------------------------------------------------------------------------

    Total de la trésorerie et équivalents
     en espèces à la fin de l'exercice         64      390       64      390

    Bénéfice net                              517      209      993      498
    Ajustement au titre d'éléments
     hors trésorerie :
      Amortissement et épuisement             192      193      374      390
      (Gain) perte à la vente d'actifs        (42)     (31)     (46)     (32)
      Charge d'impôts futurs et autres         70      (71)      72      (43)
    Variations de l'actif et du passif
     d'exploitation                       (413)(a)     (38)    (155)    (847)
    -------------------------------------------------------------------------
    Flux de trésorerie liés aux
     activités d'exploitation                 324      262    1 238      (34)
    -------------------------------------------------------------------------

    Flux de trésorerie liés aux
     activités d'investissement              (797)    (479)  (1 604)    (886)
      Produit de la vente d'actifs             54       35       60       37

    Flux de trésorerie liés aux
     activités de financement                   3     (148)     (83)    (664)
    -------------------------------------------------------------------------

    (a) Le flux de trésorerie lié aux activités d'exploitation du deuxième
        trimestre de 2010 a subi une influence négative des contributions
        financières de 295 M$ au régime enregistré de retraite de la
        compagnie.



                     COMPAGNIE PÉTROLIÈRE IMPÉRIALE LTÉE
                           DEUXIÈME TRIMESTRE 2010

    -------------------------------------------------------------------------

                                          Deuxième trimestre     Six mois
    en millions de dollars canadiens         2010     2009     2010     2009
    -------------------------------------------------------------------------

    Bénéfice net (PCGR des États-Unis)
      Amont                                   446      252      890      394
      Aval                                     68      (38)     107      164
      Produits chimiques                       22        8       21       11
      Comptes non sectoriels                  (19)     (13)     (25)     (71)
    -------------------------------------------------------------------------
      Bénéfice net                            517      209      993      498
    -------------------------------------------------------------------------

    Recettes globales
      Amont                                 1 984    1 596    4 193    3 016
      Aval                                  5 312    4 530   10 504    8 613
      Produits chimiques                      331      313      684      585
      Éliminations/Autres                  (1 488)  (1 136)  (3 076)  (2 241)
    -------------------------------------------------------------------------
      Revenus                               6 139    5 303   12 305    9 973
    -------------------------------------------------------------------------

    Achats de pétrole brut et de produits
      Amont                                   653      468    1,440      832
      Aval                                  4 237    3 566    8 424    6 433
      Produits chimiques                      234      233      510      432
      Éliminations                         (1 488)  (1 136)  (3 077)  (2 246)
    -------------------------------------------------------------------------
      Achats de pétrole brut
       et de produits                       3 636    3 131    7 297    5 451
    -------------------------------------------------------------------------

    Frais de production et de fabrication
      Amont                                   573      630    1 175    1 276
      Aval                                    389      400      759      736
      Produits chimiques                       50       47      108       95
    -------------------------------------------------------------------------
      Frais de production
       et de fabrication                    1 012    1 077    2 042    2 107
    -------------------------------------------------------------------------

    Dépenses en immobilisations
     et frais d'exploration
      Amont                                   832      471    1 687      918
      Aval                                     46       61       84      103
      Produits chimiques                        2        2        8        6
      Comptes non sectoriels                    1        1        2        2
    -------------------------------------------------------------------------
      Dépenses en immobilisations
       et frais d'exploration                 881      535    1 781    1 029
    -------------------------------------------------------------------------

      Frais d'exploration imputés au
       bénéfice inclus ci-dessus               30       22      117      105

    -------------------------------------------------------------------------



                     COMPAGNIE PÉTROLIÈRE IMPÉRIALE LTÉE
                           DEUXIÈME TRIMESTRE 2010

    -------------------------------------------------------------------------

    Statistiques d'exploitation           Deuxième trimestre     Six mois
                                             2010     2009     2010     2009
    -------------------------------------------------------------------------

    Production brute de pétrole brut
     et de liquides du gaz naturel (LGN)
     (en milliers de barils par jour)
      Cold Lake                               140      139      144      143
      Syncrude                                 81       51       74       60
      Pétrole classique                        24       25       24       26
    -------------------------------------------------------------------------
      Total de la production
       de pétrole brut                        245      215      242      229
      LGN mis en vente                          7        8        7        8
    -------------------------------------------------------------------------
      Total de la production de
       pétrole brut et de LGN                 252      223      249      237
    -------------------------------------------------------------------------

    Production brute de gaz naturel
     (en millions de pieds cubes par jour)    289      286      281      296

    Production brute
     d'équivalent pétrole(a)
     (en milliers de barils d'équivalent
     pétrole par jour)                        300      271      296      286

