Ligne Blainville‒Saint-Jérôme - Nouveaux départs quotidiens en semaine et en fin de semaine

MONTRÉAL, le 6 mai 2013 /CNW Telbec/ - L'Agence métropolitaine de transport (AMT) annonce la mise en place de six (6) nouveaux départs quotidiens en semaine et 12 en fin de semaine sur la ligne de trains de banlieue Blainville-Saint-Jérôme, à partir du 5 août prochain. L'ajout portera de 20 à 26 le nombre de départs quotidiens sur cette ligne. De plus, lorsque les nouveaux horaires seront en vigueur, tous les départs de cette ligne desserviront la gare Saint-Jérôme.

« Le gouvernement du Québec a participé au financement des travaux de doublement de la voie sur la ligne de trains de banlieue Blainville-Saint-Jérôme, représentant un investissement de 26 M$. Ce montant permet aujourd'hui d'offrir un service plus flexible qui facilitera la mobilité à Laval et sur la Rive-Nord de Montréal et améliorera la qualité de vie de ses citoyens », souligne le ministre des Transports et ministre des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire, M. Sylvain Gaudreault.

« On ne peut que se réjouir de l'ajout de six nouveaux départs quotidiens en semaine et de 12 départs les fins de semaine. Il y avait des besoins, des demandes. Si nous voulons créer une véritable culture du transport collectif dans la région, comme le veut l'objectif contenu dans le Plan de mobilité durable 2010-2015 - horizon 2020, il faut s'adapter à la réalité des usagers et leur offrir des possibilités de se déplacer le plus facilement possible et dans un temps des plus raisonnables. Donc, ces nouveaux départs sont les bienvenus, tant aux heures de pointe que la fin de semaine, période où les gens continuent de circuler sur le réseau », a déclaré le président du Conseil intermunicipal de transport Laurentides (CITL) et maire de la Ville de Blainville, François Cantin.

« En investissant ainsi dans l'ajout de nouveaux départs sur la ligne Blainville‒Saint-Jérôme, l'Agence métropolitaine de transport démontre de nouveau sa volonté de poursuivre sur la voie du développement urbain, du développement durable et du développement du transport collectif; elle encourage les usagers à troquer leur voiture pour le train pour leurs déplacements vers la région de Montréal. Pour la région des Laurentides et la Ville de Saint-Jérôme en particulier, il y a de quoi se réjouir. En annonçant cette bonification du service de trains de banlieue, dont la popularité ne se dément pas, l'AMT, notre principal partenaire, envoie un message fort positif et se montre à l'écoute des besoins des usagers », a pour sa part ajouté le président de la Conférence régionale des élus, maire de Saint-Jérôme et vice-président du CIT Laurentides, Marc Gascon.

« Dans un contexte où la demande de transport est grandissante, l'amélioration de la mobilité entre le centre-ville de Montréal et la Rive-Nord est essentielle. Les nouveaux départs permettront de faire du transport collectif une solution efficace et concurrentielle face à la voiture en solo », souligne Nicolas Girard, président-directeur général de l'AMT. « Nous croyons qu'il est nécessaire de continuer à développer l'offre en matière de transport collectif afin d'en favoriser l'utilisation et conséquemment de diminuer l'impact environnemental lié au transport automobile. Les ajouts de service couplés aux différentes mesures d'amélioration apportées sur la ligne Blainville‒Saint-Jérôme favoriseront l'accès au transport collectif à un plus grand nombre de clients et donneront une plus grande flexibilité. Ceci, nous en sommes convaincus, incitera les gens à modifier leurs habitudes en matière de déplacements. »

En semaine, deux (2) départs seront ajoutés en heure de pointe du matin, deux (2) en heure de pointe du soir et deux (2) en fin de soirée. La fin de semaine, les clients pourront bénéficier de six (6) départs s'étalant entre 7 h 55 et 21 h 30 entre les gares Saint-Jérôme et Concorde. L'AMT invite sa clientèle à visiter son site Internet au www.amt.qc.ca à partir du mois de juin pour prendre connaissance des nouveaux horaires qui seront en vigueur en août prochain.

La ligne Blainville-Saint-Jérôme en bref
La ligne Blainville-Saint-Jérôme a bénéficié d'une forte augmentation de sa clientèle au cours des dernières années, soit plus de 13 % entre 2006 et 2011. Son taux de ponctualité se chiffre à 97,1 % et on y compte plus de 2,5 millions de passages en 2012. Avec les améliorations apportées aux infrastructures ferroviaires et l'ajout d'une cinquième et d'une sixième rame au garage de Saint-Jérôme, les nouveaux départs permettront d'accroître la capacité de 2 400 passages, pour atteindre 8 300 clients par pointe. Ces nouvelles initiatives s'ajoutent au déploiement des voitures multiniveaux, à la mise en service des locomotives bimodes sur la ligne et à l'ajout de places de stationnement à la gare Vimont.

Des travaux en cours
Actuellement, les trains de la ligne Blainville-Saint-Jérôme circulent sur une voie simple sur 33 km, soit de Saint-Jérôme à la jonction Saint-Martin à Laval. Avec les travaux de doublement de voie entre la jonction Saint-Martin et la gare de Sainte-Rose, annoncés en mai 2011 par le ministère des Transports du Québec (MTQ), les trains pourront circuler en plus grand nombre et l'horaire sera davantage respecté puisque les trains pourront effectuer des manœuvres de dépassement ou d'évitement sur la nouvelle voie.

Les coûts liés à l'ajout de service sur cette ligne sont de 2,8 M$, selon le budget 2013 de l'AMT. Ce projet d'accroissement de la capacité ferroviaire de la ligne Blainville-Saint-Jérôme, dans lequel s'inscrit le doublement de la voie entre la jonction Saint-Martin et la gare Sainte-Rose, représente un investissement de 35 M$. De cette somme, le gouvernement du Québec a investi 26 M$.


L'Agence métropolitaine de transport (AMT) est une agence gouvernementale à vocation métropolitaine qui a pour mission d'accroître et de planifier les services de transport collectif afin d'améliorer l'efficacité des déplacements des personnes dans la région métropolitaine de Montréal. L'AMT exploite actuellement 5 lignes de trains de banlieue, 51 gares, 1 ligne d'autobus express métropolitain, 61 stationnements incitatifs, 16 terminus métropolitains et près de 90 km de voies réservées. L'achalandage des trains de banlieue se situe à plus de 17,5 millions de déplacements annuellement, ce qui situe la grande région métropolitaine au sixième rang en Amérique du Nord. Pour plus d'information, consultez le site amt.qc.ca.

SOURCE : Agence métropolitaine de transport

Renseignements :

Brigitte Léonard
Conseillère - relations médias
Agence métropolitaine de transport
Tél. : 514 287-2464, poste 4084

Profil de l'entreprise

Agence métropolitaine de transport

Renseignements sur cet organisme


FORFAITS PERSONNALISÉS

Jetez un coup d’œil sur nos forfaits personnalisés ou créez le vôtre selon vos besoins de communication particuliers.

Commencez dès aujourd'hui .

ADHÉSION À CNW

Remplissez un formulaire d'adhésion à CNW ou communiquez avec nous au 1-877-269-7890.

RENSEIGNEZ-VOUS SUR LES SERVICES DE CNW

Demandez plus d'informations sur les produits et services de CNW ou communiquez avec nous au 1‑877-269-7890.