    Production nette de pétrole
     brut et de LGN (en milliers de
     barils par jour)
      Cold Lake                               112      116      115      128
      Syncrude                                 74       49       67       60
      Pétrole classique                        18       19       18       21
    -------------------------------------------------------------------------
      Total de la production
       de pétrole brut                        204      184      200      209
      LGN mis en vente                          5        6        5        6
    -------------------------------------------------------------------------
      Total de la production
       de pétrole brut et de LGN              209      190      205      215
    -------------------------------------------------------------------------

    Production nette de gaz naturel
     (en millions de pieds cubes par jour)    265      276      251      269

    Production nette d'équivalent pétrole(a)
    (en milliers de barils
     d'équivalent pétrole par jour)           253      236      247      260

    Ventes de brut fluidifié de Cold Lake
     (en milliers de barils par jour)         184      180      192      189
    Ventes de LGN (en milliers
     de barils par jour)                        9        6       11        9
    Ventes de gaz naturel (en millions
     de pieds cubes par jour)                 263      265      263      271

    Prix de vente moyens (en dollars canadiens)
      Prix touché pour le pétrole
       brut classique (le baril)            69,53    60,08    72,01    53,37
      Prix obtenu pour le LGN (le baril)    43,79    35,11    50,53    39,06
      Prix touché pour le gaz naturel
       (le millier de pieds cubes)           3,79     3,48     4,49     4,67
      Prix obtenu pour l'huile
       synthétique (le baril)               77,98    68,27    79,91    61,11
      Prix obtenu pour le bitume (le baril) 54,46    56,74    58,73    45,58

    Débit des raffineries (en milliers
     de barils par jour)                      418      365      428      412
    Utilisation de la capacité de
     raffinage (pourcentage)                   83       73       85       82

    Ventes nettes de produits pétroliers
     (en milliers de barils par jour)
      Essence                                 214      205      209      198
      Mazout domestique, carburant
       diesel et carburéacteur                136      135      141      146
      Mazout lourd                             31       24       32       28
      Huiles lubrifiantes et autres produits   47       36       43       36
    -------------------------------------------------------------------------
      Ventes nettes de produits pétroliers    428      400      425      408
    -------------------------------------------------------------------------

    Ventes de produits pétrochimiques
     (en milliers de barils par jour)         2,6      2,9      2,6      2,8
    -------------------------------------------------------------------------

    (a) Gaz converti en équivalent pétrole à 6 millions de pieds cubes
        = 1 millier de barils



                     COMPAGNIE PÉTROLIÈRE IMPÉRIALE LTÉE
                           DEUXIÈME TRIMESTRE 2010

    -------------------------------------------------------------------------
                                              Bénéfice net      Bénéfice net
                                      (PGCR des États-Unis)       par action
                                           (en millions de         ordinaire
                                         dollars canadiens)         (dollars)
    -------------------------------------------------------------------------

    2006
    Premier trimestre                                  591              0,60
    Deuxième trimestre                                 837              0,85
    Troisième trimestre                                822              0,84
    Quatrième trimestre                                794              0,83
    -------------------------------------------------------------------------
    Année                                            3 044              3,12
    -------------------------------------------------------------------------

    2007
    Premier trimestre                                  774              0,82
    Deuxième trimestre                                 712              0,76
    Troisième trimestre                                816              0,88
    Quatrième trimestre                                886              0,97
    -------------------------------------------------------------------------
    Année                                            3 188              3,43
    -------------------------------------------------------------------------

    2008
    Premier trimestre                                  681              0,76
    Deuxième trimestre                               1 148              1,29
    Troisième trimestre                              1 389              1,57
    Quatrième trimestre                                660              0,77
    -------------------------------------------------------------------------
    Année                                            3 878              4,39
    -------------------------------------------------------------------------

    2009
    Premier trimestre                                  289              0,34
    Deuxième trimestre                                 209              0,25
    Troisième trimestre                                547              0,64
    Quatrième trimestre                                534              0,63
    -------------------------------------------------------------------------
    Année                                            1 579              1,86
    -------------------------------------------------------------------------

    2010
    Premier trimestre                                  476              0,56
    Deuxième trimestre                                 517              0,61

    -------------------------------------------------------------------------
    

Pour voir le graphique "Facteurs influant sur le bénéfice net", veuillez cliquer http://files.newswire.ca/706/Q2_FR.jpg

SOURCE Compagnie Pétrolière Impériale Ltée

Renseignements : Renseignements: Relations avec les investisseurs: Mark Stumpf, (403) 237-4537; Relations avec les médias: Gordon Wong, (403) 237-2710


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.